Amīn Fāris Al- Rayḥānī (1876-1940)

Image non encore disponible
Pays :Liban
Langue :arabe, anglais
Sexe :masculin
Naissance :Foureïka (Liban), 1876
Mort :Foureïka (Liban), 1940
Note :
Historien. - Essayiste. - A vécu aux États-Unis
Autres formes du nom :أمين فارس الريحاني (1876-1940) (arabe)
Amīn Fāris Al- Rīḥānī (1876-1940) (arabe)
Ameen Fares Rihani (1876-1940)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2122 516X

Ses activités

Auteur du texte16 documents

  • Le livre de Khaled

    Description matérielle : 267 p.
    Édition : [Beyrouth] : Publishing and Marketing House , cop. 1986
    Illustrateur : H̱alīl Ǧibrān (1883-1931)
    Traducteur : Najib Mansour Zakka

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37512231q]
  • Adab wa fann

    Ṭ. 6
    Description matérielle : 390 p.
    Description : Note : Contient aussi : "Wuǧūh šarqīyaẗ ġarbīyaẗ"; "Qiṣṣatī maʿ Mayy"
    Édition : Bayrūt : Dār al-Ğīl , 1989

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb375224962]
  • The book of Khalid

    Description matérielle : 325 p.
    Description : Note : Originally published: New York : Dodd, Mead and Company, 1911
    Édition : Brooklyn, N.Y. : Melville House Pub. , c2012
    Illustrateur : H̱alīl Ǧibrān (1883-1931)
    Postfacier : Todd Fine

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42757886f]
  • Al Kitābāt al-šiʿrīyaẗ

    Ṭ. 4
    Description matérielle : 277 p.
    Description : Note : Réunit : "Antum al-šuʿarāʼ"; "Hutāf al-awdiyaẗ"; "Bud̲ūr li al-zāriʿīn"
    Édition : Bayrūt : Dār al-Ğīl , 1984

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb375351171]
  • Mawāqif

    tārīh̲ wa siyāsaẗ

    Ṭ. 4
    Description matérielle : 352 p.
    Description : Note : Contient : "Nubd̲aẗ fī al-t̲awraẗ al-faransīyaẗ"; "al-Nakbāt"; "al-Taṭarruf wa al-iṣlāḥ"; "Waṣiyyatī"
    Édition : Bayrūt : Dār al-Ğīl , 1991

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37534971s]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Amīn Fāris Al- Rayḥānī (1876-1940)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Qalb Lubnān : siyāḥāt qaṣīrah fī ǧibālinā wa tārīẖinā / Amīn al-Rayḥānī, 1986
  • Ouvrages de reference : Lubnān al-ḏākirah al-ṯaqāfīyyaẗ : maḥaṭṭāt wa mafāriq = Liban la mémoire culturelle : jalons et tournants / Al-Ḥarakah al-Ṯaqāfīyaẗ Inṭilyās = Mouvement culturel Antélias, 1984
    Al-Mawsūʿaẗ al-ʿālamiyyaẗ li-l-šiʿr al-ʿarabī (2011-05-03)
    Ameen Rihani's Arab-American legacy : from Romanticism to Postmodernism / proceedings of the Second international conference on Lebanese-American literary figures / introduced by Naji B. Oueijan, 2012
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. 1980-1989, arabe
    BnF Service arabe, 2011-05-03

Autres formes du nom

  • أمين فارس الريحاني (1876-1940) (arabe)
  • Amīn Fāris Al- Rīḥānī (1876-1940) (arabe)
  • Ameen Fares Rihani (1876-1940)
  • Amin Fares el- Rihany (1876-1940)

Biographie Wikipedia

  • Amin al-Rihani (1876-1940) (أمين الريحاني) est un écrivain libanais et une figure importante du mouvement littéraire mahjar qui s'est développé aux États-Unis grâce aux arabes américains. C'est aussi l'un des tout premiers théoriciens du nationalisme arabe.Rihani est l'ainé d'une famille de six enfants, il est né dans une famille chrétienne-maronite au Liban, avant d'émigrer à New York à l'âge de douze ans. Son éducation est alors largement autodidacte, en même temps, il aidait son père pour son magasin.Il fait son retour au Liban en 1898, après la Première Guerre mondiale il passera beaucoup de temps au Moyen-Orient. Depuis tout petit, il avait un vif intérêt pour la littérature, c'est ainsi qu'il commence à écrire ses livres en anglais, il est d'après Samir Kassir le premier arabe à avoir édité des livres en anglais sans avoir renoncé à sa propre langue.Son travail, faisait partie d'un mouvement d'épanouissement intellectuel important des arabes vivant aux États-Unis, parmi eux il y avait notamment Khalil Gibran.Au début des années 1920, Rihani effectue un voyage dans la péninsule Arabique, c'est ainsi qu'il réalise l'importance de la création d'un État moderne et unitaire. En Arabie, il fera la connaissance d'Ibn Saoud, le fondateur de l'Arabie saoudite avec qui il va devenir ami. Il a écrit un livre Muluk al-`arab (Les rois des Arabes) qui était un succès critique et public considérable.Rihani a été un fervent défenseur du nationalisme arabe, il soutenait non seulement l'unité des pays arabes de la péninsule arabique, mais plus largement l'unité du monde arabe. Considéré comme une figure importante du nationalisme, il souhaitait voir émerger une nation arabe séculaire ou il n'y aurait ni majorité ni minorité, mais seulement des citoyens.La priorité de Rihani était alors de diffuser l'idéologie nationaliste arabe et le sentiment d'unité dans la population.Comme d'autres idéologues chrétiens du nationalisme arabe, Rihani reconnaissait la place spéciale de Mahomet et de l'Islam dans l'identité arabe.Mais son impact sur le nationalisme arabe est contesté, C. Ernest Dawn qui s'intéresse au rôle qu'a tenu le réformisme islamique dans le développement du panarabisme explique que l'influence de Rihani doit encore être démontré.Rihani est mort dans son village de Freike le 13 septembre 1940 à l'âge de 64 ans, à la suite d'un incident en bicyclette. La nouvelle de sa mort a soulevé une vive émotion, au Liban et dans tout le monde arabe.

Pages équivalentes