Thérésa Tallien (1773-1835): nom d'alliance

Illustration de la page Thérésa Tallien (1773-1835) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :féminin
Naissance :Madrid, 31-07-1773
Mort :Chimay, 15-01-1835
Note :
Femme célèbre, qui inspira sous la Convention thermidorienne et le Directoire le retour de la mode à l'antique. - Soutint la Révolution à ses débuts, fut ensuite surnommée Notre-Dame de Thermidor. - Fille du banquier François Cabarrus ; épouse du marquis de Fontenay, puis de Tallien, puis du comte de Caraman, futur prince de Chimay. - A pratiqué la peinture
Domaines :Histoire de la France
Autres formes du nom :Madame Tallien (1773-1835)
Thérésa Cabarrus (1773-1835)
Teresa Cabarrus (1773-1835)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2119 4789

Ses activités

Auteur du texte5 documents2 documents numérisés

  • Discours sur l'éducation, par la citoyenne Thérésia Cabarrus-Fontenay, lu dans la séance tenue au temple de la Raison de Bordeaux, le 1er décadi du mois de nivôse, jour de la fête nationale, célébrée à l'occasion de la reprise de Toulon par les armes de la République...

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfiche
    Édition : [S.l.] : Micro Graphix , cop. 1993

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37240920m]
  • Discours sur l'éducation, par la citoyenne Thérésia Cabarrus-Fontenay, lu dans la séance tenue au temple de la Raison de Bordeaux, le 1er décadi du mois de nivôse, jour de la fête nationale, célébrée à l'occasion de la reprise de Toulon, par les armes de la république

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfiche
    Édition : [S.l.] : Pergamon press , cop. 1989

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37235380t]
  • Contenu dans : Maurice Ferrus. Madame Tallien à Bordeaux pendant la Terreur. Etude historique et critique. [Nouvelle édition, revue et corrigée. Texte définitif.]

    Discours sur l'éducation. - Adresse à la Convention nationale [sur l'éducation]. - [1]

    Description matérielle : In-16, 505 p., fig., portrait. 18 fr. [5260]
    Édition : Bordeaux : Impr. Delmas, Chapon, Gounouilhou : Delmas, éditeur , 1933. (24 juin.)

    [catalogue]
  • Contenu dans : Maurice Ferrus. Madame Tallien à Bordeaux pendant la Terreur. Étude historique et critique

    Discours sur l'éducation. - Adresse à la Convention nationale [sur l'éducation]. - [1]

    Description matérielle : In-8°, 312 p. avec gravures. [8472]
    Édition : Bordeaux : Impr. Gounouilhou, 57, rue des Trois-Conils ; Feret et fils, libr.-éditeurs, 9, rue Grassi , 1930. (4 juillet 1931.)

    [catalogue]
  • Discours sur l'éducation, par la citoyenne Thérésia Cabarrus-Fontenay, lu dans la séance tenue au temple de la Raison de Bordeaux, le 1er décadi du mois de nivôse, jour de la fête nationale célébrée à l'occasion de la reprise de Toulon... [2e édition.]

    Description matérielle : In-12, 11 p.
    Édition : (Paris , s. d.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31430532t]

Illustrateur1 document

  • [Recueil. Oeuvre de la Princesse de Chimay]

    Description matérielle : Doc. iconogr. : formats divers
    Description : Note : Dessinateur, lithographe amateur. - trav. 1816 1773-1835

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb403871625]

Autre2 documents

  • Discours sur l'éducation

    Description matérielle : In-12, 11 p.
    Édition : (Paris , s. d.,)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34027772t]
  • Discours sur l'éducation, par la citoyenne Thérésia Cabarrus-Fontenay, lu dans la séance tenue au temple de la Raison de Bordeaux, le 1er décadi du mois de nivôse, jour de la fête nationale célébrée à l'occasion de la reprise de Toulon...

    Description matérielle : In-12. Pièce
    Édition : (S. l. n. d.,)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36445000x]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Thérésa Tallien (1773-1835)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Discours sur l'éducation, par la citoyenne Thérésia Cabarrus-Fontenay, lu dans la séance tenue au temple de la Raison de Bordeaux, le 1er décadi du mois de nivôse, jour de la fête nationale, célébrée à l'occasion de la reprise de Toulon, par les armes de la république, 1794
  • Madame Tallien (1773-1835) / Françoise Kermina, impr. 2006
    Terezia Cabarrus, Mise de Fontenay, Mme Tallien, Psse de Caraman-Chimay (1773-1835) / [signé : Auguste Cavalier], 1902
  • GDEL : Tallien (Thérésa Cabarrus, Mme)
    Larousse 19e s. : Tallien (Thérésia Cabarrus, Mme)
    Bénézit, 1999
  • BN Cat. gén. : Tallien (Thérèse Cabarrus, Marquise de Fontenay, puis Mme), puis princesse de Caraman-Chimay

Autres formes du nom

  • Madame Tallien (1773-1835)
  • Thérésa Cabarrus (1773-1835)
  • Teresa Cabarrus (1773-1835)
  • Thérésia Cabarrus-Fontenay (1773-1835)
  • Thérésia Cabarrus- Fontenay (1773-1835)
  • Thérésa Caraman-Chimay (princesse de, 1773-1835)
  • Thérésa Fontenay (marquise de, 1773-1835)
  • Notre-Dame-de-Thermidor (1773-1835)
  • Jeanne Marie Ignace Thérésa Tallien (1773-1835)
  • Jeanne Marie Ignace Thérésa Cabarrus (1773-1835)
  • Jeanne Marie Ignace Thérésa Caraman (comtesse de, 1773-1835)
  • Chimay (princesse de, 1773-1835)
  • Thérésia Cabarrus (1773-1835)

Biographie Wikipedia

  • Thérésa Cabarrus, aussi connue sous le nom de son second époux Madame Tallien, née le 31 juillet 1773, au palais de San Pedro à Carabanchel Alto, près de Madrid, et morte le 15 janvier 1835, au château de Chimay, dans la province de Hainaut, est une salonnière et personnalité de la Révolution française.Partisane active des idées nouvelles, elle doit néanmoins se réfugier à Bordeaux dans la famille de son père et parmi ses amis Girondins. Comme eux, elle est arrêtée, mais est libérée par Tallien. Elle aide des centaines de prisonniers à échapper à la guillotine, d’où son surnom de .À nouveau emprisonnée, Thérésa est en partie à l’origine du 9 Thermidor an II : son amant, Jean-Lambert Tallien, parce qu'elle lui écrit qu'elle est condamnée, se décide à participer au coup d'État qui mettra fin à la Terreur en provoquant la chute de Robespierre. D’où son surnom de . Elle se marie avec Tallien en 1794.Femme d'esprit, amie de nombres artistes elle tient un salon et devient une des reines des Merveilleuses et du Directoire, avec Joséphine de Beauharnais, Fortunée Hamelin, Mademoiselle Lange et Juliette Récamier. Après avoir vécu et eu des enfants avec Barras et Ouvrard, elle se remarie avec le prince François Joseph de Riquet de Caraman.

Pages équivalentes