Mokichi Saitō (1882-1953): pseudonyme individuel

Country :Japon
Language :japonais
Gender :masculin
Birth :1882
Death :1953
Note :Poète, spécialiste du tanka. - Essayiste. - Médecin psychiatre, diplômé de la Faculté de médecine de l'Université de Tokyo (en 1910). - A mené une double carrière d'homme de lettres et de médecin. - Envoyé par le gouvernement japonais en séjour d'études à l'étranger : Autriche et Allemagne (de 1921à 1925) pour compléter ses recherches sur l'amnésie. - Auteur d'une étude critique en cinq volumes sur Kakinomoto no Hitomaro, un des auteurs du Manyōshū. - A écrit de nombreux tanka durant la deuxième guerre mondiale pour soutenir l'effort de guerre. - Fondateur de la revue "Araragi". - Décoré de l'Ordre de la Culture (en 1951). - Père de l'écrivain Kita Morio (1927-....). - Nom d'état civil : Saitō Shigeyoshi
Variants of the name :斎藤 茂吉 (1882-1953) (japonais)
Saitō Shigeyoshi (1882-1953) (japonais)
斎藤 茂吉 (1882-1953) (japonais)
See more
ISNI :ISNI 0000 0000 8380 9630

Occupations

Auteur du texte1 document

Documents about this author

Documents about the author Mokichi Saitō (1882-1953)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : Kindai bungaku sakuhin-ron sōsho, vol.11, I : Saitō Mokichi, "Shakkō" sakuhin-ron shūsei / Kajiki Gō, 1995
  • Ouvrages de reference : Web NDL Authorities, 2013
  • Catalogues de la BnF : BnF Service japonais, 2014-04-23

Variants of the name

  • 斎藤 茂吉 (1882-1953) (japonais)
  • Saitō Shigeyoshi (1882-1953) (japonais)
  • 斎藤 茂吉 (1882-1953) (japonais)
  • Saitō Mokichi (1882-1953) (japonais)
  • 茂吉 斎藤 (1882-1953) (japonais)
  • Mokichi Saitou (1882-1953)
  • Saitou Mokichi (1882-1953)
  • Mokichi Saitō (1882-1953)

Wikipedia Biography

  • Mokichi Saitō (斎藤 茂吉, Saitō Mokichi?) (né le 14 mai 1882, mort le 25 février 1953) est psychiatre et poète japonais de l'ère Taishō.Le psychiatre Shigeta Saitō est son premier fils, le romancier Morio Kita son second fils et l'essayiste Yuka Saitō, sa petite-fille.Né dans le village de Yamagata, Saitō étudie auprès d'Itō Sachio, écrivain à l'origine de plusieurs magazines tels qu'Araragi dont il devient collaborateur après la mort de Sachio. Il laisse dix-sept recueils de waka et 17,907 poèmes. Médecin de famille de l'écrivain Ryūnosuke Akutagawa, il aide celui-ci à se suicider. Il reçoit l'Ordre de la Culture en 1951.Portail de la poésie Portail de la poésie Portail du Japon Portail du Japon

Closely matched pages