Jean Caminiatès (08..-09..)

Pays :Grèce
Langue :grec ancien (jusqu'à 1453)
Sexe :masculin
Naissance :08..
Mort :09..
Note :
Écclésiastique fait prisonnier en 904 lors de la prise de Salonique par les pirates musulmans (raid de "Léon de Tripoli")
Autres formes du nom :Johannes Cameniata (latin)
I̓ōánnīs Kameniátīs
Ἰωάννης Καμενιάτης
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8162 4894

Ses activités

Auteur du texte4 documents

  • Contenu dans : Thessalonique

    Sur la prise de Thessalonique. - Jean Caminiatès. - [1]

    Description matérielle : 1 vol. (295 p.)
    Description : Note : Réunit : "Sur la prise de Thessalonique" / Jean Caminiatès. "Relation sur la dernière, plaise à Dieu, prise de Thessalonique" / Eustathe de Thessalonique. "Bref récit de la dernière prise de Thessalonique" / Jean Anagnostès. - Notes bibliogr.
    Édition : Toulouse : Anacharsis , impr. 2005

    [catalogue]
  • The capture of Thessaloniki

    Description matérielle : 1 vol. (LIII-189 p.)
    Description : Note : Texte en grec et en anglais, inrod. et notes en anglais. - Bibliogr. p. IX-XXIII
    Édition : Perth : Australian association for byzantine studies , 2000
    Éditeur scientifique : Anasthasios Fotiou, David Frendo

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb411227536]
  • Joannis Caminiatae «De Expugnatione Thessalonicae»

    Description matérielle : XXXIII-97-[2] p.
    Description : Note : Index
    Édition : Berlin : W. de Gruyter , cop. 1973

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35312569m]
  • Theophanes continuatus, Joannes Cameniata, Symeon Magister, Georgius Monachus

    Description matérielle : VIII-952 p.
    Description : Note : Texte grec avec traduction latine au-dessous. - Contient les "Annales" de Siméon le Métaphraste et "Georgius Monachus continuatus"
    Édition : Bonnae : impensis E. Weberi , 1838
    Éditeur scientifique : Immanuel Bekker (1785-1871)
    Autre auteur du texte : Georges le Moine, Siméon le Métaphraste

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb314519228]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Sur la prise de Thessalonique / Jean Caminiatès in "Thessalonique", 2005
    The capture of Thessaloniki / John Kaminiates, 2000
  • Ouvrages de reference : WBI : Ioannes ho Kameniates ; Kameniates; Kaminiates : dates : env. 875- env. 905
    DOC / V. Volpi, 1994
    Oxford Dict. of Byzantium : Kaminiates, John
    LC Authorities : Iōannēs, Kameniatēs, 10th cent. (2008-10-09)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Jean Cameniata

Autres formes du nom

  • Johannes Cameniata (latin)
  • I̓ōánnīs Kameniátīs
  • Ἰωάννης Καμενιάτης
  • Jean Cameniata
  • Johannes Caminiata
  • I̓ōánnēs Kameniátēs
  • I̓ōánnī̄s Kameniátī̄s
  • Ἰωάννης Καμενιάτης
  • Joannes Kaminiates
  • I̓ōánnēs Kameniátēs
  • I̓ōánnī̄s Kameniátī̄s
  • Ὶωάννης Καμενιάτης
  • I̓ōánnēs Kameniátēs
  • Jean Caminiatès (français)
  • John Kaminiates (anglais)

Biographie Wikipedia

  • Jean Caminiatès est un écrivain byzantin du début du Xe siècle, auteur d'un unique ouvrage, Sur la prise de Thessalonique.On connaît peu de chose de Caminiatès. Les indications de son livre peuvent laisser supposer qu'il est originaire de Thessalonique, ou qu'il s'y est installé avec sa famille alors qu'il était très jeune. On ignore de même s'il est d'origine slave (nombreux dans la région à l'époque) ou grecque. Il semble cependant indéniable qu'il appartient à une famille aisée. Son père est l'exarque ecclésiastique de Grèce. Peu avant la prise de la ville, la famille de Jean Caminiatès cache un trésor, qui plus tard va leur sauver la vie. De plus, Caminiatès a reçu une éducation de lettré, son texte le démontre, et possède une importante culture classique et religieuse.Il est membre du clergé, contrairement à son père qui est un laïc, et possède vraisemblablement la charge de kouboukleisios qui correspond à une dignité ecclésiastique importante dans l'administration patriarcale.La prise de Thessalonique en 904 par des pirates musulmans venu du Levant est le sujet principal de son récit. Cet épisode a des conséquences importantes pour sa famille. En effet son père meurt en captivité, son fils aussi et sa femme, sa mère et ses autres enfants sont emmenés en Syrie tandis que lui est gardé à Tarse dans le but d'un éventuel échange. Une mission d'échange est menée vers 905/906 au nom de l'empereur Léon VI par l'écrivain et diplomate Léon Choirosphaktès. Sans en avoir la preuve absolue, il est plausible d'avancer que Jean Caminiatès est alors libéré. La date et les circonstances de sa mort ne sont pas connues.

Pages équivalentes