Laurent Fries (1485?-1532?)

Pays :France
Langue :latin
Sexe :masculin
Naissance :1485
Mort :1532
Note :
Médecin, astrologue, géographe et cartographe
Autres formes du nom :Laurentius Frisius (1485?-1532?)
Lorenz Phries (1485?-1532?)
Laurentius Phrisius (1485?-1532?)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1616 4577

Ses activités

Auteur du texte11 documents1 document numérisé

  • Artis memorativae naturalis et artifitialis, facilis et verax traditio... experientia Laurentii Phrisii, med. doctoris, diligentissime congesta

    Description matérielle : 12 ff.
    Description : Note : À la fin : Completa est ars illa anno 1523, sole in 26 gradu Piscium existente, opera providi Joannis Grieningeri, civis Argentoratensis
    Édition : Strasbourg : [s.n.] , 1523
    Éditeur scientifique : Johann Grüninger (1455?-1531)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31102572d]
  • Ernest Wickersheimer. Deux régimes de santé, Laurent Fries et Simon Reichwein à Robert de Monreal, abbé d'Echternach de 1506 à 1539

    Description : Note : Tirés-à-part de "Thémecht", cahier 1, 1957. - Textes contenus aux ff. 117 v°-120 v° du ms. A. XXXIX des Archives du Luxembourg. - Extrait de "T'Hemecht, Zeitschrift für Luxemburger Geschichte", cahier 1, 1957
    Édition : Luxembourg, Impr. Saint-Paul , 1957. In-8°, 15 p. [Don 2451-57] -Vb-
    Auteur du texte : Ernest Wickersheimer (1880-1965)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32562025k]
  • Epitome opusculi de curandis pustulis, ulceribus et doloribus morbi gallici, mali frantzoss appellati, autore Laurentio Phrisio,...

    Description matérielle : In-4° , 64 p.
    Édition : Basileae : exc. H. Petrus , (1532)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31102573r]
  • [La France sur la carte de Laurentius Fries. Carta marina universalis emendata et veritati restituta a Laurentio frisio anno 1530]

    Description matérielle : 1 flle en fac-simile : 295 x 188
    Description : Note : Photographie, accompagnée du microfilm, d'une partie du seul exemplaire connu de la carte de Fries conservée à la Bibliothèque nationale de Bavière, à Munich. - Voir : Petermanns Mitteilungen, Erganzungsheft 199, 1928, L. Bagrow, A. Ortelii Catalogus cartographorum, 1ère partie p. 72 : Ge. FF. 5'
    Édition : Strasbourg : [s.n.] , 1530

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40637906c]
  • Liber de morbo gallico, in quo diversi celeberrimi in tali materia scribentes medicine continentur auctores, videlicet : Nicolaus Leonicenus,... Ulrichus de Hutten,... Petrus Andreas Mattheolo,... Laurentius Phrisius, Joannis ["sic"] Almenar,... Angelus Bologninus

    Description matérielle : In-8° , sign. A-&
    Édition : Venetiis : per J. Patavinum et V. de Ruffinellis , 1535

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb311025743]

Cartographe3 documents1 document numérisé

  • Orbis typus universalis iuxta hydrographorum traditionem exactissime depicta

    tabula orbis cum descriptione ventorum

    Description matérielle : 1 carte : 31,5 x 48 cm
    Description : Note : Tiré de : "Opus geographi Argentorati" / C. Ptolemaei, J. Grieninger, 1522 In-fol. . - Voir Pastoureau, "Atlas français", p. 378, [50]
    Édition : [Strasbourg : L. Fries] , 1522
    Éditeur commercial : Johann Grüninger (1455?-1531)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40583294f]
  • Contenu dans : Corpus der älteren Germania-Karten

    Tabula moderna Germaniae aus der Ptolemaeus-Ausgabe, Strassburg, 1525. - Laurent Fries nach Martin Waldseemüller. - [20]

    Description matérielle : 2 vol., XII-504 p.+ [156] f. de cartes en noir et en coul. en portefeuille
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : Alphen aan den Rijn : Canaletto/Repro-Holland , 2002
    Cartographe : Martin Waldseemüller (147.-1520)

    [catalogue]
  • Tabu. Provi. Rhen.

    Description matérielle : 1 carte : 43 x 30 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - gravure sur bois. - bois
    Note : Gravure sur bois. - Pl. 47 de : Claudii Ptolemaei Alexandrini, . .. opus Geographie noviter castigatü... D. Lavrencio Phrisio, ... Argentine, 1522. - Orienté à l'ouest. - Le titre est en haut de la carte sur une banderole
    Échelle : [1:765 000 ca.]
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , 1522

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb406441597]

Éditeur scientifique3 documents1 document numérisé

  • Claudii Ptolemaei Alexandrini mathematicor[um] principis opus geographi[a]e notiver castigatu[m] & emaculatu[m] additio[n]ibus, raris et invisis, necnon cu[m] tabularum in dorso iucunda explanatione. Registro quocq[ue] totius operis tam geographico q[uam] etia[m] historiali, facillimu[m] introitu[m] prebe[n]ti. Orda contentorum in hoc libro totali [. ..] [Suivent 16 lignes, 9 en noir et 7 en rouge]. Hec bona mente Laure[n]tius Phrisius artis Appolline[a]e doctor & mathematicar[um] artium clientulus, in lucem iussit prodire. Agammemnonis puteoli plurimu[m] delicati

