Métrodore l'Épicurien (0331?-0278? av. J.-C.)

Image non encore disponible
Langue :grec ancien (jusqu'à 1453)
Sexe :masculin
Naissance :- 331
Mort :- 278
Note :
Philosophe, ami et disciple d'Épicure
Autres formes du nom :Metrodorus Lampsacenus (0331?-0278? av. J.-C.) (latin)
Mītródōros ho Lampsakīnós (0331?-0278? av. J.-C.)
Μητρόδωρος ὁ Λαμψακηνός (0331?-0278? av. J.-C.)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 0160 7710

Ses activités

Auteur du texte2 documents1 document numérisé

  • Metrodori Epicurei Fragmenta collegit, scriptoris incerti Epicurei commentarium moralem

    Description matérielle : P. 531-597
    Description : Note : Texte en grec ancien trad. en latin en regard. - Commentatio ex supplementis "Annalium philologicorum" seorsum expressa
    Édition : Lipsiae : B. G. Teubner , 1890
    Éditeur scientifique : Alfred Körte (1866-1946)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30935450d]
  • Contenu dans : Herculanensium voluminum quae supersunt tomus VI

    Metrodori De sensionibus commentarius. - [2]

    Description matérielle : 2 parties en 1 vol. ([4], XII, 83 p., [25] f. de pl. gr.s.c. ; IX, 42, VI, [1] p. (errata), [21 f. de pl. gr.s.c.
    Description : Note : Ed. par Angelo Antonio Scotti. - 1. : Philodemi De deorum vivendi ratione per conjecturas investigata secundum Zenonis placita ; 2. : Metrodori De sensionibus commentarius
    Édition : Neapoli : Ex Regia Typographia , 1839

    [catalogue]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Metrodori Epicurei fragmenta collegit scriptoris incerti epicurei commentarium moralem / subjecit Alfredus Koerte, 1890
  • Ouvrages de reference : Larousse 19e et Chevalier : Métrodore
    Les oeuvres philosophiques. Dictionnaire. t. I / vol. dirigé par Jean-François Mattei, 1992 : cf. art. : Métrodore de Lampsaque
    Clavis SGL : Metrodorus Lampsacenus Epicureus
    DOC / V. Volpi, 1994
    Encycl. grèce
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Métrodore l'épicurien

Autres formes du nom

  • Metrodorus Lampsacenus (0331?-0278? av. J.-C.) (latin)
  • Mītródōros ho Lampsakīnós (0331?-0278? av. J.-C.)
  • Μητρόδωρος ὁ Λαμψακηνός (0331?-0278? av. J.-C.)
  • Métrodore (0331?-0278? av. J.-C.) (français)
  • Métrodore de Lampsaque (0331?-0278? av. J.-C.) (français)
  • Metrodorus Epicureus (0331?-0278? av. J.-C.) (latin)
  • Mītródōros Lampsakīnós (0331?-0278? av. J.-C.)
  • Μητρόδωρος Λαμψακηνός (0331?-0278? av. J.-C.)
  • Mētródōros ho Lampsakēnós (0331?-0278? av. J.-C.)
  • Mētródōros Lampskēnós (0331?-0278? av. J.-C.)

Biographie Wikipedia

  • Métrodore de Lampsaque, dit le Jeune (330-278 av. J.-C.), était un philosophe grec originaire de Lampsaque en Asie Mineure, appartenant à l'école de l'épicurisme. Il faut le distinguer de son homonyme Métrodore de Lampsaque (l'Ancien), disciple d'Anaxagore, au Ve siècle av. J.-C..Il avait une sœur, Batis, marié à un autre épicurien du premier cercle : Idomenée.Avec ses deux frères Timocrate et Mentoridès, Métrodore s'attache à Épicure et devient l'un de ses familiers. Selon Diogène Laërce, Métrodore après s'être lié à Épicure ne quitta qu'une fois sa proximité, durant six mois, pour retourner chez lui. De retour auprès d'Épicure, il ne le quitta plus.Cette proximité des deux philosophes est matérialisée par les portraits de Métrodore et d'Épicure rassemblés sous la forme d'un Hermès. Timocrate, lui, quitta l'école d'Épicure avant d'écrire de nombreux traités critiques et injurieux envers les épicuriens.

Pages équivalentes