BnF
BnF

Mary White Rowlandson (1635?-1711): nom d'alliance

Country :
Language :
Gender :
feminin
Birth :
Death :
Note :
Femme de pasteur, a écrit le récit de sa captivité chez les Narragansets. - Récit écrit en 1677-1678, premier mari (Rowlandson) mort en 1678, 2e mariage (avec Talcott) en 1679 (p. 30 de l'ouvrage)
Field :
Histoire du reste du monde
Variants of the name :
Mary Talcott (1635?-1711)
Mary White (1635?-1711)
Mary White Rowlandson (1635?-1711)
ISNI :

Occupations

Auteur du texte1 document

  • Captive des Indiens

    récit d'une puritaine de Nouvelle-Angleterre enlevée en 1675

    Material description : 105 p.
    Note : Note : Bibliogr. p. 39
    Edition : 1995 Paris Éd. de Paris

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37019209c]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Mary White Rowlandson (1635?-1711)

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Captive des Indiens : récit d'une puritaine de Nouvelle-Anglettere enlevée en 1675 / Mary Rowlandson, 1995 [dates biographiques : 1637?-1711 (date de mort p. 30)]
  • LCNA (CD), 1996-03 [dates biographiques : 1635?-1678?]

Variants of the name

  • Mary Talcott (1635?-1711)
  • Mary White (1635?-1711)
  • Mary White Rowlandson (1635?-1711)

Wikipedia Biography

  • Mary (White) Rowlandson était une colon américaine qui fut capturée par des Amérindiens lors de la Guerre du Roi Philip. Elle fut gardée en captivité pendant 11 semaines, avant d'être libérée contre une rançon. Elle en écrivit par la suite un récit, The Sovereignty and Goodness of God: Being a Narrative of the Captivity and Restoration of Mrs. Mary Rowlandson, dans lequel elle raconte ses épreuves, la brutalité et la bestialité qu'elle voit dans ses ravisseurs, bien que ceux-ci ne l'aient pas violée. C'est le premier texte de ce qui allait devenir un genre à part entière dans la littérature américaine, le récit de captivité.

Closely matched pages

Last update : 04/07/2014