Partito nazionale fascista. Italie

Image non encore disponible
Pays :Italie
Langue :italien
Création :10-11-1921
Fin d'activité :02-08-1943
Note :
Fondé en novembre 1921 au congrès de Rome qui transforme les Fasci italiani di combattimento (créés en avril 1919) en parti politique, le PNF accède au pouvoir un an plus tard, absorbe l'ANI (mars 1923), et devient le parti unique de l'État fasciste fin 1926 ; dissous peu après la destitution de Mussolini, il aura pour successeur le Partito fascista repubblicano (République sociale italienne)
Domaines :Histoire de l'Europe
Autres formes du nom :Parti national fasciste. Italie
Partito fascista. Italie
PNF

Ses activités

Éditeur scientifique5 documents

  • Enciclopedia del libro

    Édition : Roma

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33937815w]
  • Gerarchie e statuti del P.N.F.

    gran consiglio, direttorio nazionale, federazioni provinciali, quadri e biografie

    Description matérielle : 492 p.
    Description : Note : P.N.F.= Partito nazionale fascista. - Index
    Édition : Roma : Bonacci , 1986
    Auteur du texte : Mario Missori

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb366273423]
  • L'Opera nazionale Dopolavoro

    Description : Note : Panorami di vita fascista, collana edita sotto gli auspici del Partito nazionale fascista. 2
    Édition : (Milano ;) Verona, A. Mondadori , 1933-XI. In-16, 99 p., couv. en coul. [Don 5917-907-506] -VIIg-
    Auteur du texte : Achille Starace (1889-1945)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32644502j]
  • Le origini e lo sviluppo del fascismo attraverso gli scritti e la parola del Duce e le deliberazioni del P. N. F., dall'intervento alla marcia su Roma

    Description matérielle : 1 vol. (XV-278 p.)
    Édition : Roma : Libreria del Littorio , 1928
    Auteur du texte : Benito Mussolini (1883-1945)
    Préfacier : Augusto Turati (1888-1955)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33527402j]
  • Panorami di vita fascista

    Description matérielle : In-16
    Édition : Verona : A. Mondadori
    Directeur de publication : Arturo Marpicati (1891-1961)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb339378167]

Auteur du texte1 document

  • Il primo libro del fascista

    Description matérielle : 127 p.
    Édition : Roma : PNF , 1939 , anno XVII

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39193012c]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Partito nazionale fascista. Italie

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

  • Fondée au congrès nationaliste de Florence en décembre 1910, l'ANI exprime dans l'Idea nazionale (périodique créé en 1911 et devenu quotidien en octobre 1914) des thèses nationalistes et irrédentistes qui convergeront avec le fascisme : elle se fond dans le PNF en mars 1923

  • Formé le 15 septembre 1943, après la dissolution du Parti national fasciste, il disparait avec la République sociale italienne et la mort de Mussolini, le 28 avril 1945

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Encicl. italiana
  • LCNA, 1987-1996

Autres formes du nom

  • Parti national fasciste. Italie
  • Partito fascista. Italie
  • PNF

Biographie Wikipedia

  • Le Parti national fasciste (en italien, Partito Nazionale Fascista : PNF) était le parti politique italien qui représentait l'idéologie fasciste. Fondé en novembre 1921 par Mussolini, il trouve ses origines dans les Faisceaux italiens de combat, créés en mars 1919 alors que le Royaume d'Italie est en proie à des troubles économiques et sociaux, liés à la sortie du premier conflit mondial. Entre 1919 et 1921, ces Faisceaux font régner en Italie une agitation dirigée essentiellement contre le PSI, ses militants et ses organisationsEn 1921, lors de sa création, ce parti se place, en termes de programme, à l'opposé du programme des Faisceaux, dont il est le continuateur: étatiste (il prône un rôle massif de l'État dans la sphère économique et sociale) et nationaliste en 1919, ce programme est libéral et expansionniste en 1921 (il défend la thèse d'un État réduit à sa plus simple expression dans la sphère économique). Au cours de l'année qui suit, il achève de ruiner l'organisation du PSI et contrôle de plus en plus de territoires en Italie, bénéficiant de la complicité active et passive de l’administration et de l'armée. À la suite de la marche sur Rome d'octobre 1922, Mussolini est nommé chef du gouvernement par le roi Victor-Emmanuel III. Après l'affaire Matteoti de 1924, il fait voter les « lois fascistissimes » et instaure un régime autoritaire, dirigé par le Grand Conseil du fascisme dont il prend la tête. Le parti fasciste, seul parti autorisé, quadrille la société par de nombreuses organisations, et se fond dans l'État. À la fin des années 1930, l'Italie devient de plus en plus soumise à l'Allemagne nazie, faisant voter les lois raciales fascistes en septembre 1938. Le PNF est interdit dans les jours qui suivent l'arrestation de Mussolini le 25 juillet 1943, alors que l'Italie se trouve dans une situation militaire sans issue, conséquences des défaites militaires successives essuyées par l'Italie pendant la Seconde Guerre mondiale, en Grèce, en URSS, en Afrique et en Sicile. Le 9 septembre, un commando allemand le fait évader; Mussolini proclame alors la République, renouant ainsi avec le squadrisme républicain ; le Parti national fasciste renaît alors sous le nom Parti fasciste républicain (Partito Fascista Repubblicano, PFR) lors du congrès de Vérone d'octobre 1943.Après la guerre et l'interdiction du PNF et de son avatar républicain, les nostalgiques italiens du Fascisme se regroupent dans le Mouvement social italien (MSI), plus proche du fascisme républicain que du fascisme de la période 1922-1943.

Pages équivalentes