Eugène-Emmanuel Mermet de Cachon (1828-1889)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :La Pesse (Jura), 10-09-1828
Mort :Cannes (Alpes-Maritimes), 14-03-1889
Note :
Prêtre des Missions étrangères. - Consul de France
Autre forme du nom :Eugène-Emmanuel Mermet de Cachon (1828-1889)
ISNI :ISNI 0000 0000 0019 5304

Ses activités

Auteur du texte2 documents2 documents numérisés

  • Les Aïnos

    origine, langue, moeurs, religion

    Description matérielle : 20 p.
    Édition : Paris : Mesnel , 1863

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb309317539]
  • Dictionnaire français-anglais-japonais (le japonais en caractères chinois-japonais avec sa transcription en caractères européens), composé par M. l'abbé Mermet de Cachon et publié par les soins de M. A. Le Gras, pour la partie anglaise et de M. Léon Pagès pour la partie japonaise...

    Description matérielle : In-8° , VIII-440 p.
    Description : Note : 1re livraison : A-E
    Édition : Paris : Didot , 1866
    Auteur du texte : Léon Pagès (1814-1886)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb310496721]

Traducteur1 document1 document numérisé

  • De l'éducation des vers à soie au Japon

    Description matérielle : 48 p.
    Description : Note : Ne contient pas la version italienne
    Édition : Saint-Marcellin (Isère) : J. Vagnon , 1866
    Auteur du texte : Ouekaki-Morikouni

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31045091p]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Dictionnaire français-anglais-japonais (le japonais en caractères chinois-japonais avec sa transcription en caractères européens), / composé par M. l'abbé Mermet de Cachon et publié par les soins de M. A. Le Gras, pour la partie anglaise et de M. Léon Pagès pour la partie japonaise, 1866
  • Ouvrages de reference : Dictionnaire historique du Japon, 2002
    "L'abbé Mermet de Cachon et l'aube des relations franco-japonaises" / Christian Polak in "Bulletin de l'Association des Français du Japon", no 6 , automne 1977
    État civil de Cannes (Alpes-Maritimes). Décès, 14/03/1889, no 148
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Mermet de Cachon (le P.)

Autre forme du nom

  • Eugène-Emmanuel Mermet de Cachon (1828-1889)

Biographie Wikipedia

  • Né le 10 septembre 1828 au lieudit le Cénetrou à La Pesse dans le Haut-Jura, Eugène-Emmanuel Mermet-Cachon entre au séminaire des Missions Étrangères, rue du Bac à Paris, le 11 juillet 1852, où il fut ordonné prêtre le 11 juin 1854.Le 25 août 1854, moins de deux mois après son ordination, Eugène-Emmanuel est envoyé à Hong Kong, il a 27 ans. Il s’embarqua sur le Sybille avec les Pères Furet et Girard et arriva le 6 mai 1855 à Naha, aux îles Riou-Kiou, archipel japonais (île principale Okinawa), le père Mermet-Cachon étudia durant deux ans le japonais. Grâce à ses connaissances de la langue, il fut utilisé pour une mission du Baron Gros, chargé de nouer officiellement des relations entre la France et le Japon. Malgré d’importantes difficultés, les efforts du Baron Gros, envoyé de Napoléon III, aboutirent, le premier traité d’amitié et de commerce Franco-Japonais fût signé le 9 octobre 1858.En 1859, le Père Mermet-Cachon se rend à Hakodaté, principale ville de l’ile de Hokkaidō où il ouvre en avril 1860, son école de français, mais son important projet d’hôpital et d’école n’aboutiront pas, faute de moyens.Déçu et humilié, diminué par la maladie, il quitta Hakodaté au cours de l’année 1863. De retour à Paris en 1864, il quitte la prêtrise et les Missions Étrangères pour entreprendre des travaux d’érudition. Il publie son ouvrage sous le nom Mermet de Cachon, Les Aïnous, langue, mœurs, religion et prépare la publication du premier dictionnaire français-anglais-japonais.En 1867, il servit d’interprète entre Napoléon III et Yoshitaké lors de l’Exposition universelle à Paris.Il ne retournera jamais au Japon, il quittera Paris pour le sud de la France et se serait marié. Il décède à Cannes le 14 mars 1889, à l'âge de 61 ans.

Pages équivalentes