Dioscoride (00..-00..)

Image from Gallica about Dioscoride (00..-00..)
Language :grec ancien (jusqu'à 1453)
Gender :masculin
Birth :00..
Death :00..
Note :
Médecin et pharmacologue. - Auteur d'ouvrages de botanique. - Né en Cilicie
Field :Médecine
Variants of the name :Dioscurides Pedanius (latin)
Dioskorídīs Pedánios
Διοσκορίδης Πεδάνιος
See more
ISNI :ISNI 0000 0000 9480 3939

Occupations

Auteur du texte77 documents18 digitized documents

  • Traité en 5 livres, écrit vers 77, décrivant un millier de plantes et minéraux ayant des propriétés médicinales. - Certains ms font état d'un 6e livre, consacré aux venins, poisons et contrepoisons

    Traduction latine au VIe s.. - Trad. arabe au Moyen âge. - Trad. espagnole accompagnée de commentaires par Andrés de Laguna en 1555. - Trad. française accompagnée de commentaires par Antoine Du Pinet en 1561 et par Jean Des Moulins en 1567

  • Contenu dans : Dioscoridis libri octo graece et latine

    Pedacii Dioscoridis De materia medica libri sex. - [1]

    [Reprod.]
    Material description : 1 microfilm
    Note : Note : Texte en grec ancien trad. en latin en regard, introd. et notes en latin. - Réunit : "Pedacii Dioscoridis de materia medica libri sex" ; "Pedacii Dioscoridis de venenatis animalibus libri duo". - Date d'éd. du microfilm provenant d'un catalogue d'éditeur. - Index
    Edition : Cambridge (Mass.) : Omnisys , [ca 1990]

    [catalogue, Visualize the document in Gallica]
  • Contenu dans : Dioskorídīs. Dioscorides

    Pedacii Dioscoridis De materia medica libri sex. - [1]

    [Reprod.]
    Material description : 1 microfilm
    Note : Note : Texte en grec ancien, titre en grec ancien (ici translittéré selon la norme ISO 843, 1997) et en latin, introd. en latin. - Réunit : "Pedacii Dioscoridis de materia medica libri sex" ; "De venenatis animalibus libri duo". - Date d'éd. du microfilm provenant d'un catalogue d'éditeur. - Index
    Edition : Cambridge (Mass.) : Omnisys , [ca 1990]

    [catalogue, Visualize the document in Gallica]
  • Pedanii Dioscoridis anazarbei De medica materia

    [Reprod.]
    Material description : 1 microfilm
    Note : Note : Texte en grec ancien avec des annexes en latin. - Date d'éd. du microfilm provenant d'un catalogue d'éditeur. - Index
    Edition : Cambridge (Mass.) : Omnisys , [ca 1990]

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37258947s]
  • Pedanii Dioscoridis anazarbei De medica materia libri VI

    [Reprod.]
    Material description : 1 microfilm
    Note : Note : Texte en latin trad. du grec ancien. - Date d'éd. du microfilm provenant d'un catalogue d'éditeur. - Index
    Edition : Cambridge (Mass.) : Omnisys , [ca 1990]
    Préfacier : Dionysius Corronius
    Traducteur : Jean Ruel (1479?-1537)

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37251141t]

Éditeur scientifique1 document1 digitized document

  • Traité en 5 livres, écrit vers 77, décrivant un millier de plantes et minéraux ayant des propriétés médicinales. - Certains ms font état d'un 6e livre, consacré aux venins, poisons et contrepoisons

    Traduction latine au VIe s.. - Trad. arabe au Moyen âge. - Trad. espagnole accompagnée de commentaires par Andrés de Laguna en 1555. - Trad. française accompagnée de commentaires par Antoine Du Pinet en 1561 et par Jean Des Moulins en 1567

    Sur la matière médicale : Dioscoride (00..-00..) as éditeur scientifique

Documents about this author

Documents about the author Dioscoride (00..-00..)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : Les six livres de Pedacion Dioscoride, de la matière médicinale / transl. de latin en françoys, 1559
    Pedani Dioscuridis De materia medica, 1906
    Pedacii Dioscoridis De materia medica, 1554
    Pedanii Dioscoridis De materia medica libri quinque, 1829
    Dioscorides de materia medica, 1478
    Di Pedacio Dioscoride libri cinque della historia et materia medicinale, 1544
    Annotationi et emendationi de' cinque libri della materia medicinale / di Dioscoride Anazerbeo, 1591
  • Ouvrages de reference : GDEL ; Larousse 19e s. : Dioscoride
    Dictionnaire des auteurs grecs et latins / W. Buchwald [et al.], 1991 : Dioscouride
    Clavis SGL : Dioscurides Pedi̲anus
    Encycl. Grèce : Dioskorídīs Pedánios 'ī̀ Pedákios
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Variants of the name

