Eugène Millet (1819-1879)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Paris, 21-05-1819
Mort :Cannes, 20-02-1879
Note :
Architecte
ISNI :ISNI 0000 0001 0417 855X

Ses activités

Auteur du texte3 documents1 document numérisé

  • Contenu dans : Promenades au musée de Saint-Germain

    Plans des salles du Musée de Saint-Germain. - [1]

    Description matérielle : 1 vol. (188 p.)
    Description : Note : La description du château de Saint Germain qui précède le catalogue est signée A. Rhoné. - Plans des salles du Musée de Saint-Germain par Eugéne Millet
    Édition : Paris : C. Reinwald , 1869

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières]
  • Henri Labrouste, architecte,... sa vie, ses œuvres

    1801-1875, notice biographique

    Description matérielle : 20 p.
    Description : Note : Extrait du "Bulletin de la Société centrale des architectes", exercice 1879-1880
    1882 d'après le dépôt légal
    Édition : Paris : impr. de C. Marpon et E. Flammarion , [1882]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30948082v]
  • Notice sur l'église Saint-Pierre-de-Montmartre à Paris par Eugène Millet...

    Description : Note : Extrait de l'"Encyclopédie d'architecture" (6e année, 2e série, janvier 1877)
    Édition : Paris, Ve A. Morel , 1877. In-8°, 14 p., pl.

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32452295x]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Eugène Millet (1819-1879)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Notice sur l'église Saint-Pierre-de-Montmartre à Paris / par Eugène Millet, 1877
  • Ouvrages de reference : ABF
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Eugène Millet, né à Paris le 21 mai 1819, mort à Cannes (Alpes-Maritimes) le 20 février 1879, est un architecte français. Il a étudié aux Beaux-Arts puis est devenu architecte diocésain à partir de 1848, avant de participer à la commission nationale des monuments historiques. Il fut l'élève de Viollet-le-Duc.On lui doit notamment la restauration, à partir des années 1860 à la demande de Napoléon III, du château de Saint-Germain-en-Laye et sa transformation en musée. Au-dessus de la porte du musée, une plaque commémore ce chantier qui a continué après sa mort jusqu'en 1906 grâce à ses nombreux dessins.Son tombeau se situe au sein d'une propriété privée de la ville de Saint-Germain-en-Laye, même s'il est décédé à Cannes. Ce tombeau, dessiné par son maître Viollet-le-Duc, est aussi la dernière œuvre de ce dernier qui est mort peu après.

Pages équivalentes