Teréz Brunszvik (1775-1861)

Image non encore disponible
Pays :Hongrie
Langue :allemand
Sexe :féminin
Naissance :Pozsony (=Bratislava), Haute-Hongrie, 27-07-1775
Mort :Martonvásár, Hongrie, 17-09-1861
Note :
Écrivait aussi en français
Fondatrice de la première crèche en Hongrie : "Angyalkert". - Amie de Ludwig van Beethoven (1770-1827). - A séjourné à l'institut pédagogique de Heinrich Pestalozzi, Yverdon, Suisse (en 1808)
Domaines :Éducation
ISNI :ISNI 0000 0000 7835 3595

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Brunszvik Teréz grófnő naplói és feljegyzései 1

    Description matérielle : CCCCL-447 p.
    Édition : Budapest : kiadja a Magyar Történelmi társulat , 1938
    Éditeur scientifique : Marianne Czeke (1873-1942)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb354150810]
  • "Magyarország, Veled az Isten! "

    Brunszvik Teréz naplófeljegyzései 1848-1849

    Description matérielle : 277 p.
    Édition : Budapest : Argumentum , 1999
    Éditeur scientifique : Mária Hornyák

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb373231902]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Teréz Brunszvik (1775-1861)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : "Magyarország, Veled az Isten !" : Brunszvik Teréz naplófeljegyzései 1848-1849 / sajtó alá rendezte a bevezető tanulmányt és a jegyzeteket írta Hornyák Mária ; [a német naplórészek fordítását ellenőrizte Soós István], 1999
  • Ouvrages de reference : Biogr., Hongrie
  • Catalogues de la BnF : BnF Service finno-ougrien

Biographie Wikipedia

  • Thérèse de Brunswick (Thérèse, comtesse von Brunsvik ou Brunswick), fille du comte Anton von Brunswick et de la baronne Anna von Seeberg, est née le 27 juillet 1775 à Pozsony (Bratislava en Slovaquie, ex royaume de Hongrie) et décédée à Pest le 23 septembre 1861.Elle a été l'élève (cours de piano) en mai 1799 de Ludwig van Beethoven et ce dernier était tombé amoureux d'elle vers 1806, cette relation dura près de deux ans ; la fin de cette idylle ainsi que la surdité du compositeur affaiblirent Beethoven. La Sonate pour piano n° 24 en fa dièse majeur, opus 78 composée en 1809 et publiée en décembre 1810 est dédiée à Thérèse . Pour cette raison on connaît parfois l'œuvre sous le nom de Sonate à Thérèse.Il a peut-être créé également pour elle ou Thérèse Malfatti la Bagatelle en la mineur, WoO 59 Für Therese (dédiée à Thérèse) ou Elise (La Lettre à Élise), décryptée par le musicologue Ludwig Nohl en 1865.

Pages équivalentes