Kathleen Ferrier (1912-1953)

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Naissance :22-04-1912
Mort :08-10-1953
Note :
Artiste lyrique anglaise (contralto)
Domaines :Musique
ISNI :ISNI 0000 0001 0863 1470

Ses activités

Alto (voix)119 documents5 documents numérisés

Soprano6 documents

Voix parlée3 documents

Auteur du texte2 documents

  • Letters and diaries of Kathleen Ferrier

    Description matérielle : XII-333-[8] p.
    Description : Note : Index
    Édition : Woodbridge : Boydell Press , 2003
    Éditeur scientifique : Christopher Fifield

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38998234p]
  • Letters and diaries of Kathleen Ferrier

    Revised ed.
    Description matérielle : 1 vol. (XVI-489 p.-[8] p de pl.)
    Description : Note : Bibliogr. p. [443]
    Édition : Woodbridge : Boydell Press , 2011
    Éditeur scientifique : Christopher Fifield

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42528983z]

Auteur de lettres1 document

Mezzo-soprano1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Kathleen Ferrier (1912-1953)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Grove 6
    Dict. biogr. des musiciens / T. Baker, N. Slonimsky, 1995

Biographie Wikipedia

  • Kathleen Mary Ferrier, (CBE), née le 22 avril 1912 à Preston (Lancashire) en Angleterre et morte à Londres le 8 octobre 1953, est une contralto anglaise qui a acquis une renommée internationale grâce à la scène, aux concerts et à ses enregistrements. Son répertoire s'étendait de la chanson folklorique et de la ballade populaire aux œuvres classiques de Bach, de Brahms, de Mahler et d'Elgar. Sa mort, causée au sommet de sa gloire par un cancer, a consterné le monde de la musique et le grand public, qui ne connaissait pas la nature de la maladie.Fille du directeur d'une école de village du Lancashire, Ferrier se révèle une jeune pianiste talentueuse et gagne de nombreux concours de piano pour amateurs pendant qu'elle travaille comme téléphoniste au General Post Office. Elle se met sérieusement au chant en 1937, lorsqu'elle reçoit des offres d'engagement professionnel de chanteuse après avoir gagné un concours de chant prestigieux au Festival de Carlisle. Elle prend donc des leçons de chant, d'abord auprès de J.E. Hutchinson, puis de Roy Henderson (en). Après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, elle est recrutée par le Council for the Encouragement of the Arts (CEMA) (en) et donne des concerts et des récitals dans toute l'Angleterre au cours des années suivantes. En 1942, sa carrière est relancée lorsqu'elle rencontre le chef Malcolm Sargent, qui la recommande à l'influente agence artistique Ibbs and Tillett (en). Elle se produit régulièrement à de grandes manifestations à Londres et en province et participe à de nombreuses émissions radio de la BBC.En 1946, Ferrier débute à la scène dans la première de l'opéra Le Viol de Lucrèce de Benjamin Britten, au Festival de Glyndebourne. Un an plus tard, elle joue pour la première fois le rôle d'Orfeo dans Orfeo ed Euridice de Gluck, œuvre à laquelle elle sera particulièrement associée. Par choix, elle ne chantera que dans ces deux opéras. Au fur et à mesure que sa renommée s'étend, elle établit d'étroites relations de travail avec de grandes figures de la musique, dont Britten, Sir John Barbirolli, Bruno Walter et l'accompagnateur Gerald Moore. Elle acquiert une renommée internationale grâce aux trois tournées qu'elle effectue aux États-Unis de 1948 à 1950 et à ses nombreuses visites en Europe continentale. On diagnostique un cancer du sein à la chanteuse en mars 1951. Entre des périodes d'hospitalisation et de convalescence, elle continue de se produire et d'enregistrer ; elle fait sa dernière apparition en public dans le rôle d'Orfeo au Royal Opera House en février 1953, huit mois avant sa mort. Parmi les nombreux mémoriaux de Ferrier, le Fonds Kathleen Ferrier pour la recherche sur le cancer est lancé en mai 1954 ; depuis 1956, le Kathleen Ferrier Memorial Scholarship Fund (Fonds commémoratif de bourses d'études Kathleen Ferrier) (en), administré par la Royal Philharmonic Society, décerne des prix annuels à de jeunes chanteurs professionnels en herbe.

Pages équivalentes