Auguste Vestris (1760-1842)

Image non encore disponible
Pays :France
Sexe :masculin
Naissance :Paris (France), 27-03-1760
Mort :Paris (France), 06-12-1842
Note :
Danseur et maître de ballet de l'Opéra de Paris. - Fils de Gaëtan Vestris et de Marie Allard
Domaines :Arts du spectacle
Autres formes du nom :Vestr'Allard (1760-1842)
Vestris II (1760-1842)
ISNI :ISNI 0000 0001 1250 4634

Ses activités

Danse25 documents22 documents numérisés

Chorégraphe4 documents1 document numérisé

  • Genre musical: opéra

    Opéra en 2 actes réduit en 1 acte. - Livret de Pierre-Louis Moline et Fougeroux. - Chorégraphie de Vestris. - 1re représentation : Paris, Académie royale de musique, 15 mars 1830

    François Ier à Chambord avec Auguste Vestris (1760-1842) comme chorégraphe

  • Genre musical: divertissement

    Fait partie des divertissements de l'Empereur joués de 1801 à 1814

    Divertissement du 9 mars 1807 avec Auguste Vestris (1760-1842) comme chorégraphe

  • 16 7bre 1813

    Description matérielle : 1 partition ([25] p.) : 30 x 22,5 cm
    Description : Note : Titre propre pris en bas au centre de la première page de la partition. - Fait partie des divertissements de l'Empereur joués de 1801 à 1814 (voir les partitions D. 18086 à D. 18168). - Mention ms. en haut à droite de la première page de la partition : "M.r Vestris". - Parties : viol[ino] 1 4 ex. (5, 3, 3, 3 p.), viol[ino] 2 3 ex. (3 p. chacun), alto 2 ex. (3 p. chacun), basso 4 ex. (2 p. chacun), flauti (3 p.), oboi (3 p.), clarinetti (3 p.), fagotti (2 p.), trombe (2 p.), cor solo (2 p.), corni (5 p.)
    Filigranes : J. Berger
    Filigranes : L DE F.M
    Filigranes : G. ML
    Édition : , 1813
    Fabricant du papier : Jacques Berger (fabricant de papier)
    Adaptateur : François-Charlemagne Lefebvre (1775-1839)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb396216019]
  • Divertissement du 14 frimaire an XIII // aux Thuilleries // 5

    Description matérielle : 1 partie ([33] p.) : 27 x 21 cm
    Description : Note : Titre propre pris à la première page de la partie. - Fait partie des divertissements de l'Empereur joués de 1801 à 1814 (voir les partitions D. 18086 à D. 18168). - Les partitions et le matériel de ce divertissement se trouve sous la cote D. 18090. - En haut de la première page, signature et paraphe de Lefebvre Fils. - Mention ms. à l'encre sur la première page, "N'ayant pas eu le temps on a composé la // partie de ballet avec les autres divertissements et // elles ont été replacée". - Mention ms. à l'encre après les incipits musicaux de la première page, "Du 12 germinal an XII" et "12 germinal idem". - Mention ms. au crayon rouge devant le titre, "5me". - Mention ms. en haut à droite sur la p. [3], "Mr Vestris". - Mention ms. au crayon à la p. [5], "grand silence // très grand silence" et dessin au crayon au bas de la p. . - Mention ms. à l'encre en haut de la p. [7], "Partie de Ballet" et "Mr. Vestris". - Mention ms. à l'encre à la p. [14], "du 5 frim an XII" et "cor et // harpe d'Achille a scyros". - Mention ms. à l'encre rayée en haut de la p. de titre, "M. Gardel". - Mention ms. à l'encre en haut de la p. [18], "Du 12 germ. an XII". - Mention ms. à l'encre en haut de la dernière page, "12 germinal an 12". - La partie contient : 3. [air] (p. [4] à [6]) ; 4. Allegro con brio (p. [8] à [13]) ; n° 7 Allemande (p. [16] à [17]) ; Allegro (p. [19] à [25]) ; 7. Air (p. [28] à [29]) ; 8. Allegretto moderato (p. [32] à [33]). - Collettes, rayures et annotations pour l'exécution
    Filigranes : Garin
    Filigranes : D. Malmenaide. - A Ailly. - A Thier
    Édition : , 1804
    Fabricant du papier : Léonard Garin, D. Malmenaide (fabricant de papier, 17..?-17..?)
    Adaptateur : François-Charlemagne Lefebvre (1775-1839)
    Chorégraphe : Pierre-Gabriel Gardel (1758-1840)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39624966f]

