Jean Ballesdens (1595-1675)

Illustration de la page Jean Ballesdens (1595-1675) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Paris, 1595
Mort :27-10-1675
Note :
Écrivit aussi en latin
Bibliophile. - Avocat au parlement de Paris. - Secrétaire du chancelier Pierre Séguier qui le chargea de l'éducation des enfants de sa fille, la marquise de Coislin. - Ecclésiastique. - Membre de l'académie française (élu en 1648)
Domaines :Savoir et érudition. Musées
Droit
Autres formes du nom :Jean Balesdens (1595-1675)
Joannes Balesdens (1595-1675)
ISNI :ISNI 0000 0001 1833 1252

Ses activités

Éditeur scientifique17 documents4 documents numérisés

Auteur du texte10 documents

  • A Monseigneur, Monseigneur le duc de Coislin. Il lui tesmoigne la joye qu'il a, de ce que le Roy l'a honnoré de la qualité de duc et pair de France. - A Madame, Madame la duchesse de Coislin, sur le même sujet. (Signé : J. Ballesdens. 1663.)

    Description matérielle : In-4° , 8 p.
    Édition : (S. l. n. d.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300500085]
  • A Monsieur de Priesac, sieur de Saugues. Il le remercie de ce qu'il luy a donné un ouvrage latin sur la vie et sur la mort de feu monsieur son père. (Signé : J. Ballesdens. 15 juin 1662.)

    Description matérielle : In-4° , 3 p.
    Édition : (S. l. n. d.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30050009h]
  • A Monsieur l'abbé de Pures, etc. (sur sa traduction de Quintilien. Signé : J. Ballesdens. 10 juillet 1663.)

    Description matérielle : In-4° , 4 p.
    Édition : (S. l. n. d.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30050010q]
  • A Monsieur Le Père, prestre et aumosnier de Monseigr le Chancelier. Il le remercie des fleurs qu'il luy a apportées durant sa maladie. (Signé : J. Ballesdens. Mercredi sainct 1663.)

    Description matérielle : In-4° , 4 p.
    Édition : (S. l. n. d.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300500112]
  • A Monsieur, Monsieur l'abbé de Pures,... (Signé : Ballesdens [10 juillet 1663].)

    Description : Note : Au sujet de la traduction des oeuvres de Quintilien faite par l'abbé de Pures
    Édition : (S. l. n. d.), in-4°. Pièce

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb317554033]

Ancien possesseur6 documents5 documents numérisés

Traducteur1 document

  • Les Épistres de la séraphique vierge saincte Catherine de Sienne,... Traduites de l'original italien en françois (par I. de Balesdens)

    Description matérielle : In-4° , pièces liminaires, 834 p. et la table
    Édition : Paris : S. Huré , 1644
    Auteur du texte : Catherine de Sienne (sainte, 1347-1380)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30206413m]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean Ballesdens (1595-1675)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Le Miroir du pécheur pénitent, ou Explication du 50e psalme de David, accompagnée de méditations et de figures tirées de la vie, mort et passion de J. C. N. S. / (par J. Ballesdens), 1641
    [ Bible.N.T., Actes-Évangiles (latin).1630 ] / commentaires de J. de Gaigny éd. par J. Balesdens
  • Ouvrages de reference : DBF : Balesdens ou Ballesdens (Jean). Né vers 1600
    Académie française (2003-06-10)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autres formes du nom

  • Jean Balesdens (1595-1675)
  • Joannes Balesdens (1595-1675)

Informations sur cet auteur dans le site reliures.bnf.fr

Biographie Wikipedia

  • Jean Ballesdens, né et mort à Paris (1595-27 octobre 1675), est un avocat, éditeur et bibliophile français.Avocat au parlement de Paris, secrétaire du chancelier Séguier, élu membre de l'Académie française en 1648, il s'était composé une bibliothèque qui, par le nombre, et par le choix et la beauté des éditions, était devenue la rivale de celle de son maître. Elle comptait notamment neuf volumes à la reliure de Grolier. Jean Ballesdens, qui n'a laissé pratiquement aucun écrit, est connu surtout pour avoir renoncé une première fois à sa candidature à l'Académie en faveur de Pierre Corneille.

Pages équivalentes