    Description matérielle : 1 atlas, 39 x 27,5 cm, 100 f.-[103] f., sign. A-R6 : 50 cartes + 1 sphère en coul.
    Description : Note : L'édition de 1522 de la "Géographie" de Ptolémée fut réalisée à l'initiative de l'imprimeur Johann Grüninger (1455?-1531). Originaire de Markgröningen dans le Wurtemberg, il avait exercé son métier à Bâle puis était devenu bourgeois de Strasbourg en 1482. Son activité embrassait tous les domaines de la science et de la littérature, mais il s'était surtout fait une spécialité des livres illustrés. Il imprima plusieurs ouvrages géographiques, dont probablement la mappemonde murale de Waldseemuller de 1507. - Il devait, pour ses publications savantes, s'attacher des collaborateurs compétents. L'un d'eux fut Waldseemüller, qui disparut en 1518. La même année, Gruninger commença à publier des ouvrages de Laurent Fries (ou Phrisius), avec lequel il devait éditer le "Ptolémée" de 1522. Fries, qualifié dans ce même "Ptolémée" de "medicus et mathematicus", avait beaucoup voyagé et séjourné dans plusieurs universités (Vienne, Padoue, Montpellier). Après être passé à Colmar, il s'installa enfin à Strasbourg. Son travail pour l'édition du "Ptolémée" consista à établir le texte, d'après la version de Jacopo d'Angelo, et à préparer les cartes. Il réduisit pour ce faire les cartes de l'édition de 1520, dont Gruninger avait probablement acheté les bois. Fries ne joua donc là, qu'un rôle de "reproducteur" et non de véritable cartographe. Il signale au reste que les cartes du "Ptolémée" sont l'oeuvre de Waldseemüller alors que le nom de ce dernier n'avait pas été mentionné dans les éditions de 1513 et de 1520. - Les cartes sont ici au nombre de 50, soit 49 imprimées sur double page et une sur une seule page, la Lorraine (carte 35), qui figure au dos de la "Tabula Nova Norbegiae et Gottiae" (carte 34). Fries a donc ajouté trois nouvelles planches: les Indes orientales (carte 43) et l'Asie orientale ou "Inde supérieure" (carte 44), planches qui, selon Gallois (p. 64), seraient copiées sur le globe de Behaim, et une carte du monde sur le modèle de celle de Waldseemuller (mais sans rhumbs), qui porte le titre abusif de "Tabula Granlandie Russie" (carte 49). Les cartes de Waldseemüller reçurent pour cette édition des compléments géographiques et décoratifs. - C'est l'illustration des cartes qui frappe au premier abord: abondante et naïve, elle contraste avec le sérieux des précédentes éditions du "Ptolémée". Gruninger fit ainsi usage, pour les cartes, des vignettes préparées pour une chronica Mundi que Waldseemuller avait laissée inachevée et qui n'avait donc pas servi, tandis qu'il faisait réaliser, pour leur verso, des encadrements et des initiales nouveaux, évoquant luxueusement la géographie, les mathématiques et l'astronomie. Les encadrements entourent des textes courts citant, d'un côté, des extraits du 8e livre de Ptolémée, et exposant, de l'autre, les particularités de la région dépeinte et de ses habitants. Fries justifie son innovation dans l'avis au lecteur, en invoquant l'incommodité qu'il y avait précédemment à rapprocher le texte des cartes. Les vignettes représentent des rois, une vingtaine au total, ayant tous comme attributs un trône, une couronne et un sceptre. Certains sont fameux, tels l'empereur Maximilien (carte 32), le roi Emmanuel de Portugal (carte 40), le Prêtre Jean (carte 15) et le Grand Khan (carte 44). D'autres images sont tirées de l'arsenal des curiosités et de la fantasmagorie de la Renaissance: animaux (basilic, rhinocéros, morse, etc.), êtres monstrueux, cannibales, etc.. - Il faut souligner que cette édition est entachée d'erreurs typographiques qui sont demeurées mêmes dans les titres portés dans des bandeaux au-dessus des cartes: "Tabula Gran." (sic pour "Gron[landie]") (carte 49), "In. orig." (sic pour "In[diae] or[ientalis]") (carte 43). - Préface de Thomas Aucuparius (= Vogler) datée du 10 janvier 1522, à Strasbourg. - Fol. 3 (sign. A3), "Registrum alphabeticum", errata et table des chapitres. - Après les cartes viennent 8 feuilles, sans pagination, mais se rattachant, par la signature S, au texte de Ptolémée. Cette addition contient des explications cosmographiques de Fries avec des schémas et des tableaux, ainsi qu une table de concordance des noms anciens et modernes des principales villes. Ce chapitre est intitulé: "Introductiorum Isagogae in libros Geographiae Ptolemaei.". - Pour une présentation critique de cet atlas, se reporter à : Mireille Pastoureau, "Les Atlas français (XVIe-XVIIe siècles) : Répertoire bibliographique et étude", Paris, 1984
    Cet exemplaire colorié présente une anomalie : la carte 20 est tirée avec le bois de Schott qui avait servi aux éditions de 1513 et de 1520
    La carte [20] est tirée avec le bois de Schott. Les cartes [40] et [51] manquent. Le titre de la carte [12] est corrigé en "T Pre." au lieu de "T. N. Pre.", et celui de la carte [44] est corrigé en "S. Tabula" I au lieu de "S. Tabula E."
    Édition : , 1522
    Marchand : Johann Grüninger (1455?-1531)
    Ancien possesseur : Louis-Charles-Joseph de Manne (1773-1832)
    Autre : Claude Ptolémée (0100?-0170?), Thomas Vogler (14..-1532)
    Cartographe : Martin Waldseemüller (147.-1520)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40618459d]
  • Claudii Ptolemaei,... Opus geographiae noviter castigatum et emaculatum, additionibus raris et invisis, necnon cum tabularum in dorso jucunda explanatione... Hec bona mente Laurentius Phrisius,... in lucem jussit prodire... [Cum Th. Aucuparii epistola.] - "À la fin" : Joannes Grieninger, civis Argentoratensis, opera et expensis propriis id opus insigne... perfecit XII die marcii anno M.D.XXII

