Marguerite Quintin (1895-19..)

Pays :France
Langue :français
Sexe :féminin
Naissance :29-11-1895
Mort :19..
Note :
Chimiste. - Fut professeur d'électrochimie à la Faculté des sciences de l'Université de Paris
Autre forme du nom :Mademoiselle Quintin (1895-19..)
ISNI :ISNI 0000 0000 0098 2391

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Activité et interaction ionique

    Description matérielle : 2 vol. (33, 90 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 32-33 (partie 1) et Bibliogr. p. 89-90 (partie 2)
    Édition : Paris : Hermann , 1935

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31165975h]
  • Électrochimie

    Description matérielle : 1 vol. (544 p.)
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : Paris : Presses universitaires de France , 1970

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35196067t]

Auteur de lettres1 document

  • Quintin, Marguerite

    Cote : NAF 28222
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds Jean-Richard Bloch. Correspondance. Lettres reçues. XXXVIII. Pinard - Renaudin

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc4824t/cd0e16880]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Activité et interaction ionique / M. Quintin, 1935
  • BN Cat. gén.
    BN Cat. gén. suppl.

Autre forme du nom

  • Mademoiselle Quintin (1895-19..)

Biographie Wikipedia

  • Marguerite Marie Alice Quintin (29 novembre 1895, Toulouse -?) est une chimiste française, professeur d'électrochimie à la faculté des sciences de l'université de Paris. Diplômée du Conservatoire national des arts et métiers en 1921, elle devient professeur agrégé de sciences physiques en 1923. Nommée en 1930 assistante à la faculté des sciences de l'université de Paris, elle enseigne à l'institut de chimie appliquée et prépare une thèse de doctorat au laboratoire de chimie physique et d'électrochimie de René Audubert. Elle obtient ainsi à 39 ans (1935) le doctorat ès sciences physiques devant la faculté de Paris et devient alors, en parallèle de ses fonctions à la faculté, également chargé de recherche de la Caisse nationale de la recherche scientifique, puis maître de recherche du Centre national de la recherche scientifique en 1943 (jusqu'en 1957). En 1946 elle est promue chef de travaux à la faculté et obtient à 59 ans (1955) le titre de maître de conférences adjoint. Chargée de cours à la faculté en 1956, elle est nommée maître de conférences d'électrochimie en 1957, à la retraite de René Audubert, ainsi que directrice du laboratoire. Elle obtient le titre de professeur sans chaire en 1959, puis est nommée professeur titulaire à titre personnel l'année suivante. Elle est admise à la retraite en 1965 et obtient le titre de professeur honoraire de la faculté en 1967. Lucien Gierst lui succède à la direction du laboratoire d'électrochimie. Ses travaux concernèrent essentiellement l'étude de la conductivité des électrolytes.Elle contribua à de nombreux ouvrages dont :- Electrochimie : Les principes / par René Audubert et Marguerite Quintin / Presses Universitaires de France (1942).- Techniques électrochimiques appliquées à l'étude des solutions / par Marguerite Quintin / Centre de Documentation Universitaire (1955).

Pages équivalentes