James Belich

Image non encore disponible
Pays :Nouvelle-Zélande
Langue :anglais
Note :
Maître de conférences en histoire, Victoria university, Wellington (en 1993)
ISNI :ISNI 0000 0001 0902 6328

Ses activités

Auteur du texte4 documents

  • "I shall not die"

    Titokowaru's war, New Zealand, 1868-9

    Description matérielle : 322 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 308-313. Index
    Édition : Wellington : B. Williams books , 1993

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36983040c]
  • The New Zealand wars and the Victorian interpretation of racial conflicts

    Description matérielle : 396 p.
    Édition : London : Penguin books , 1988

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35131188m]
  • Replenishing the earth

    the settler revolution and the rise of the Anglo-world, 1783-1939

    Description matérielle : 1 vol. (X-573 p.)
    Description : Note : Ref. bibliogr.
    Édition : Oxford ; New York : Oxford University Press , 2009

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb420663368]
  • The Victorian interpretation of racial conflict

    the Maori, the British, and the New Zealand wars

    Description matérielle : 396 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 377-388. Index
    Édition : London ; Montreal : McGill-Queen's university press , 1989

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37658663w]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • "I shall not die" : Titokowaru's war, New Zealand, 1868-9 / James Belich, 1993

Biographie Wikipedia

  • James Belich, né en 1956 à Wellington, est un historien néo-zélandais. Il est l'auteur notamment de Making Peoples (1996) et de Paradise Reforged (2001), qui, ensemble, constituent l'un des principaux ouvrages contemporains sur l'histoire de la Nouvelle-Zélande.Il obtint une maîtrise d'histoire à l'Université Victoria de Wellington, puis un doctorat à l'Université d'Oxford, au Royaume-Uni. Il enseigna l'histoire à l'Université Victoria, puis à l'Université d'Auckland, où il enseigne actuellement. Ses centres de recherche sont « les réponses des populations autochtones à l’expansion européenne, les modèles de colonisation européenne, et l’histoire ethnique, culturelle et sociale de la Nouvelle-Zélande ». Son livre The Victorian Interpretation of Racial Conflict fut adapté en série télévisée.Il fut décoré du New Zealand Order of Merit en 2006 pour services rendus à la recherche historique.Son père, du même nom, fut le maire travailliste de Wellington de 1986 à 1992.

Pages équivalentes