Grand sanhédrin (1807 ; Paris)

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Création :04-02-1807
Fin d'activité :09-03-1807
Adresse :Paris, Chapelle Saint-Jean.
Note :
La convocation du Grand sanhédrin, qui comprenait des représentants de l'Etat, fut précédée par les travaux de l'Assemblée des députés des israélites de France et du Royaume d'Italie dont Napoléon avait jugé qu'elle ne réussissait pas à élaborer correctement les dispositions religieuses et politiques nécessaires, notamment concernant les rapports entre les juifs et l'Etat. - Ces deux instances furent à l'origine de la création du Consistoire central et des consistoires particuliers
Autres formes du nom :Grand Sanhédrin. 1807
Grand Sanhédrin. 1807 (Strasbourg)
Grand sanhédrin de Napoléon
Voir plus

Ses activités

Auteur du texte7 documents

  • Actes du grand Sanhédrin

    Description matérielle : 112 p.
    Description : Note : Commence ainsi "Aujourd'hui, 4 février 1807, nous, membres de la commission des neuf.."
    Édition : , [1807?]
    Imprimeur-libraire : Pierre Plassan (1751?-1810)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39359469d]
  • Contenu dans : Le Grand Sanhédrin de Napoléon

    Collection des procès-verbaux et décisions du Grand Sanhédrin, convoqué à Paris par ordre de S.M. l'empereur et roi, dans les mois de février et mars 1807. - [1]

    Description matérielle : VI-228 p.-[4] p. de pl.
    Description : Note : En appendice, reprod. en fac-sim., à raison de 2 p. de l'éd. ancienne pour 1 p. de l'éd. de 1979, de la «Collection des procès-verbaux et décisions du Grand Sanhédrin, convoqué à Paris par ordre de S.M. l'empereur et roi, dans les mois de février et mars 1807». - Index
    Édition : Toulouse : E. Privat , 1979

    [catalogue]
  • Les Décisions doctrinales du Grand sanhédrin

    1806-1807, le document fondateur du judaïsme français...

    [Reprod. en fac-sim.]
    Description matérielle : 175 p.
    Description : Note : L'éd. de 1812 donne une version hébraïque et le texte français en regard. - En appendice, choix de textes de David Sintzheim, 1805-1811 (version française seule). - Bibliogr. p. 157-159
    Édition : Strasbourg : Presses universitaires de Strasbourg , 2000
    Éditeur scientifique : René Gutman

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37207739b]
  • Les décisions doctrinales du Grand Sanhédrin

    réuni sous les auspices de Napoléon le Grand, 1806-1807

    Description matérielle : 1 vol. (79-10 p.)
    Description : Note : Texte des décisions doctrinales en français puis en hébreu. - En appendice, choix de textes de David Sintzheim, 1805-1811
    Édition : Lagrasse : Verdier , impr. 2007

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb412401649]
  • Décisions doctrinales du grand Sanhédrin...

    Description matérielle : In-4°
    Édition : Paris , 1812

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33809566n]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Grand sanhédrin (1807 ; Paris)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

  • Convoquée par décret impérial du 30-05-1806. - Parfois appelée abusivement "Assemblée des notables". - Jugeant que cette assemblée ne réussissait pas à élaborer correctement les décisions politiques et religieuses nécessaires, notamment concernant les rapports entre les juifs et l'Etat, Napoléon décida de faire revivre une institution juive disparue depuis 70 après J.-C., le Grand sanhédrin

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Dictionnaire encyclopédique du judaïsme, 1996
    Dictionnaire Napoléon
  • BN, Service hébreu

Autres formes du nom

  • Grand Sanhédrin. 1807
  • Grand Sanhédrin. 1807 (Strasbourg)
  • Grand sanhédrin de Napoléon
  • Ha sanhedriyn hagadwl (1807 ; Paris)

Biographie Wikipedia

  • ´Le Grand Sanhédrin est une cour suprême juive créée le 10 décembre 1806 comprenant soixante-et-onze rabbins.Il a été convoqué par Napoléon Ier, en séance solennelle à Paris le 9 février 1807 afin de donner une sanction religieuse aux principes exprimés par l'Assemblée des notables en réponse aux douze questions qui lui avaient été soumises par le gouvernement. Le nom faisait référence au Sanhédrin, le principal corps législatif et judiciaire du peuple juif jusqu'à l'antiquité tardive.Le président était David Sintzheim, rabbin de Strasbourg, beau frère de Cerf Berr.

Pages équivalentes