Robert Hirsch

Illustration de la page Robert Hirsch provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Note :
Artiste dramatique. - Pensionnaire (1948) puis Sociétaire (1952-1974) de la Comédie Française
ISNI :ISNI 0000 0000 7836 151X

Ses activités

Acteur41 documents11 documents numérisés

Voix parlée28 documents10 documents numérisés

Costumes3 documents3 documents numérisés

Décors3 documents3 documents numérisés

Destinataire de lettres1 document

  • Projet de lettre d'André Barsacq à Robert Hirsch

    Cote : Mn-27(52,24)
    Contenu dans les archives et manuscrits : Correspondance d'André Barsacq (1909-1973). Lettres écrites par André Barsacq. A-I

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc100342c/cd0e7295]

Chef costumier1 document

Chef décorateur1 document

Auteur ou responsable intellectuel1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Robert Hirsch

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Chobizenesse [Images animées] / Jean Yanne, réal, scénario, dial. ; Jean Yanne, Robert Hirsch, Catherine Rouvel, act... [et al.]. Cinema Video Conseil, [1992]
  • WW France, 1997-1998

Biographie Wikipedia

  • Robert Hirsch est un acteur français, sociétaire honoraire de la Comédie-Française, né le 26 juillet 1925 à L'Isle-Adam.Venu de la danse classique, il opte pour le Conservatoire national supérieur d'art dramatique d'où il sort en 1948 avec deux premiers prix de comédie obtenus à l'unanimité qui lui ouvrent immédiatement les portes de la Comédie-Française où sa carrière est, d'emblée, vertigineuse.Son rôle d'Arlequin dans La Double Inconstance de Marivaux (aux côtés de Micheline Boudet dans une mise en scène de Jacques Charon) le révèle au grand public. Elsa Triolet lui rend un bel hommage : « Robert Hirsch [...] est étonnant de gaîté, d’humanité, de gentillesse. Les répliques de Marivaux semblent naître directement dans sa bouche, être de lui ».Il a interprété les plus grands rôles du répertoire classique, notamment à la Comédie-Française. Mais il y a aussi créé quelques rares auteurs vivants, comme Eugène Ionesco en 1966. Il a créé, en septembre 2012 à Hébertot, la pièce de Florian Zeller, intitulée Le Père.

Pages équivalentes