  • Dioscurides Pedanius (latin)
  • Dioskorídīs Pedánios
  • Διοσκορίδης Πεδάνιος
  • Dioscoride Pedacion (français)
  • Dioscouride (français)
  • Pedacion (français)
  • Dyascoride (français)
  • Dioscorides (latin)
  • Dioscorides Anazarbensis (latin)
  • Dioscurides Cilicius (latin)
  • Pedacius (latin)
  • Pedanius (latin)
  • Dioskorídīs Pedákios
  • Διοσκορίδης Πεδάκιος
  • Dioskouridī̂s
  • Διοσκουριδῆς
  • Pedánios
  • Πεδάνιος
  • Dioskorídēs
  • Dioskorídēs Pedánios
  • Dioskorídēs Pedákios
  • Dioskurides (allemand)
  • Dioscoride Anazerbeo (italien)
  • Pedacio Anazerbeo (italien)

Wikipedia Biography

  • De materia medicaPedanius Dioscoride (en grec ancien Πεδάνιος Διοσκορίδης Pedanios Dioskoridês), est né entre les années 20 et 40 ap. J.-C., à Anazarbe en Cilicie (une province romaine située sud-est de l'actuelle Turquie) et mort vers 90 ap. J.-C.. C'est un médecin, pharmacologue et botaniste grec dont l'œuvre a été une source de connaissances majeures en matière de remèdes de nature végétale, animale ou minérale, durant les 1 500 ans que couvrent les époques de l'Empire romain, de l'Empire byzantin, de la période arabe classique et du Moyen Âge au début de l'époque moderne en Europe. Il est l'auteur de Peri hulês iatrikês (Περὶ ὕλης ἰατρικῆς), « À propos de la matière médicale », œuvre rédigée en grec mais plus connue sous le nom latin de De Materia Medica. Considéré comme un manuel de référence dans le domaine de la pharmacologie européenne et musulmane, il se conserva et se propagea tout au long de l'Antiquité et du Moyen Âge, par des copies du texte grec sur papyrus, parchemin et papier et à travers ses traductions en latin, syriaque, arabe, persan et langues européennes.Jusqu'au début du XVIe siècle, l'ouvrage fut abondamment recopié (et plus ou moins remanié) et l'objet de quelques exégèses, sans qu'il soit porteur d'un progrès notable dans l'analyse botanique ou thérapeutique. Le tournant s'opère à l'époque de la Renaissance, où les riches commentaires du médecin Mattioli apportent une contribution nouvelle à la matière médicale et en annoncent d'autres tant dans les prescriptions médicales qu'en botanique, comme ce fut le cas des études de terrain précises faites aux siècles suivants, par les botanistes Tournefort et John Sibthorp.Par la suite, le texte de Dioscoride cessa peu à peu d'être l'ouvrage de référence de la matière médicale. Quand les développements des sciences biologiques et de la chimie ouvrirent un nouveau paradigme de l'évaluation des remèdes, l'objet de la recherche passa de la matière médicale aux principes actifs, de l'écorce de quinquina à la quinine, du pavot à la morphine etc. Les plantes médicinales laissèrent progressivement la place à des remèdes chimiques aux doses parfaitement contrôlées et le nom de Dioscoride fut largement oublié. Les chercheurs ne visèrent plus à s'inscrire dans des lignées les plus longues possibles, mais ambitionnèrent de se positionner à la tête d'une marche en avant de la connaissance.Plusieurs des grandes traditions médicales apparues dans l'Antiquité ont produit concurremment, aux alentours du premier siècle, des ouvrages fondateurs de leur matière médicale respectives (le Shennong bencao jing en Chine, et le Caraka samhita en Inde). Cependant, les médecines traditionnelles chinoise ou indienne ont offert une évolution contrastée avec la médecine européenne. Au contact de la médecine moderne, elles se sont rationalisées et se sont débarrassées des notions magiques et religieuses, les plus difficilement acceptables de nos jours. Mais alors qu'elles n'ont pas effectué de ruptures épistémologiques avec les principaux concepts des anciennes médecines savantes, non seulement n'ont-elles pas été laminées par la biochimie comme l'a été la médecine gréco-latine, mais ont-elles continué à être exercées et même à essaimer dans de nombreuses régions du monde.En ce qui concerne les anciennes matières médicales, qu'elles soient d'origine chinoise ou indienne, l'analyse chimique et les évaluations cliniques modernes aboutissent immanquablement à des travaux de pharmacognosie, identiques à ceux effectués partout dans le monde (voir par exemple l'ouvrage Pharmacognosie de Jean Bruneton, à valeur totalement universelle, traitant de toutes les plantes médicinales quelle que soit leur origine).

Closely matched pages

Dioscoride (00..-00..) in bp16.bnf.fr