Alphonse II (roi d'Aragon, 1152-1196)

Image non encore disponible
Langue :catalan; valencien
Sexe :masculin
Naissance :1152
Mort :25-04-1196
Note :
Comte de Barcelone et roi d'Aragon (1162-1196), comte de Provence (1167-1196)
Autres formes du nom :Alphonse le Chaste (roi d'Aragon, 1152-1196) (français)
Alphonse II (roi d'Aragon, 1152-1196)
Alfons II (roi d'Aragon, 1152-1196)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 9599 7480

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Alfonso II Rey de Aragón, Conde de Barcelona y Marqués de Provenza

    documentos (1162-1196)

    Description matérielle : 1027 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 15-23. - N ° 1691 de Publicación de la Institución "Fernando el Católico"
    Édition : Zaragoza : Institución "Fernando el Católico" , 1995
    Éditeur scientifique : Ana Isabel Sánchez Casabón

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb371778345]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Alphonse II (roi d'Aragon; 1152-1196)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Autres formes du nom

  • Alphonse le Chaste (roi d'Aragon, 1152-1196) (français)
  • Alphonse II (roi d'Aragon, 1152-1196)
  • Alfons II (roi d'Aragon, 1152-1196)
  • Alfonso II (roi d'Aragon, 1152-1196)
  • Alphonse Ier (comte de Barcelone, 1152-1196)
  • Alfons I (comte de Barcelone, 1152-1196)
  • Alfons I (comte de Barcelone, 1152-1196)
  • Alphonse Ier (comte de Barcelone, 1152-1196)
  • Alfons II (roi d'Aragon, 1152-1196) (catalan; valencien)
  • Alfonso II (roi d'Aragon, 1152-1196) (espagnol; castillan)

Biographie Wikipedia

  • Alphonse le Chaste ou le Troubadour (en catalan Alfons el Cast, en castillan Alfonso el Casto), né à Huesca ou à Sant Pere de Vilamajor, entre le 1er et le 25 mars 1157 et mort le 25 avril 1196 à Perpignan, fut roi d'Aragon et comte de Ribagorce de 1164 à 1196 sous le nom d'Alphonse II, comte de Barcelone, de Gérone, de Besalú de 1162 à 1196 sous le nom d'Alphonse Ier, comte de Provence de 1167 à 1173 et de 1181 à 1196, vicomte de Carlat de 1166 à 1167, comte de Roussillon de 1172 à 1196, comte de Pallars Jussà de 1192 à 1196 .Fils et successeur du comte Raimond-Bérenger IV de Barcelone et de l'héritière du royaume d'Aragon, Pétronille, il est le premier à cumuler ces deux titres. C'est sous son règne que ses domaines, par leur extension exceptionnelle, commencèrent à recevoir le nom de terres de la « Maison » ou « Couronne d'Aragon ».Alphonse II entreprit d'unifier ses domaines, si divers, avec leurs langues, leurs coutumes et leurs usages propres. Aux prises avec la noblesse aragonaise, catalane et provençale, il s'efforça d'établir une administration commune en créant les premières vigueries, chargées de faire respecter la trêve et la paix, garanties par le pouvoir comtal. Il réaffirma l'autorité royale en la libérant de ses liens de vassalité vis-à-vis du royaume de Castille, du royaume de France et du Saint-Empire.Les guerres le menèrent principalement dans le Midi du royaume de France et en Provence. La guerre contre le comte de Toulouse, endémique depuis le début du XIIe siècle, connue comme la « grande guerre méridionale », ne prit fin que par un traité de paix de 1195. Elle se termina au profit d'Alphonse II, qui avait réussi à consolider son pouvoir dans le Midi, du Béarn à la Provence, par un réseau de fidélité et de vassalité des seigneurs méridionaux. Alphonse II, en revanche, ne fut pas vraiment concerné par les opérations de reconquête en Espagne, laissant les mains libres aux rois de León et de Castille : par la paix de Sahagún, il hypothéquait même les possibilités d'expansion de l'Aragon vers le sud de la péninsule.

Pages équivalentes