Jigorō Kanō (1860-1938)

Pays :Japon
Langue :japonais
Sexe :masculin
Naissance :28-10-1860
Mort :04-05-1938
Note :
Fondateur du judo et de l'école Kōdōkan. - Créateur du Kōdōkan jūdō hall à Tokyo en 1882. - Premier Japonais membre du Comité international olympique (en 1909). - Président de l'École normale supérieure de Tokyo
Domaines :Sports et jeux
Autres formes du nom :治五郎 嘉納 (1860-1938) (japonais)
Jigoro Kano (1860-1938)
ISNI :ISNI 0000 0000 8395 570X

Ses activités

Auteur du texte8 documents1 document numérisé

  • Du jūdō et de sa valeur éducative comme pédagogique

    Description matérielle : 1 vol. (259 p.)
    Description : Note : Texte japonais précédé de la trad. française. - Contient le texte d'une conférence donnée le 11 mai de l'an 22 de l'ère Meiji (1889) et publ. en juin 1889. - Bibliogr. p. 245-256. Webliogr. p. 256-257. Notes bibliogr.
    Édition : [Toulouse] : Éd. Metatext , 2013
    Éditeur scientifique : Yves Cadot

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43835597p]
  • L'essence du judo

    Description matérielle : 1 vol. (141 p.)
    Description : Note : La couv. porte par erreur comme nom d'auteur : "Gaoki Murata". - Bibliogr. p.139-141
    Édition : Noisy-sur-École : Budo éd. , DL 2007
    Éditeur scientifique : Naoki Murata
    Traducteur : Josette Nickels-Grolier

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb412495110]
  • Judo (jujutsu)

    Description : Note : Tourist library, 16
    Édition : (S. l.,) Board of tourist industry, Japanese Government railways , (s. d.). In-8°, 70 p., fig., frontispice

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb322987628]
  • Judo (jujutsu)

    méthode et pédagogie

    Description matérielle : 1 vol. (115 p.)
    Édition : Paris : Fabert , cop. 2008
    Traducteur : Jean-François Hernandez

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41394206k]
  • Judo Kodokan

    la bible du judo

    3e éd.
    Description matérielle : 1 vol. (262 p.)
    Description : Note : La jaquette porte en plus : "théorie, technique, kata"
    Édition : Noisy-sur-École : Budo éd. , DL 2006
    Traducteur : Valérie Melin, Thierry Plée

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb401228195]

Préfacier3 documents

  • Manuel pratique du jiu-jitsu

    Édition : Paris, E. Chiron (impr. de Busson) , (1943). In-8° (220 x 140), 159 p., fig., couv. ill. 24 fr. [D. L.9547] -VIe

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32098332w]
  • Manuel pratique du jiu-jitsu

    la défense du faible contre l'agresseur

    Description matérielle : 1 vol. (167 p.)
    Édition : Paris : E. Chiron , 1935 (2 mai)
    Auteur du texte : Moshe Feldenkrais (1904-1984)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb320983306]
  • Manuel pratique du jiu-jitsu

    Édition : Paris, E. Chiron (impr. de Busson) , 1944. In-8° (210 x 135), 159 p., fig., couv. ill. 60 fr. [D. L.2252] -VIe

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32098331j]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jigorō Kanō (1860-1938)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Judo Kodokan : la bible du judo / Jigorō Kanō ; trad. [de la version anglaise par] Thierry Plée, Valérie Melin, 1999
  • Les 3 maîtres du budo : Jigoro Kano (judo), Morihei Ueshiba (aïkido), Gishin Funakoshi (karatedo) / John Stevens, 1997
  • NDL Authority File, 2009
  • BnF Service japonais

Autres formes du nom

  • 治五郎 嘉納 (1860-1938) (japonais)
  • Jigoro Kano (1860-1938)

Biographie Wikipedia

  • Jigorō Kanō (嘉納 治五郎, Kanō Jigorō?, né le 28 octobre 1860 à Migake (Japon), mort à l'âge de 77 ans (le 4 mai 1938 en bateau en 7h43') est le fondateur du judo kodokan.Le judo est le premier art martial japonais à avoir obtenu une reconnaissance internationale, et le premier à avoir intégré les Jeux olympiques. Kanō est à l'origine d'innovations pédagogiques telles que l'utilisation des ceintures noires et blanches, et l'introduction du système des grades Dan pour marquer la différence de niveau entre pratiquants d'un art martial. Les maximes suivantes lui sont généralement attribuées : et .Dans sa vie professionnelle, Kanō était un éducateur. Il fut notamment directeur de l'enseignement primaire pour le Ministère de l'éducation entre 1898 et 1901, puis président de la Tokyo Higher Normal School de 1901 à 1920. Il a joué un rôle majeur pour que le judo et le kendo entrent dans le programme des écoles publiques japonaises dans les années 1910. Par ailleurs, il fut le premier membre asiatique du Comité international olympique (CIO) (en fonction de 1909 à 1938), représenta officiellement le Japon à la plupart des Jeux olympiques tenus entre 1912 et 1936, et fut porte-parole pour la candidature du Japon aux Jeux de 1940.

Pages équivalentes