Ernst Günther Schenck

Pays :Allemagne
Langue :allemand
Sexe :masculin
Note :
Professeur et médecin
ISNI :ISNI 0000 0001 1063 2579

Ses activités

Auteur du texte4 documents

  • Der alte Mann von Ilion

    ein Gleichnis, heimliche Aufzeichnungen eines Gefangenen in Sowjetrussland von 1945-1955

    Description matérielle : 115 p.
    Description : Note : Extrait du livre : Hypnos und Aesculap (paru en 1997)
    Édition : Nürnberg : U. Brodhage , 1998

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38934572v]
  • Hypnos und Aesculap

    heimliche Aufzeichnungen eines Gefangenen in Sowjetrussland von 1945-1955

    Numerierte Erstausg., 203
    Description matérielle : 159 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 151
    Édition : Nürnberg : U. Brodhage , 1997

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb399967201]
  • Patient Hitler

    eine medizinische Biographie

    Description matérielle : 587 p.
    Édition : Düsseldorf : Droste Verlag , 1989

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35033598b]
  • Prof. Dr. med. Theodor Gilbert Morell

    Hitlers Leibarzt und sein Medikamente

    Description matérielle : 559 p.
    Description : Note : Titre de couv. : "Dr. Morell, Hitlers Leibarzt und sein Pharma-imperium
    Édition : Schnellbach : S. Bulbies , cop. 1998

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37690546x]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Der alte Mann von Ilion : ein Gleichnis : heimliche Aufzeichnungen eines Gefangenen in Sowjetrussland von 1945-1955 / Ernst Günther Schenk, 1998

Biographie Wikipedia

  • Ernst-Günther Schenck (3 octobre 1904, Marbourg – 21 décembre 1998, Aix-la-Chapelle), était un médecin allemand et un SS Standartenführer. Notamment connu pour sa présence dans le Führerbunker lors des derniers jours de Hitler, période sur laquelle il écrivit ses mémoires. Son témoignage a notamment influencé les ouvrages Uwe Bahnsen et James O’Donnel et de Joachim Fest.

Pages équivalentes