Ordres militaires (religion)

Illustration de la page Ordres militaires (religion) provenant de Wikipedia
Thème :Ordres militaires (religion)
Origine :RAMEAU - Notice originale
Domaines :Religion
Art et science militaires
Autres formes du thème :Ordres de moines-soldats
Ordres militaires religieux
Ordres religieux militaires
Voir plus

Thèmes liés

Termes plus larges (1)

Auteurs en relation (18)

  • Ordre militaire et religieux fondé en 1147 par Alphonse Henriques, sécularisé en 1789

  • Ordre de chevalerie de l'empire de Trébizonde

  • Ordre fondé en Castille vers 1170 pour protéger les pélerins de Saint-Jacques de Compostelle ; établi au Portugal en 1725, au Brésil en 1843

  • Ordre militaire et hospitalier fondé en Palestine par Gérard Tenque pour soigner et protéger les pèlerins de Terre sainte ; date de fondation inconnue (avant 1099) ; approuvé par la bulle du pape Pascal II adressée à Gérard de Sasso di Scala (15 février 1113)

  • Ordre religieux militaire fondé en Toscane en 1562 par le grand-duc Cosme de Medicis. Il imposa aux chevaliers la règle de Saint-Benoît et leur donna pour mission de défendre la foi catholique

  • Fondé en Toscane par Cosme I de Médicis. - Disparu en 1859 lors de l'unification de l'Italie. - Depuis 1939, l'Istituzione dei Cavalieri di Santo Stefano perpétue le souvenir et les traditions de l'Ordre

  • Ordre hospitalier et militaire fondé en 1191 lors du siège de Saint-Jean-d'Acre par des nobles du Saint Empire, notamment le duc Frédéric de Souabe. Reconnu en 1196 par Célestin III, avec la règle du Temple, confirmé en 1199 par Innocent III. - Napoléon prononça la dissolution de l'ordre dans les Etats de la confédération du Rhin en 1809, mais l'ordre survécut en Autriche puis changea de règle en 1839 ; Pie XI acheva la transformation en 1929 : le statut de frère-chevalier disparaissait juridiquement, l'ordre teutonique devenait un ordre de chanoines réguliers, un ordre religieux comme les autres

  • Ordre religieux militaire fondé vers 1119 par Hugues de Payns et Godefroi de Saint-Amour pour la défense des pélerins en Terre Sainte, et relevant de l'autorité exclusive du Pape. Sa règle fut promulguée à la suite d'un concile réuni à Troyes en 1128. Il fut supprimé en 1312 par Clément V lors du concile de Vienne

  • Ordre religieux et militaire d'Espagne, fondé en 1156 à l'imitation des Templiers

  • Ordre fondé en 1738 par Charles de Bourbon infant d'Espagne et roi des deux Siciles et futur Charles III d'Espagne à l'occasion de son mariage avec Marie Amélie de Saxe

  • Ordre fondé par Jacques II d'Aragon

  • Cet ordre fut supprimé officiellement par le Saint-Siège en 1603 : Henri IV maintient la branche française, installée à Boigny (1149), en la rattachant en 1608 à l'Ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel, fondé cette même année. - Rétabli en 1838

  • L'Ordre royal, militaire et hospitalier Notre-Dame du Mont-Carmel et de Saint-Lazare de Jérusalem, supprimé en 1831, se reconstitue en 1838 sous le nom d'Ordre militaire et hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem (nom de l'ordre de 1198 à 1608) et sous la protection du patriarche grec melchite d'Antioche, de Jérusalem et d'Alexandrie (mais sans reconnaissance du Saint-Siège) ; divisé en deux obédiences : "Obédience de Paris" et "Obédience de Malte" ; le 29-04-2004, Gregorios III, Patriarche de l'Eglise grecque-melkite catholique et protecteur spirituel de l'Ordre précise : "Il y a un seul Ordre de Saint Lazare de Jérusalem, et je suis le protecteur spirituel de cet Ordre maintenant réunifié"

  • Ordre militaire créé au Portugal après la suppression de l'ordre des Templiers, et sécularisé en 1789

  • Fondé en 1205 à Accon (Acre), son siège fut transporté au XIVème siècle en Italie méridionale. A partir du XVIème siècle, des rapports étroits s'établissent avec l'Ordre de Sainte Marie de Bethléem, mais les deux institutions restent distinctes.

