Église catholique. Diocèse. Montpellier

Image non encore disponible
Pays :France
Création :05..
Site Web :http://catholique-montpellier.cef.fr
Adresse :22 rue Lallemand, BP 2137, 34026, Montpellier Cedex 1.
Note :
Le premier évêque attesté est Beotius en 589. Siège épiscopal d'abord établi à Maguelone (et à Substantion du VIIIe siècle à 1030), puis transféré à Montpellier le 27 mars 1536. Diocèse suffragant de Narbonne. Conservé en 1801 pour les départements du Tarn et de l'Hérault, comme suffragant de Toulouse. En 1822, rétablissement du siège d'Albi pour le Tarn ; Montpellier devient suffragant d'Avignon. Le 16 décembre 2002, création de la nouvelle province ecclésiastique de Montpellier, avec Mende, Carcassonne, Nîmes et Perpignan comme suffragants. De 1961 à 2002, relevait de la Région apostolique de Provence-Méditerranée
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Église catholique. Archidiocèse. Montpellier
Église catholique. Diocèse. Agde, Hérault (1801-....)
Église catholique. Diocèse. Béziers, Hérault (1801-....)
Voir plus

Ses activités

Auteur du texte447 documents3 documents numérisés

Éditeur scientifique3 documents

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Église catholique. Diocèse. Montpellier

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Avant 1801, voir aussi

  • Diocèse fondé au IVe siècle par démembrement de celui de Nîmes, son premier évêque étant cité lors du concile d'Agde de 506. Diocèse suffragant de celui de Narbonne. Supprimé en 1790 par l'église constitutionnelle, puis en 1801 par le Concordat, au profit du diocèse de Montpellier

  • Saint Flour serait le premier évêque de Lodève, au IIIe ou au IVe siècle ; mais on trouve le premier évêque attesté en 421. Diocèse suffragant de Narbonne, dans la première Narbonnaise. Supprimé en 1801 au profit du Diocèse de Montpellier, qui releva le titre de Lodève le 16 juin 1877

  • Diocèse créé le 1er mars 1317 par Jean XXII au détriment du diocèse de Narbonne. Suffragant de celui-ci dans la Première Narbonnaise. Supprimé en 1801 au profit du diocèse de Montpellier qui releva son titre le 16 juin 1877

  • Des sources très improbables citent saint Aphrodise comme premier évêque de Béziers au 1er ou au IIIe siècle. Un synode de 356 certifie pour la première fois une vie chrétienne à Béziers dont le premier évêque attesté est Paulin en 410. Diocèse suffragant de Narbonne dans la Première Narbonnaise. En 1790 l'église constitutionnelle en fit le siège du diocèse de l'Hérault. Supprimé en 1801 par son rattachement au diocèse de Montpellier qui releva son titre en 1877

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Annuario pontificio 2002
  • CORELI

Autres formes du nom

  • Église catholique. Archidiocèse. Montpellier
  • Église catholique. Diocèse. Agde, Hérault (1801-....)
  • Église catholique. Diocèse. Béziers, Hérault (1801-....)
  • Église catholique. Diocèse de Maguelone
  • Église catholique. Diocèse. Lodève, Hérault (1801-....)
  • Église catholique. Diocèse. Montpellier. Lodève, Hérault. Béziers, Hérault. Agde, Hérault. Saint-Pons-de-Thomières, Hérault
  • Église catholique. Diocèse. Saint-Pons-de-Thomières, Hérault (1801-....)
  • Église catholique. Dioecesis Agathensis (1801-....)
  • Église catholique. Dioecesis Biterrensis (1801-....)
  • Église catholique. Dioecesis Lotevensis (1801-....)
  • Église catholique. Dioecesis Magalonensis
  • Église catholique. Dioecesis Montis Pessulani (latin)
  • Église catholique. Dioecesis Montis Pessulani, Lotevensis, Biterrensis, Agathensis et Sancti Pontii Thomeriarum
  • Église catholique. Dioecesis Sancti Pontii Thomeriarum (1801-....)

Biographie Wikipedia

  • L'archidiocèse de Montpellier (en latin : Archidioecesis Montis Pessulani ; en occitan : archidiocèsi de Montpelhièr) est un archidiocèse métropolitain de l'Église catholique en France.Le diocèse de Maguelone est érigé au Ve siècle ou au VIe siècle. Il est suffragant de l'archidiocèse métropolitain de Narbonne. Au VIIIe siècle, le siège épiscopal est transféré de Maguelone à Substantion. Au XIe siècle, il recouvre Maguelone mais, en 1556, il est transféré à Montpellier dont il prend le nom.Le diocèse de Montpellier (en latin : Dioecesis Montis Pessulani ; en occitan : diocèsi de Montpelhièr) est un des diocèses historiques de l'ancienne province de Languedoc. De 1801 à 1822, il couvre les départements de l'Hérault et du Tarn. Depuis 1822, il ne couvre plus que celui de l'Hérault. En 2002, il est élevé au rang d'archidiocèse métropolitain avec, pour suffragants, les diocèses de Carcassonne et Narbonne, Mende, Nîmes et Perpignan-Elne. La province ecclésiastique de Montpellier couvre ainsi la région Languedoc-Roussillon.Depuis 1877, les évêques puis archevêques de Montpellier relèvent quatre titres épiscopaux : celui d'évêque de Lodève, celui d'évêque de Béziers, celui d'évêque d'Agde et celui d'évêque de Saint-Pons-de-Thomières.Depuis 2011, l'archevêque de Montpellier est Mgr Pierre-Marie Carré. Sa devise est Servir et non pas être servi. Il est assisté de Mgr Claude Azéma qui est, depuis 2003, évêque auxiliaire de Montpellier et évêque titulaire de Murcona (Murconensis).Jusqu'à la fin de l'Ancien Régime, Montpellier était le siège du diocèse civil de Montpellier qui députait au états de Languedoc, les états généraux de la province.

Pages équivalentes