Nicolas Charles Oudinot (1767-1847)

Illustration de la page Nicolas Charles Oudinot (1767-1847) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Bar-le-Duc, 25-04-1767
Mort :Paris, 13-09-1847
Note :
Maréchal de France
Autres formes du nom :Nicolas Charles Oudinot (1767-1847)
Nicolas Charles Oudinot Reggio (duc de, 1767-1847)
Maréchal Oudinot (1767-1847)
ISNI :ISNI 0000 0001 2281 701X

Ses activités

Auteur du texte7 documents

  • Armée d'Italie. État-major-général. Journal historique des opérations de l'armée commandée par le général... Brune, depuis le 27 frimaire an XI, jusqu'au 26 nivôse... Le 27 nivôse an IX... Oudinot, général de division... au Ministre de la guerre

    Description matérielle : In-8° , 112 p.
    Édition : (S. l. n. d.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31044876r]
  • Armée d'Italie. Etat major-général. Journal historique des opérations de l'armée d'Italie commandée par le général en chef Brune, depuis le 27 frimaire an IX jusqu'au 26 nivôse inclusivement. Au quartier général à Trévise, le 27 nivôse an IX... Oudinot, général de division, chef de l'état major-général, au ministre de la guerre

    Description matérielle : In-8°
    Édition : (S. l. n. d.,)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb340827391]
  • Armée d'Italie. Etat-Major-général. Journal historique des opérations de l'armée d'Italie commandée par le général en chef Brune, depuis le 27 frimaire an IX jusqu'au 26 nivôse inclusivement. Au quartier général à Trévise, le 27 nivôse an IX... Oudinot, général de division, chef de l'état-major-général, au ministre de la guerre

    Description matérielle : 112 p.
    Édition : (S. l. n. d.,)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb364721363]
  • [Ordre du jour de Nicolas-Charles Oudinot, duc de Reggio, annonçant que la cocarde blanche remplacera désormais à Metz la cocarde tricolore, 24 mars 1815.]

    Description matérielle : In-fol., 2 p.
    Description : Note : Le même texte est imprimé des deux côtés de la feuille
    Édition : A Metz : impr. de Lamort , (1815)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb310448773]
  • [Ordre du jour de Nicolas-Charles Oudinot, duc de Reggio, lors de sa prise de commandement de l'Hôtel des Invalides. 23 octobre 1842.]

    Description matérielle : In-8° , 4 p.
    Description : Note : Extrait du "Spectateur militaire"
    Édition : Paris : impr. de Bourgogne et Martinet , (1842)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31044878f]

Autre1 document

  • Hôtel royal des Invalides

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Description : Note : Allocution du duc de Reggio à son installation comme gouverneur des Invalides, le 23 octobre 1842. - Extrait du "Spectateur militaire"
    Édition : Paris : Impr. de Bourgogne et Martinet , 1842

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb363773329]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Nicolas Charles Oudinot (1767-1847)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Aperçu historique sur la dignité de maréchal de France, suivi d'un tableau chronologique des maréchaux depuis le règne de Philippe-Auguste jusqu'à nos jours / par le général Oudinot, 1833
  • Ouvrages de reference : Mourre, 1997
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autres formes du nom

  • Nicolas Charles Oudinot (1767-1847)
  • Nicolas Charles Oudinot Reggio (duc de, 1767-1847)
  • Maréchal Oudinot (1767-1847)

Biographie Wikipedia

  • Nicolas Charles Marie Oudinot, duc de Reggio, né le 25 avril 1767 à Bar-le-Duc (Meuse), mort le 13 septembre 1847 à Paris, est un maréchal d'Empire (1809).Il serait le soldat ayant reçu le plus de blessures durant les guerres de la Révolution française et de l'Empire, 34 blessures au total. En 1795-1796, il reçoit onze blessures : deux balles et neuf coups de sabre. Quand le futur maréchal Canrobert le rencontrera aux eaux de Barèges, en 1830, il aura ce commentaire : « Ce n'était qu'une passoire ».

Pages équivalentes