  • Ordre de chevalerie institué par Paul III, milice chargée de protéger la ville et le sanctuaire de Lorette, ainsi que de surveiller les montagnes de Romagne. - Ordre supprimé par Grégoire XIII (pape de 1572 à 1585), et rétabli par Sixte Quint

  • Fondé par une bulle du Pape Pie II en date du 19 janvier 1459

Documents sur ce thème

Livres172 documents8 documents numérisés

  • Élites et ordres militaires au Moyen âge

    rencontre autour d'Alain Demurger, [actes du colloque international, Lyon, Institut des sciences de l'homme, 21-23 octobre 2009]

    Description matérielle : 1 vol. (IX-465 p.)
    Description : Note : Textes des communication en français, anglais, espagnol et italien. - Bibliogr. p. 401-455. Index. - Diff. en France
    Édition : Madrid : Casa de Velázquez , 2015
    Éditeur scientifique : Damien Carraz, Philippe Josserand, Luís Filipe Oliveira

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb439080549]
  • Histoire des ordres militaires ou des chevaliers Livre IV

    De 1400 à 1700

    Description matérielle : 1 vol. (373 p.)
    Description : Note : Notice réd. d'après la couv.
    Édition : Saint-Laurent-le-Minier : Decoopman , DL 2013

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb437625366]
  • Histoire des ordres militaires ou des chevaliers Livre III

    De 1150 à 1400

    Description matérielle : 1 vol. (320 p.)
    Description : Note : Notice réd. d'après la couv.
    Édition : Saint-Laurent-le-Minier : Decoopman , DL 2013

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43671514p]
  • Histoire des ordres militaires ou des chevaliers Livre II

    De 700 à 1150

    Description matérielle : 1 vol. (261 p.)
    Description : Note : Notice réd. d'après la couv.
    Édition : Saint-Laurent-le-Minier : Decoopman , DL 2013

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43671087h]
  • Histoire des ordres militaires ou des chevaliers Livre I

    De 400 à 700

    Description matérielle : 1 vol. (XVI-271 p.-[1] f. de pl.)
    Description : Note : Contient : "Dissertation historique sur les duels et les ordres de chevalerie" / par monsieur Basnage. - Ill. en frontispice
    Édition : Saint-Laurent-le-Minier : Decoopman , DL 2013

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43582466x]

Images1 document

  • [Un Chevalier de l'Ordre Teutonique]

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : burin ; 10,5 x 8,4 cm (im.), 11,2 x 9 cm (tr. c.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin
    Note : Probablement issu d'un livre illustré, aucun de nos dictionnaires d'oeuvres gravés ne fait mention de ce petit portrait pourtant gravé à Paris.
    Sources : Nagler, non mentionné. . - Le Blanc, non mentionné.
    Édition : [Paris : [s.n.] , 1783]
    Graveur : Ignaz Sebastian Klauber (1753-1817)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb402861962]

Documents électroniques1 document

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Encycl. universalis (2017-06-01)
  • Les mots du christianisme / D. Le Tourneau, 2005
    Les ordres religieux : la vie et l'art. Tome 1 / G. Le Bras, 1979
    Dict. des mots de la foi chrétienne / O. de La Brosse, A. M. Henry, P. Rouillard, 1992 (art. : Ordre)
    Le nouveau Théo : l'encycl. catholique pour tous / M. Dubost, S. Lalanne, 2009

Autres formes du thème

  • Ordres de moines-soldats
  • Ordres militaires religieux
  • Ordres religieux militaires
  • Ordres religieux militaires et hospitaliers