Jean Seitlinger

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Note :
Avocat. - Maire de Rohrbach-lès-Bitche (57), Député UDF élu en 1956, réelu en 1958 et réelu depuis 1973 (en 1996)
ISNI :ISNI 0000 0001 0877 6207

Ses activités

Directeur de publication1 document

Auteur du texte1 document

  • Un Lorrain au coeur de l'Europe

    Description matérielle : 1 vol. (215 p.-[16] p. de pl.)
    Édition : Metz : Éd. Serpenoise , impr. 2006

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb402033111]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Rapport d'information présenté à la suite de la mission effectuée en Bulgarie en mars 1995 / Assemblée nationale, Délégation du Groupe d'amitié France-Bulgarie ; [sous la dir. de Jean Seitlinger], 1995
  • Notices et portraits de l'Assemblée nationale, 1994

Biographie Wikipedia

  • Jean Seitlinger est un avocat, écrivain et homme politique français. Né à Saint-Louis-lès-Bitche le 16 novembre 1924. secrétaire général du Parti populaire européen (PPE) de sa création en 1976 à 1983. député européen. membre du Conseil de l'Europe. député de la Moselle de 1956 à 1962 puis de 1973 à 1997. conseiller régional. conseiller général du canton de Rohrbach-lès-Bitche jusqu'en 1994. maire de Rohrbach-lès-Bitche de 1977 à 1995. membre du comité d'honneur de l'Association France-Israël.De 1956 à 1997, sous l'étiquette du CDS, il a été l'un des principaux acteurs de la vie politique de l'est mosellan. Il a fondé le Centre d'études européennes de Scy-Chazelles en Moselle et est actuellement membre du conseil d'administration de la Fondation Robert-Schuman dont il est l'un des fondateurs. Il a en effet rencontré Robert Schuman au début des années 1950 dont il devient très proche, à tel point que Robert Schuman lui propose d'être sur sa liste aux élections législatives de 1956, permettant ainsi à Jean Seitlinger d'être élu député pour la première fois à 31 ans, devenant ainsi l'un des plus jeunes députés de la législature. Vice-Président de la Commission des Affaires Étrangères de l'Assemblée nationale à plusieurs reprises, il est l'instigateur du deuxième sommet des chefs d'État et de gouvernement des États membres du Conseil de l'Europe qui s'est réuni les 10 et 11 octobre 1997 à Strasbourg. Durant la campagne pour l'élection présidentielle de 2007, il a décidé d'apporter son soutien à Nicolas Sarkozy.Il a depuis rejoint le Nouveau Centre.

Pages équivalentes