Louis-Auguste Boileau (1812-1896)

Illustration de la page Louis-Auguste Boileau (1812-1896) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Paris, 24-03-1812
Mort :14-02-1896
Note :
Entrepreneur de menuiserie. - Architecte de l'église de Mattaincourt, Vosges et de l'église Saint-Eugène à Paris
ISNI :ISNI 0000 0000 6651 4865

Ses activités

Auteur du texte11 documents3 documents numérisés

  • La Halle-Basilique

    principes et exemples d'architecture ferronnière, les grandes constructions édilitaires en fer

    Description matérielle : 1 vol. (40 p.-VIII p. de pl.)
    Édition : Paris : L. Lacroix , 1881

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb301203730]
  • Histoire critique de l'invention en architecture

    classification méthodique des oeuvres de l'art monumental, au point de vue du progrès et de son application à la composition de nouveaux types architectoniques dérivant de l'usage du fer

    Description matérielle : 1 vol. (168 p.-XX p. de pl.)
    Édition : Paris : Vve C. Dunod , 1886

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30120370z]
  • Nouvelle forme architecturale

    Description matérielle : 1 vol. (75 p.)
    Description : Note : Exposé, notes et appréciations
    Édition : Paris : l'auteur : Gide et J. Baudry , 1853

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb301203719]
  • Débat sur l'application du métal (fer et fonte) à la construction des églises, lettre adressée à M. Adolphe Lance, rédacteur du journal mensuel l'"Encyclopédie d'architecture", par M. Boileau, architecte de l'église Saint-Eugène, à Paris. (8-17 juillet 1855.)

    Description matérielle : In-4° , 4 p.
    Édition : Paris : impr. de Bonaventure et Ducessois , (1855)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30120368d]
  • Un Détail de la question du salaire des ouvriers du bâtiment, lettre adressée aux rédacteurs des journaux de Paris (par L.-A. Boileau)

    Description matérielle : In-8° , 8 p.
    Édition : Paris : impr. de Dubuisson , 1864

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb301203761]

Illustrateur1 document

  • [Recueil. Oeuvre de L. A. Boileau]

    Description matérielle : Doc. iconogr. : formats divers
    Description : Note : Architecte

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40403909g]

Autre1 document

  • Église de Mattaincourt, rebâtie sur le tombeau du bienheureux Pierre Fourier,... d'après les dessins et sous la direction de M. Boileau,...

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Édition : Paris : Impr. de E. de Soye , (s. d.,)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36392558r]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Louis-Auguste Boileau (1812-1896)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Les Préludes de l'architecture du XXe siècle, et l'Exposition du centenaire, étude appliquée au projet du monument des Tuileries / par L. - A. Boileau. Suivi d'un mémoire de M. Gaston Chaumelin sur l'avènement de l'âge du fer, d'après l'″Histoire critique de l'invention en architecture″ de M. Boileau, 1889
  • DBF
    La querelle du fer : Eugène Viollet-le-Duc contre Louis Auguste Boileau / présentation de Bernard Marrey, 2002
  • BN cat. gén. : Boileau (Louis-Auguste)
  • BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Louis-Auguste Boileau (1812-1896), est un architecte inscrit dans le courant néo-gothique. Père de l'architecte Louis-Charles Boileau.C'est un grand admirateur d'Eugène Viollet-le-Duc, dont il a lu et vu la majorité des projets. À cette époque, ce dernier préconise l'emploi des nouveaux matériaux, comme le fer et le verre, en les utilisant mieux pour de meilleures performances, les laissant apparaître, tout en gardant le style gothique, style qu'il étudie et met en pratique depuis de nombreuses années.Louis-Auguste Boileau mettra donc en pratique les idées de son maître spirituel en construisant à Paris, de 1854 à 1856, l'église Saint-Eugène-Sainte-Cécile avec des matériaux de la révolution industrielle.Eugène Viollet-le-Duc réagira alors en s'attaquant à son projet en le ridiculisant et en se moquant de ces nouveaux matériaux (Pourquoi vouloir singer le style du passé ? Pourquoi ne pas utiliser ces matériaux à la façon des ingénieurs ?), sans suggérer de référence architecturale.

Pages équivalentes