Louis Nicolardot (1822-1888)

Illustration de la page Louis Nicolardot (1822-1888) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Dijon, 28-11-1822
Mort :Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), 21-11-1888
Note :
Essayiste et critique
ISNI :ISNI 0000 0001 1025 0570

Ses activités

Auteur du texte15 documents6 documents numérisés

  • Confession de Sainte-Beuve

    7e éd.
    Description matérielle : 304 p.
    Édition : Paris : E. Rouveyre et G. Blond , 1882

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39235282h]
  • Confession de Sainte-Beuve

    5e édition
    Description matérielle : 1 vol. (304 p.)
    Édition : Paris : E. Rouveyre et G. Blond , 1882

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb341810678]
  • Les cours et les salons au dix-huitième siècle

    Description matérielle : 1 vol. (IV-318 p.)
    Édition : Paris : E. Dentu , 1879

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31015435p]
  • Histoire de la table

    curiosités gastronomiques de tous les temps et de tous les pays

    Description matérielle : 1 vol. (XXIV-435 p.)
    Édition : Paris : E. Dentu , 1868

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb324855597]
  • L'impeccable Théophile Gautier et les sacrilèges romantiques

    Description matérielle : 119 p.
    Édition : Paris : Tresse , 1883

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb350899905]

Éditeur scientifique1 document

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Histoire de la table : curiosités gastronomiques de tous les temps et de tous les pays / par Louis Nicolardot, 1868
  • Ouvrages de reference : ABF
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Louis Nicolardot, né à Dijon le 28 novembre 1822 et mort à Levallois-Perret le 21 novembre 1888, est un essayiste et critique français.Louis Nicolardot est né le 28 novembre 1822 à Dijon au domicile de ses parents Faubourg Saint Pierre rue d'Auxonne fils de Jean-Baptiste Nicolardot âgé de 37 ans grainetier et de Anne Fiet âgée de 33 ans sans profession son épouse. Ancien séminariste entouré d’une réputation de parasite, Nicolardot s’était spécialisé dans un genre de littérature anecdotique. Conservateur acharné en littérature, en politique et en religion, il avait Voltaire pour ennemi particulier. Auteur de pamphlets bizarres, qui prenaient le contre-pied de la vérité et défendant des thèses paradoxales, tels que le Ménage et les finances de Voltaire (1854), qui représentaient Voltaire comme un avare et un fripon. Il a aussi publié l’Histoire de la table (1868), livre érudit où il s’ingénie à trouver des rapprochements entre la table et la religion, ainsi que le journal du roi Louis XVI, où ce monarque apparaît un peu court d’idées, deux pamphlets violents contre Sainte-Beuve et Théophile Gautier : les Confessions de Sainte-Beuve et l’Impeccable Théophile Gautier, etc.Il a aussi collaboré au Nain jaune, à Paris-Journal, et à la Revue du monde catholique.Cet homme, qui manquait souvent du nécessaire, ne pouvait guère faire fortune et mourut à l’hôpital du Perpétuel-Secours à l’âge de soixante-sept ans.

Pages équivalentes