BnF
BnF

Augustin-Norbert Morin (1803-1865)

Country :
Language :
Gender :
masculin
Birth :
Death :
Note :
Ministre conjoint du Canada-Uni (1851-1855)
Field :
ISNI :

Occupations

Auteur du texte1 document

  • Lettre à l'honorable Edward Bowen

    Material description : 20 cm, 16 p., couv. ill
    Note : Note : Reproduction de l'édition impr. à Montréal par J. Lane, 1825. _ La couv. porte: A.N. Morin. Lettre à l'honorable Edward Bowen,..
    Edition : 1968 [Montréal Réédition-Québec

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35235311q]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Augustin-Norbert Morin (1803-1865)

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Documents by this author : Correspondance entre l'hon. W. H. Draper et l'hon. R. E. Caron, et les hon. L. H. Lafontaine et A. N. Morin, dont il a été question dans un débat récent dans l'Assemblée législative, 1846
  • Ouvrages de reference : Augustin-Norbert Morin : 1803-1965 / Jean-Marc Paradis, 2005
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Wikipedia Biography

  • Augustin-Norbert Morin était un avocat, un journaliste et un homme politique québécois. Morin étudie au petit séminaire de Québec et se joint au journal Le Canadien. Fondateur de La Minerve, il devient avocat après avoir suivi des cours avec Denis-Benjamin Viger. À partir de 1830, il est l'un des dirigeants du Parti patriote, alors qu'il est élu député de Bellechasse. Après sa réélection en 1834, il défend les 92 résolutions auprès de la monarchie britannique. À Québec, il mène la rébellion de 1837 jusqu'à ce que la constitution soit suspendue en 1838. L'année suivante, en 1839, il est jeté en prison, car il est recherché pour haute trahison. Sorti de prison, il s'oppose à l'Acte d'Union et occupe plusieurs fonctions dans les nombreux gouvernements de coalition des années 1840 et 1850. Il est successivement élu député de Nicolet, Bellechasse et Chicoutimi, ayant cependant subi une défaite à Terrebonne. Auguste-Norbert Morin est en outre connu pour avoir fondé les villages de Sainte-Adèle, Morin-Heights et Val-Morin quelques années avant l'arrivée du curé Labelle. Orateur à l'Assemblée législative du Canada-Uni de 1848 à 1851, il dirige la colonie de 1851 à 1853 avec Francis Hincks sous la bannière du Parti Réformiste. En 1854 et 1855, il forme un autre gouvernement avec le libéral-conservateur Allan MacNab. Ayant démissionné, il est nommé à la cour supérieure, où il œuvre à parfaire le code civil du Canada-Est. Il est mort à Sainte-Adèle-de Terrebonne le 27 juillet 1865 et ses funérailles ont été célébrées à Saint-Hyacinthe.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014