Jacques Sturm de Sturmeck (1489-1553)

Pays :France
Langue :français
Naissance :10-08-1489
Mort :30-10-1553
Note :
Homme politique alsacien. - Fit des études de théologie et de jurisprudence. - Réformateur et fondateur du gymnase protestant, Strasbourg
Autres formes du nom :Jacob Sturm (1489-1553)
Jakob Sturm von Sturmeck (1489-1553)
ISNI :ISNI 0000 0000 6147 5449

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Contenu dans : Epistolae de dissidiis religionis. Jacobi Sadoleti cardinalis. Jacobi Omphalii assessoris imperatorii. Joannis Sturmii

    Joannes Sturmio Jacobo Sadoleto cardinali s. d. Accepi Salodete epistolam tuam.... - [3]

    Description matérielle : Sig. A-C8
    Description : Note : Contient : "Jacobus Sadoletus Joanni Strumio s. d. Legi librum tuum...", "Jacobus Omphalius Joanni Sturmio s. d. Quod rariores, quam vel tu expectas...", "Joannes Sturmio Jacobo Sadoleto cardinali s. d. Accepi Salodete epistolam tuam..."
    Édition : , 1539

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jacques Sturm de Sturmeck (1489-1553)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Epistolae de dissidiis religionis. Jacobi Sadoleti cardinalis. Jacobi Omphalii assessoris imperatorii. Joannis Sturmii. - Impressum Argentorati : apud Cratonem Mylium, 1539
  • Ouvrages de reference : The politics of the Reformation in Germany : Jacob Sturm (1489-1553) of Strasbourg / Thomas A. Brady, Jr, cop. 1995
  • Catalogues de la BnF : Petit Robert 2, 1993

Autres formes du nom

  • Jacob Sturm (1489-1553)
  • Jakob Sturm von Sturmeck (1489-1553)

Biographie Wikipedia

  • Jacques Sturm, en allemand Jakob (ou Jacob) Sturm von Sturmeck, né le 10 août 1489 à Strasbourg et mort le 30 octobre 1553 dans la même ville, est un homme politique réformateur protestant qui fut l'un des plus grands Stettmeister de la ville libre de Strasbourg et l'un des hommes politiques les plus marquants de son époque. Habile diplomate, il représenta Strasbourg lors des diètes d'empire et auprès de l'empereur Charles Quint. On dit qu'il effectua en tout 91 missions diplomatiques au cours de sa vie. Pendant plus de vingt ans, il a présidé le destin de la ville, à une période trouble où s'affrontaient catholiques et protestants, factions et ligues.Il fit venir à Strasbourg son homonyme Jean Sturm, avec mission de fonder un collège humaniste de rayonnement international. C'est ce que fit ce dernier en 1538, avec le Gymnase, ancêtre de l'université de Strasbourg.

Pages équivalentes