Louis Robert Hippolyte de Bréhan Plélo (comte de, 1699-1734)

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :28-03-1699
Mort :27-05-1734
Note :
Diplomate français. - Ambassadeur de France au Danemark en 1729
Domaines :Science politique
Archéologie. Préhistoire. Histoire ancienne
Autres formes du nom :Louis Robert Hippolyte de Bréhan (1699-1734)
Louis de Plélo (1699-1734)
ISNI :ISNI 0000 0000 4066 3635

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Contenu dans : Mémoires ou Réflexions sur moi-même, et sur les différentes circonstances où je me suis trouvé dans ma vie

    Lettre du comte de Plélo. - [1]

    Description matérielle : 1 vol. (347 p.)
    Description : Note : En appendice : "Lettre du comte de Plélo". - Bibliogr. p. 335-337. Index
    Édition : Paris : H. Champion , 2007

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Louis Robert Hippolyte de Bréhan Plélo (comte de; 1699-1734)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • GDEL
  • Louis de Plélo : une folle entreprise au siècle des lumières / Philippe Carrer, 1996
    [Lettre du comte de Plélo : ambassadeur de France au Danemark, au chevalier de La Vieuville, son ami] contenu dans : Mémoires ou Réflexions sur moi-même, et sur les différentes circonstances où je me suis trouvé dans ma vie / Charles-Louis Marie de Coskaer, comte de La Vieuville, 2007

Autres formes du nom

  • Louis Robert Hippolyte de Bréhan (1699-1734)
  • Louis de Plélo (1699-1734)

Biographie Wikipedia

  • Louis Robert Hipolite de Bréhan, comte de Plélo, né à Rennes le 28 mars 1699 et mort au siège de Dantzig le 27 mai 1734, est un officier supérieur et diplomate sous Louis XV.Officier, il devient colonel puis décide de passer dans la diplomatie. Il devient ambassadeur de France au Danemark.Lors de la guerre de Succession de Pologne, des troupes françaises renoncent à délivrer Dantzig assiégée et se retirent. Le comte de Plélo décide alors d'attaquer lui-même Dantzig, prenant la tête d'un détachement. Après un succès partiel, il est tué sous les murs de la ville.

Pages équivalentes