Thomas Becket (saint, 1120-1170)

Illustration de la page Thomas Becket (saint, 1120-1170) provenant de Wikipedia
Pays :Grande-Bretagne
Langue :latin
Sexe :masculin
Naissance :Londres, 21-12-1120
Mort :Cantorbéry, GB, 29-12-1170
Note :
Archevêque de Cantorbéry (1162-1170). - Canonisé le 21 février 1173
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Thomas à Becket (saint, 1120-1170)
Thomas Cantuariensis (saint, 1120-1170)
Thomas de Cantorbéry (saint, 1120-1170)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1453 2436

Ses activités

Auteur du texte15 documents2 documents numérisés

  • S. Thomae Cantuariensis,... nec non Herberti de Boseham,... Opera omnia, juxta editionem... J. A. Gilles ["sic"],... anno 1845 Oxonii datam. Accedunt ex ejusdem recensione Gilberti Foliot,... nec non Alani Tewkesberiensis abbatis epistolae. Accurante J.-P. Migne,...

    Description matérielle : Gr. in-8° , XX-1528 col.
    Description : Note : Patrol. lat., t. CXC
    Édition : Petit-Montrouge : apud J.-P. Migne , 1854

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31462207w]
  • Vita & processus Sancti Thome cantuarensis martyris super libertate ecclesiastica

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfilm
    Description : Note : Index. - Date d'éd. du microfilm provenant d'un catalogue d'éditeur
    Édition : Cambridge (Mass.) : Omnisys , [ca 1990]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37232086b]
  • Contenu dans : Histoire du prieuré du Mont-aux-Malades-lès-Rouen

    Correspondance du prieur de ce monastère [i.e. Nicolas] avec saint Thomas de Cantorbéry. - [1]

    [Reproduction en fac-similé]
    Description matérielle : 1 vol. (XI-458 p.-[2] f. de pl.)
    Description : Note : En appendice, choix de documents en français et en latin
    Édition : Paris : le Livre d'histoire , impr. 2009
    Auteur du texte : Nicolas (prieur du Mont-aux-Malades, 11..-11..)

    [catalogue]
  • The correspondence of Thomas Becket, Archbishop of Canterbury 1162-1170

    Description matérielle : 2 vol. (CLXXXII-1490 p.)
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : Oxford : Clarendon press , 2000
    Éditeur scientifique : Anne J. Duggan

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39042251c]
  • Contenu dans : Tres Thomae, seu Res gestae S. Thomae apostoli, S. Thomae archiepiscopi Cantuariensis et martyris, Thomae Mori, Angliae quondam cancellarii, authore Thoma Stapleton,...

    Epistolae. - [1]

    Description matérielle : In-8° , pièces limin., 382 p. et l'index, marque typogr. au titre
    Édition : Coloniae Agrippinae : sumptibus B. Gualteri , 1612

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Thomas Becket (saint; 1120-1170)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : The correspondence of Thomas Becket, Archbishop of Canterbury 1162-1170 / ed. and transl. by Anne J. Duggan, 2000
  • Ouvrages de reference : Grente, Moyen âge, 1992
    Buchwald [né en 1118]
    Larousse 19e s. : Becket (Thomas)
    Clavis SGL : Thomas Becket Cantuariensis archiepiscopus (1117-1274)
    PMA [né en 1118]
    Vita et processus sancti Thomae Cantuariensis, 1495
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.
    BN Cat. gén. suppl.

Autres formes du nom

  • Thomas à Becket (saint, 1120-1170)
  • Thomas Cantuariensis (saint, 1120-1170)
  • Thomas de Cantorbéry (saint, 1120-1170)
  • Thomas de Londres (saint, 1120-1170)
  • Tommaso Becket (saint, 1120-1170)
  • Thomas Becket (1120-1170)

Biographie Wikipedia

  • Thomas Becket, ou Thomas À-Becket ou Thomas de Londres dit saint Thomas de Cantorbéry, (Cheapside, Londres, 21 décembre 1117 - Canterbury, 29 décembre 1170) fut archevêque de Canterbury de 1162 à 1170. Il engagea un conflit avec le roi Henri II d'Angleterre sur les droits et privilèges de l'Église. Il sera finalement assassiné par des partisans du roi. Il fut canonisé en 1173 dans la cathédrale de Cantorbéry, devenue lieu de pèlerinage. Sur le site de l'assassinat, au-dessus de l'autel placé dans la chapelle (œuvre de l'architecte Giles Blomfield de Truro), sont représentées quatre épées rappelant celles ayant servi à assassiner Becket.[réf. nécessaire]

Pages équivalentes