Malcolm Stevenson Forbes (1919-1990)

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Brooklyn (N.Y.), 19-08-1919
Mort :Far Hills (N.J.), 24-02-1990
Note :
Bibliophile et collectionneur d'art. - Petit-fils du fondateur du magazine "Forbes" dont il devint le propriétaire et rédacteur en chef en 1942
ISNI :ISNI 0000 0001 1905 0567

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Fact and comment

    Description matérielle : XIV-295-IV p.
    Description : Note : Index
    Édition : New York : A.A. Knopf , 1974

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35340446t]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Malcolm Stevenson Forbes (1919-1990)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Malcolm Forbes, né le 19 août 1919 à Brooklyn et mort le 24 février 1990 à Far Hills (New York), a été le président-directeur-général du magazine Forbes, l'une des principales revues financières américaines.Il est le fils de Bertie Charles Forbes et le père de Steve Forbes.Grand collectionneur, Forbes a accroché un Nymphéa de Monet dans son bureau, a acquis le château de Balleroy (Basse-Normandie) — un des plus beaux exemples d'architecture Louis XIII, où il s'est adonné à sa passion pour les montgolfières — et un palais à Tanger qui a abrité sa collection de soldats de plomb.La plus précieuse partie de ses collections est constituée par un ensemble unique d'objets de l'orfèvre russe Fabergé, dont la série des douze œufs de Pâques offerts par le tsar Nicolas II à sa mère ou à son épouse Alexandra, qui a été exposée dans le hall des bureaux new-yorkais de la Forbes Inc.En 1965 il acquiert à Londres la Old Battersae house, une maison de maître géorgienne où Wilhelmina Stirling a installé en 1930 les œuvres de sa sœur Evelyn de Morgan, peintre préraphaélite dans la mouvance de Burne-Jones et Alma-Tadema et qui a été liée au designer William Morris — pour lequel William de Morgan crée des vitraux et des tuiles décorées —, et qui devient la résidence anglaise familiale et où son troisième fils Christopher, dit « Kip », place son importante collection d'art victorien, rassemblée depuis 1969.Celle-ci comprend des peintures de Calcott (portrait de la reine Victoria et de ses enfants), Edem (Notre-Dame de Paix), Frith, Millais, Tissot, Stuart Wortley (portrait en pied d'Edouard VII),un buste du prince Albert par Noble, du mobilier de cette époque, et une série de modèles réduits de bateaux.Les Forbes ont également réuni des documents historiques dont des souvenirs des présidents américains.

Pages équivalentes