Herbert Silberer (1882-1923)

Pays :Autriche
Langue :allemand
Sexe :masculin
Naissance :Vienne, 28-02-1882
Mort :Vienne, 12-01-1923
Note :
Psychanalyste
ISNI :ISNI 0000 0000 8101 253X

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Herbert Silberer. Probleme der Mystik und ihrer Symbolik

    Description matérielle : In-8° (24 cm), 283 p. [Acq. 5068-65]
    Description : Note : Unveränderter photomechanischer Nachdruck der 1. Auflage, Wien, 1914
    Édition : Darmstadt : Wissenschaftliche Buchgesellschaft , 1961

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33174842h]
  • Über die Symbolbildung

    und andere psychoanalytische Schriften

    Description matérielle : 194 p.
    Édition : Wien : Hora Studien , 1988
    Éditeur scientifique : Michael Turnheim (1946-2009)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35087502g]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Probleme der Mystik und ihrer Symbolik / Herbert Silberer, 1961
  • Ouvrages de reference : Dict. int. de la psychanalyse / sous la dir. de Alain de Mijolla, 2002
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. 1960-1969

Biographie Wikipedia

  • Herbert Silberer (né le 28 février 1882 ; mort par suicide le 12 janvier 1923) était un psychanalyste autodidacte né à Vienne (Autriche). Il s'est d'abord intéressé à la psychanalyse sur un plan personnel puis il s'est fait connaître à Sigmund Freud pour un texte qui a été publié dans le Jahrbuch en 1909. Il est devenu membre de la Société psychanalytique de Vienne en 1910 et s'est fait connaître par son travail sur le symbolisme. Depuis et de plus en plus, ses intérêts se sont tournés vers la mystique et l'ésotérisme. Pour l'historien Paul Roazen son suicide serait lié au rejet que Freud manifestait à l'égard de ses idées mais ceci est contesté par d'autres auteurs tels B. Nitzschke qui affirme et démontrerait que Roazen s'est trompé dans ses sources.

Pages équivalentes