Auteur de lettres3 documents

  • 2 fac-similés d'une lettre autographe, "20 vendémiaire"

    Description matérielle : 2 fac-similés
    Description : Note : A propos des débuts de son fils dans le rôle de Télémaque

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41737918p]
  • Quittance de 300 livres. Exercice 1791 avec signature autographe de Vestris

    Description matérielle : 1 quittance

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41737921k]
  • Vestris

    Cote : 4-COL-114
    Contenu dans les archives et manuscrits : Collection Arthur Pougin. Documents insérés dans le dictionnaire. Second tome, de E à Z

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc4575g/ca197]

Interprète2 documents1 document numérisé

Ancien possesseur1 document

Signataire1 document

Auteur ou responsable intellectuel2 documents

  • Lettre autographe signée d'Auguste Vestris du "20 vendémiaire"

    Description matérielle : 1 lettre autographe signée

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb417379207]
  • 2 quittances comptables portant les signatures des Vestris

    Description matérielle : 2 quittances

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb417379191]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Auguste Vestris (1760-1842)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • GDEL
    Dictionnaire de la musique en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, 1992
    Grove 7
    Auguste Vestris : le dieu de la danse / Serge Lifar, 1950
    L'Académie royale de musique au XVIIIe siècle / par Emile Campardon, 1884

Autres formes du nom

  • Vestr'Allard (1760-1842)
  • Vestris II (1760-1842)

Biographie Wikipedia

  • Fils naturel de Gaëtan Vestris et de Marie Allard, Marie-Jean-Augustin Vestris, dit Auguste Vestris et surnommé Vestr'Allard, est un danseur français né à Paris le 27 mars 1760 et mort à Paris le 5 décembre 1842.Formé par son père, il débute à l'Opéra de Paris en 1772 et est engagé comme soliste dans le Ballet en 1776. Sa brillante carrière se déroule principalement à Paris, mais il se produit aussi à Lyon, Montpellier et Bordeaux, ainsi qu'au King's Theatre de Londres. C'est Pierre Gardel qui lui offrira ses plus beaux rôles, notamment dans Psyché, Télémaque dans l'île de Calypso et La Dansomanie.Il se retire en 1816 pour se consacrer à l'enseignement de la danse à l'Opéra de Paris, et devenir l'un des professeurs les plus renommés de tous les temps.Inventeur d'une multitude de nouveaux pas, Auguste Vestris est parmi ceux qui, les premiers, ont su intégrer l'ancienne danse du XVIIIe siècle « terre à terre », brillante et rapide, avec les nouveaux pas de grande élévation (grand allegro) suscités par les avancées musicales de l'époque, dont celles de Beethoven. Parmi ses élèves, le chorégraphe franco-danois Auguste Bournonville (1805-1879). Ce dernier lui consacre plusieurs pages fort intéressantes et détaillées dans ses mémoires My Theatre Life (Ma vie au théâtre), publiés à Londres en anglais en 1968. L'acte I du ballet de Bournonville Le Conservatoire, encore dansé de nos jours, reproduit fidèlement une leçon donnée par Vestris à l'Opéra de Paris en 1820, et reste encore, pour notre génération, d'une extrême exigence technique.Surnommé « le dieu de la danse », Auguste Vestris a marqué les esprits et l'histoire de la danse par son interprétation de la gavotte de la comédie lyrique de Grétry, Panurge dans l'île des lanternes, en 1785: depuis lors, ce passage est connu sous le nom de gavotte de Vestris.

Pages équivalentes