BnF
BnF

Olaudah Equiano (1745-1797)

Country :
Language :
Birth :
Death :
Note :
Esclave noir
Field :
Histoire du reste du monde
ISNI :

Occupations

Auteur du texte11 documents

  • Ma véridique histoire

    Africain, esclave en Amérique, homme libre

    Material description : 1 vol. (374 p.)
    Note : Note : Bibliogr. p. 363-367
    Edition : impr. 2008 Paris Mercure de France

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41275665v]
  • Equiano's travels

    his autobiography, the interesting narrative of the life of Olaudah Equiano or Gustavus Vassa the African

    2nd impr.
    Material description : XIX-198 p.-[4] p. de pl.
    Note : Note : Publ. pour la 1e fois en 1789 sous le titre : "The interesting narrative of the life of Olaudah Equiano, or Gustavus Vassa the African". 1e éd. abrégée en 1967
    Edition : 1969 London Heinemann educational books

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb374737542]
  • The Interesting narrative of the life of Olandah Equiano, or Gustavus Vassa, the African

    Material description : 2 vol., portrait gr. au t. I, pl. gr. au t. II
    Edition : [1789] London the author

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31546337t]
  • The interesting narrative of the life of Olaudah Equiano, or Gustavus Vassa, the africain

    Material description : XXXIV-[2]-360 p., [1] f. de pl. (portrait)
    Note : Note : Portrait gravé au regard de la page de titre
    Edition : 1794

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39345444w]
Loading information

Auteur adapté1 document

  • Les fabuleuses aventures d'Equiano
    Adaptation jeunesse

    Material description : 1 vol. (60) p.
    Note : Note : Inspirées des "Mémoires d'Olaudah Equinano", trad. en français et publ. en 1987 par les Éd. caribéennes
    Edition : impr. 2001 Kingston (Jamaïque). - Conakry. - Pointe-à-Pitre I. Randle. - Éd. Ganndal. - Éd. Jasor

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39012495x]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Olaudah Equiano (1745-1797)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Equiano's travels : his autobiography, the interesting narrative of the life of Olaudah Equiano or Gustavus Vassa the African / abridged and ed. by Paul Edwards, 1969
  • LCNA, 1987-1991

Variants of the name

  • Olaudah Ekiano (1745-1797)
  • Gustavus Vassa (1745-1797)
  • Gustavas Vassa (1745-1797)

Wikipedia Biography

  • Olaudah Equiano, né vers 1745 au Biafra dans l'actuel Nigeria et décédé dans le Cambridgeshire le 31 mars 1797, plus connu en son temps sous le nom de Gustavus Vassa, fut un marin et un écrivain britannique calviniste d'origine africaine, qui vécut principalement dans les colonies britanniques d'Amérique et au Royaume-Uni. Fils d'une famille ebo aisée, Equiano devint esclave à l'âge de dix ans. Transféré à La Barbade, il y fut acquis par un officier britannique qu'il accompagna en Virginie puis en Angleterre. Baptisé, on lui donna le nom européen de « Gustavus Vassa ». Equiano devint marin et servit son maître pendant la guerre de Sept ans. Vendu à un commerçant, il lui racheta, le 11 juillet 1766, sa liberté pour quarante livres. Il exerça la fonction de barbier à Londres en 1767, avant de s'embarquer à nouveau pour rejoindre successivement la Nouvelle-Angleterre, le Nicaragua et les régions arctiques au sein de l'expédition menée par le naturaliste britannique Constantine John Phipps en 1773. Il devint une figure influente de l'abolition de l'esclavage et accompagna l'installation des premiers anciens esclaves noirs jusqu'à Freetown au Sierra Leone. La lutte n'était pas toujours couronnée de succès. Ainsi, en 1783, avec Granville Sharp, il chercha à faire avancer la cause abolitionniste en faisant valoir le fait qu'un esclave n'était pas, sur un navire, une « marchandise » comme les autres. En effet, le propriétaire du navire négrier Zong, dont le capitaine avait été « contraint » en 1781 de jeter à la mer sa cargaison de 132 esclaves touchée par une épidémie afin d'éviter la contagion, s'adressait aux tribunaux britanniques pour déterminer s'il était légitime qu'il soit indemnisé par son assurance comme on pouvait l'être en pareil cas quand il s'agissait d'animaux. Malgré les efforts d'Equiano et de Sharp, le Lord Chief Justice, Mansfield, conclut que, « si choquant que ce fût, le cas des esclaves était exactement assimilable à celui des chevaux ». A la demande des abolitionnistes, Olaudah Equiano publia en 1789 son autobiographie, sous le titre The Interesting Narrative of the Life of Olaudah Equiano, or Gustavus Vassa the African, written by himself, l'un des très rares témoignages direct des traites négrières par un de ceux à l'avoir vécu en tant qu'esclave, témoignage largement utilisé par les mouvements abolitionnistes britanniques et dont la diffusion contribua fortement à la célébrité de l'ancien esclave. Ainsi, on connaît d'Equiano un portrait qu'il fit exécuter vers 1780. Il y est représenté encore jeune homme, en habit rouge et perruque. Le fait que ce portrait ait longtemps été attribué à un peintre de la haute société anglaise du XVIII siècle, Joshua Reynolds, est un indice de sa célébrité à la fin de sa vie. Directement et indirectement, Olaudah Equiano a influencé l’écriture et la pensée d’écrivains noirs américains tels que Frederick Douglass, Booker T. Washington, Zora Neale Hurston, Martin Luther King, Malcolm X et Maya Angelou. Fichier:The interresting narrative of the life of Olaudah Equiano. jpg Page de garde de The interresting narrative of the life of Olaudah Equiano

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014