Charles Sturm (1803-1855)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Genève (Suisse), 23-09-1803
Mort :18-12-1855
Note :
Mathématicien. - Professeur à l'École polytechnique et à la Faculté des sciences de Paris. - Membre de l'Institut, Académie des sciences (1836-1855)
Domaines :Mathématiques
Autre forme du nom :Jacques-Charles-François Sturm (1803-1855)
ISNI :ISNI 0000 0001 1774 3079

Ses activités

Auteur du texte34 documents5 documents numérisés

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Charles Sturm (1803-1855)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autre forme du nom

  • Jacques-Charles-François Sturm (1803-1855)

Biographie Wikipedia

  • Jacques Charles François Sturm, né à Genève le 29 septembre 1803 et mort le 18 décembre 1855 sans doute à Paris, est un mathématicien français dont la famille est originaire de Strasbourg, en Alsace.Après avoir été précepteur du fils de Madame de Staël, il décide avec son ami Jean-Daniel Colladon de venir à Paris. En 1827, ils remportent un prix de l'Académie des sciences pour des recherches sur la compressibilité des liquides et procèdent à une mesure directe de la vitesse du son dans l'eau. Dès lors, leurs recherches divergent. En 1829, Sturm démontre le théorème de Sturm, qui permet de calculer le nombre de racines réelles distinctes d'un polynôme comprises dans un intervalle.Il est élu membre de l'Académie des sciences en 1836. Il est répétiteur puis professeur à l'École polytechnique et succède à Siméon Denis Poisson à la chaire de mécanique à la faculté des sciences. En 1840, il est élu membre de la Royal Society, qui lui décerne la médaille Copley la même année. Ses Cours d'analyse de l'école polytechnique (1857-1863) et ses Cours de mécanique de l'école polytechnique (1861) ont été publiés après sa mort.Il est avec Joseph Liouville l'auteur de la théorie de Sturm-Liouville.

Pages équivalentes