Francisco de Cárdenas (1816-1898)

Pays :Espagne
Langue :espagnol; castillan
Naissance :1816
Mort :1898
Note :
Juriste. - Diplomate et homme politique. - A été membre, Real academia de historia, Espagne. - A été président, Real academia de ciencias morales y políticas, Espagne
Autres formes du nom :Franciscus a Cardenas et Espejo
Francisco de Cárdenas y Espejo
Francisco de Cárdenas y Espejo
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 6629 5850

Ses activités

Directeur de publication1 document

  • Colección de documentos inéditos relativos al descubrimiento, conquista y colonización de las posesiones españolas en América y Oceania

    sacados, en su mayor parte, del Real Archivo de Indias

    Description matérielle : 42 vol.
    Description : Note : L'édition des vol. qui ne portent pas de nom d'éditeur au titre, est attribuée à Torres de Mendoza par l'"Enciclopedia universal ilustrada Espasa. - A partir du vol. 5 le titre devient : "Colección de documentos inéditos relativos al descubrimiento, conquista y organizacion de las antiguas posesiones españolas en América y Oceania, sacados de los archivos del reino, y muy especialmente del de Indias...
    Édition : Madrid : imp. Quirós , 1864-1884
    Directeur de publication : Joaquín Francisco Pacheco (1808-1865)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb333057473]

Éditeur scientifique1 document

  • Compilation juridique officielle, à caractère exclusif, de textes de lois et de jurisprudence romains, promulguée par Alaric II à Toulouse, le 2 février 506, pour les sujets gallo-romains. - Rédigé par une commission de jurisconsultes puis soumis et approuvé par des évêques et députés provinciaux élus à cet effet, des copies furent adressées aux comtes provinciaux par les soins d'Anianus, référendaire du palais, avec l'ordre formel de n'employer d'autre loi. - Composé à partir du "Code théodosien", des "Novelles" des empereurs Théodose, Valentinien, Marcien, Majorien et Sévère, des "Institutes de Gaïus", des "Sentences de Paul", du "Code Grégorien", du "Code Hermogénien" et d'un passage du "Liber responsorum" de Papinien. - Destiné aux praticiens et prévu pour une stricte application en justice, le Bréviaire ne survivra guère à la défaite d'Alaric à Vouillé (507). - Sa qualité lui assurera pourtant un long succès, notamment à travers les abrégés (Epitome) qui en furent faits au VIIIe siècle, et il demeurera la seule source du droit romain en France et dans les pays germaniques jusqu'à la renaissance bolonaise du XIe siècle (droit de Justinien)

    Bréviaire d'Alaric avec Francisco de Cárdenas (1816-1898) comme éditeur scientifique

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Codigo de Alarico II / proemio por Francisco de Cárdenas y Fidel Fita, 1991 [Reprod. de l'éd. de 1896]
  • Encicl. Espasa-Calpe
    LCNA (CD), 1996-06

Autres formes du nom

  • Franciscus a Cardenas et Espejo
  • Francisco de Cárdenas y Espejo
  • Francisco de Cárdenas y Espejo
  • Franciscus a Cardenas et Espejo

Pages équivalentes