Gaston de Chasseloup-Laubat (1867-1903)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :1867
Mort :20-11-1903
Note :
Pionnier de l'automobile. - Établit le premier record de vitesse à Achères, Yvelines, en 1898
ISNI :ISNI 0000 0000 0692 0327

Ses activités

Auteur du texte6 documents

  • Automobile-club de France. Concours des poids lourds. Versailles, 1897. Rapport de la commission. [Signé : Cte G. de Chasseloup-Laubat, G. Forestier.]

    Description matérielle : In-8° , 10j p., fig. et pl.
    Édition : Paris : publications du journal "le Génie civil" , 1897
    Auteur du texte : Georges Forestier (1838-1905)
    Éditeur scientifique : Automobile club de France

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30449580x]
  • Contenu dans : Exposition universelle internationale de 1900 à Paris. Rapports du jury international Groupe VI : Génie civil, moyens de transport, première partie, classes 28 à 31

    Carrosserie, charronnage, automobiles et cycles. - [3]

    Description matérielle : 1 vol. (752 p.)
    Description : Note : En tête du titre : "Ministère du Commerce, de l'industrie, des postes et des télégraphes"
    Édition : Paris : Imprimerie Nationale , 1902
    Auteur du texte : Philippe Bovet-Japy (1867-1906), Maurice Cottenet (1853-1923), Georges Forestier (1838-1905)

    [catalogue]
  • Ministère du Commerce, de l'industrie, des postes et des télégraphes. Exposition universelle internationale de 1900, à Paris. Concours internationaux d'exercices physiques et de sports. Rapports publiés sous la direction de M. D. Mérillon,... Section VII. Automobilisme. M. G. Forestier,... M. G. de Chasseloup-Laubat,...

    Description matérielle : Gr. in-8° , 87 p., fig.
    Édition : Paris : Impr. nationale , 1901
    Auteur du texte : Georges Forestier (1838-1905)
    Éditeur scientifique : Exposition internationale (1900 ; Paris)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30449583z]
  • Ministère du commerce, de l'industrie, des postes et des télégraphes. Exposition universelle internationale de 1900, à Paris. Rapport général sur les congrès de l'exposition, par M. de Chasseloup-Laubat

    Édition : Paris, Impr. nationale , 1906. Gr. in-8°, 810 p.
    Éditeur scientifique : Exposition internationale (1900 ; Paris)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31933443s]
  • Ministère du Commerce, de l'industrie, des postes et des télégraphes. Exposition universelle internationale de 1900, à Paris. Rapports du jury international. Classe 30 : carrosserie, charronnage, automobiles et cycles. Rapport de M. G. Forestier,... M. Cottenet,... M. G. de Chasseloup-Laubat,... M. Philippe Bovet-Japy,...

    Description matérielle : Gr. in-8° , 130 p., fig.
    Édition : Paris : Impr. nationale , 1901
    Auteur du texte : Maurice Cottenet (1853-1923), Georges Forestier (1838-1905)
    Autre : Philippe Bovet-Japy (1867-1906)
    Éditeur scientifique : Exposition internationale (1900 ; Paris)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb304495849]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Membre de

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Automobile-club de France, concours des poids lourds, Versailles, 1897 : rapport de la commission / [signé Cte G. de Chasseloup-Laubat, G. Forestier], 1897

Biographie Wikipedia

  • Le comte Gaston de Chasseloup-Laubat, né en 1867 et mort le 20 novembre 1903 à Paris, est un pilote français de voiture de course.Il est connu pour avoir été le premier à établir un record de vitesse terrestre le 18 décembre 1898 à Achères (Yvelines), avec un véhicule électrique Jeantaud de modèle Duc.Le record est alors l'une des épreuves d'un concours organisé par le magazine France Automobile. Chasseloup-Laubat réalise une course d'un kilomètre en 57 secondes, soit à une vitesse moyenne de 63,158 km/h. Un mois plus tard, le 17 janvier 1899, il améliore ce record avec 70,31 km/h, reprenant le record au pilote belge Camille Jenatzy qui venait de le lui ravir avec 66,66 km/h. Le duel entre les deux hommes sera marqué par l'alternance des records. Dix jours plus tard, Jenatzy reprend le flambeau avec 80,35 km/h. Chasseloup-Laubat, le 4 mars 1899, monte la barre à 92,78 km/h. Jenatzy aura finalement le « dernier mot » : le 29 avril 1899, il est le premier à franchir la barre symbolique des 100 km/h, en atteignant 105,88 km/h à bord de son prototype électrique la Jamais Contente. Ce dernier record ne sera battu que trois ans plus tard.Chasseloup-Laubat participe au Paris-Bordeaux-Paris en 1895 et au Paris-Marseille-Paris en 1896 sur de Dion, puis il remporte la course Marseille-Nice-La Turbie, organisée sur trois jours, du 29 au 31 janvier 1897 (240 km), toujours au volant de sa De Dion, terminant également second de la première Course de côte Nice - La Turbie et 30e du Paris-Trouville la même année. En 1899, il se classe encore troisième du premier Tour de France automobile, long de plus de 2 000 kilomètres, répartis sur sept étapes ; il remporte l'étape Périgueux-Nantes, sur Panhard, six mois après son record mondial.

Pages équivalentes