Jean-Marie Aymé de la Chevrelière (1858-1930)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Poitiers (Vienne), 09-03-1858
Mort :Paris, 03-02-1930
Note :
Député des Deux-Sèvres (1898-1902)
Autre forme du nom :Jean-Marie Aymé de la Chevrelière (1858-1930)
ISNI :ISNI 0000 0000 0050 3290

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Proposition de loi ayant pour objet d'ouvrir au Ministre de l'Intérieur, sur l'exercice 1901, un crédit de 200.000 francs pour venir en aide aux populations et aux communes du département des Deux-Sèvres, éprouvées par les récents orages... présentée par MM. Gentil, Disleau et Aymé de la Chevrelière,... (12 juin 1901)

    Description matérielle : In-4 °, 2 p.
    Description : Note : Chambre des députés. 7e législature. Session 1901. n ° 2415
    Édition : Paris : Impr. de Motteroz , (s. d.)
    Auteur du texte : Achille Hippolyte Gentil (1848-1935)
    Éditeur scientifique : France. Chambre des députés (1876-1942)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36212810r]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Proposition de loi ayant pour objet d'ouvrir au Ministre de l'Intérieur, sur l'exercice 1901, un crédit de 200.000 francs pour venir en aide aux populations et aux communes du département des Deux-Sèvres, éprouvées par les récents orages... présentée par MM. Gentil, Disleau et Aymé de la Chevrelière,... (12 juin 1901), 1901
  • Ouvrages de reference : Dictionnaire des parlementaires
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. suppl.

Autre forme du nom

  • Jean-Marie Aymé de la Chevrelière (1858-1930)

Biographie Wikipedia

  • Jean-Marie Aymé de la Chevrelière est un home politique français né le 9 mars 1858 à Poitiers (Vienne) et décédé le 3 février 1930 à Paris.Fils d’Émile Aymé de La Chevrelière, député des Deux-Sèvres, il entre à l'école militaire de Saint-Cyr en 1877, il est capitaine de cavalerie. Il quitte l'armée après son mariage. Maire de Gournay de 1893 à 1930, conseiller général du canton de Chef-Boutonne de 1896 à 1928, il est député des Deux-Sèvres de 1898 à 1902, inscrit au groupe des Républicains progressistes.

Pages équivalentes