Denise Frélaut

Pays :France
Langue :français
Sexe :féminin
Note :
Codirige l'atelier de gravure et maison d'édition Lacourrière-et-Frélaut, Paris
ISNI :ISNI 0000 0000 3273 8385

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • L'Oeuvre gravé de Jean Frélaut [3]

    1942-1946

    Description matérielle : 226 p.
    Description : Note : Index
    Édition : Paris : la Bibliothèque des arts , 1984
    Auteur du texte : Bertrand Frélaut (1946-2016)
    Préfacier : Pierre Gassier (1915-2000)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34768702x]
  • L'Oeuvre gravé de Jean Frélaut

    Édition : Paris : la Bibliothèque des arts , 1977 -
    Auteur du texte : Bertrand Frélaut (1946-2016)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34302909h]
  • L'Oeuvre gravé de Jean Frélaut

    1926-1935

    Description matérielle : 172 p.
    Édition : Paris : la Bibliothèque des arts , 1977
    Autre : Jacques Guignard (1912-1980)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34632455f]

Éditeur scientifique1 document

  • Music

    l'oeuvre imprimé

    Description matérielle : 1 vol. (223 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 209-212
    Édition : Crocetta del Montebello : Terra ferma ; Venezia : Archives Music Venezia , impr. 2010

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb427235176]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

  • Imprimeur en lithographie et taille-douce fondé par Roger Lacourière (1892-1966). - Éditeur d'estampes et de livres d'artistes

    Lorsque Lacourière installe ses presses en 1929 au pied du Sacré-Coeur, il ne pensait pas que cet ancien "Panorama de Jérusalem", vestige de l'exposition de 1900, verrait dans ses murs tous les artistes célèbres de son époque. Son premier livre important fut le "Cendrillon" de Pascin. En 1932, Picasso le découvrait et le présentait à Vollard. - Jacques Frélaut entre à l'Atelier Lacourière en 1938 après une formation à l'École Estienne et, entre autres, à l'Atelier Leblanc. Il y devient très rapidement chef d'atelier et bientôt les plus grands artistes lui confient leurs oeuvres gravées : Picasso, Derain, Miró, Braque, Rouault, Segonzac, Moore... Roger Lacourière l'avait associé à son entreprise dès 1955. À la mort de ce dernier, J. Frélaut reprend la direction de l'atelier Lacourière-Frélaut, aidé de son frère Robert et en coopération avec Madame Lacourière. L'atelier est ensuite dirigé par Luc Guérin, neveu de Robert Frélaut. Il ferme en 2008

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • L'oeuvre gravé de Jean Frélaut / Denise Frélaut, Bertrand Frélaut, 1977-

Pages équivalentes