Jean-Joseph-Victor Génissieu (1749-1804)

Illustration de la page Jean-Joseph-Victor Génissieu (1749-1804) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :29-10-1749
Mort :27-10-1804
Note :
Avocat, magistrat et homme politique. - Fut administrateur du district de Grenoble, député de l'Isère à la Convention nationale, dont il fut le président, puis au Conseil des Cinq-Cents. - Fut aussi ministre de la justice
Autre forme du nom :Génissieu (1749-1804)
ISNI :ISNI 0000 0000 8132 9772

Ses activités

Auteur du texte32 documents3 documents numérisés

  • Contenu dans : Pièces justificatives, servant de suite au rapport du représentant du peuple Dumolard sur les prévenus d'assassinats et massacres commis à Lyon et dans le département de Rhône-et-Loire

    Le ministre de la justice, au commissaire du Directoire exécutif près le tribunal de cassation. - [3]

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfiche
    Description : Note : Réunit : "L'accusateur public près le tribunal criminel du département de l'Isère, au président du Conseil des Cinq-cents" / Couturier. "Extrait des registres des délibérations du Directoire exécutif, du 5 ventôse, l'an 4 de la République française une & indivisible" / France. "Le ministre de la justice, au commissaire du Directoire exécutif, près le tribunal de cassation" / Génissieu. "Mémoire sur la compétence du tribunal criminel du département de l'Isère, à raison des délits commis dans la commune de Lyon, & dans le département de Rhône-et-Loire" / Lemaitre, Simon, Mallein... [et al.]
    Édition : [S.l.] : Micro Graphix , cop. 1993

    [catalogue, Visualiser dans Gallica]
  • Rapport fait par Génissieu, au nom de la commission chargée de présenter les moyens d'élever les recettes de l'an 7 au niveau des dépenses

    séance du 26 germinal an 7

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfiche
    Édition : [S.l.] : Maxwell , cop. 1992
    Éditeur scientifique : France. Conseil des Cinq-Cents

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37241523s]
  • Contenu dans : Discours prononcé à la barre des deux Conseils du Corps législatif, au nom de l'Institut national des sciences et des arts

    Réponse du [citoyen] Genissieu,... aux commissaires de l'Institut national. - [1]

    Description matérielle : XV-[1 bl.]-64 p.
    Description : Note : Suivis de la "Réponse du Cen Genissieu,... aux commissaires de l'Institut national"
    Édition : Paris : impr. de Baudouin , messidor an VII [1799]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica]
  • Convention nationale. Compte rendu par Jean-Joseph-Victor Génissieu,... de l'emploi des sommes qu'il a perçues pour frais de sa mission dans les départements de l'orne et de la Sarthe. Imprimé par ordre de la Convention

    Description matérielle : In-8° , 8 p.
    Édition : Paris : Impr. nationale , an III
    Éditeur scientifique : France. Convention nationale

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb304953677]
  • Convention nationale. Discours prononcé dans la séance du 14 floréal l'an IIIe... sur la confiscation, par Génissieu. Imprimé par ordre de la Convention nationale

    Description matérielle : In-8° , 8 p.
    Édition : Paris : Impr. nationale , an III
    Éditeur scientifique : France. Convention nationale

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30495362h]

Autre2 documents

  • Convention nationale. Compte rendu par Jean-Joseph-Victor Genissieu, député de l'Isère, de l'emploi des sommes qu'il a perçues pour frais de sa mission dans les départements de l'Orne et de la Sarthe. Imprimé par ordre de la Convention nationale. (20 pluviôse an III.)

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Édition : (Paris,) : Impr. nationale , an III
    Éditeur scientifique : France. Convention nationale

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb363541093]
  • Convention nationale. Exposé des motifs qui ont déterminé la section du comité de législation chargée de présenter un projet de code civil, à adopter la partie du travail relative à la prescription ; par Jean-Joseph-Victor Genissieu, député de l'Isère à la Convention nationale, et membre de la section systématique. Imprimé par ordre de la Convention nationale

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Édition : (Paris,) : Impr. nationale , (s. d.,)
    Éditeur scientifique : France. Convention nationale

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36352578j]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Rapport fait par Génissieu, au nom de la commission chargée de présenter les moyens d'élever les recettes de l'an 7 au niveau des dépenses : séance du 26 germinal an 7 / [du Conseil des Cinq-Cents], 1995 [document électronique : reprod. de l'éd. de 1799]
  • Ouvrages de reference : DBF
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autre forme du nom

  • Génissieu (1749-1804)

Biographie Wikipedia

  • Jean-Joseph-Victor Genissieu, né le 2 juin 1751 à Chabeuil et mort le 27 octobre 1804 à Paris est un avocat et homme politique français.Avocat au parlement de Grenoble avant la Révolution française, juge au tribunal de cette ville en 1791, il est élu à la Convention par le département de l’Isère. Il vote la mort de Louis XVI, mais avec sursis (20 janvier 1793). Il préside la dernière séance de la Convention le 26 octobre 1795. Au moment de clore cette séance, il prononça les paroles suivantes " Je déclare la séance levée. Union, Amitié, Concorde entre tous les Français, c'est le moyen de sauver la République….La Convention Nationale déclare sa mission remplie et sa session terminée" Des cris de "Vive la République" éclatèrent alors dans l'Assemblée.Réélu dans l’Isère au Conseil des Cinq-Cents, il est nommé ministre de la Justice le 7 janvier 1796 ; mais ne le reste que trois mois. Le 23 avril 1796, il devient commissaire du Directoire au Tribunal de Cassation. Réélu au Conseil des Cinq-Cents en 1798, il se montre hostile au coup d’État du 18 brumaire an VIII (9 novembre 1799). Néanmoins nommé juge au tribunal de la Seine, il meurt peu après.De par sa naissance à Chabeuil, une rue de Valence porte son nom. De même qu'une rue à Grenoble en l'honneur de ses années au Parlement de Grenoble.Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française Portail de la politique française Portail de la politique française Portail Grenoble Métropole Portail Grenoble Métropole

Pages équivalentes