    Description matérielle : In-fol., sign. A-R, cartes. (Eames, p. 15.)
    Édition : Argentorati , 1522
    Auteur du texte : Claude Ptolémée (0100?-0170?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb311570937]
  • Cl. Ptolemu. Opus geographiȩ...

    Description matérielle : In-fol.
    Édition : Argentoratum , 1522
    Auteur du texte : Claude Ptolémée (0100?-0170?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36578584p]

Autre1 document1 document numérisé

  • Contenu dans : Claudii Ptolemaei Alexandrini mathematicor[um] principis opus geographi[a]e notiver castigatu[m] & emaculatu[m] additio[n]ibus, raris et invisis, necnon cu[m] tabularum in dorso iucunda explanatione. Registro quocq[ue] totius operis tam geographico q[uam] etia[m] historiali, facillimu[m] introitu[m] prebe[n]ti. Orda contentorum in hoc libro totali [. ..] [Suivent 16 lignes, 9 en noir et 7 en rouge]. Hec bona mente Laure[n]tius Phrisius artis Appolline[a]e doctor & mathematicar[um] artium clientulus, in lucem iussit prodire. Agammemnonis puteoli plurimu[m] delicati

    Orbis typus universalis iuxta hydrographorum traditionem exactissime depicta. 1522. - L. F. [= Laurent Fries]. - [50]

    Description matérielle : 1 atlas, 39 x 27,5 cm, 100 f.-[103] f., sign. A-R6 : 50 cartes + 1 sphère en coul.
    Description : Note : L'édition de 1522 de la "Géographie" de Ptolémée fut réalisée à l'initiative de l'imprimeur Johann Grüninger (1455?-1531). Originaire de Markgröningen dans le Wurtemberg, il avait exercé son métier à Bâle puis était devenu bourgeois de Strasbourg en 1482. Son activité embrassait tous les domaines de la science et de la littérature, mais il s'était surtout fait une spécialité des livres illustrés. Il imprima plusieurs ouvrages géographiques, dont probablement la mappemonde murale de Waldseemuller de 1507. - Il devait, pour ses publications savantes, s'attacher des collaborateurs compétents. L'un d'eux fut Waldseemüller, qui disparut en 1518. La même année, Gruninger commença à publier des ouvrages de Laurent Fries (ou Phrisius), avec lequel il devait éditer le "Ptolémée" de 1522. Fries, qualifié dans ce même "Ptolémée" de "medicus et mathematicus", avait beaucoup voyagé et séjourné dans plusieurs universités (Vienne, Padoue, Montpellier). Après être passé à Colmar, il s'installa enfin à Strasbourg. Son travail pour l'édition du "Ptolémée" consista à établir le texte, d'après la version de Jacopo d'Angelo, et à préparer les cartes. Il réduisit pour ce faire les cartes de l'édition de 1520, dont Gruninger avait probablement acheté les bois. Fries ne joua donc là, qu'un rôle de "reproducteur" et non de véritable cartographe. Il signale au reste que les cartes du "Ptolémée" sont l'oeuvre de Waldseemüller alors que le nom de ce dernier n'avait pas été mentionné dans les éditions de 1513 et de 1520. - Les cartes sont ici au nombre de 50, soit 49 imprimées sur double page et une sur une seule page, la Lorraine (carte 35), qui figure au dos de la "Tabula Nova Norbegiae et Gottiae" (carte 34). Fries a donc ajouté trois nouvelles planches: les Indes orientales (carte 43) et l'Asie orientale ou "Inde supérieure" (carte 44), planches qui, selon Gallois (p. 64), seraient copiées sur le globe de Behaim, et une carte du monde sur le modèle de celle de Waldseemuller (mais sans rhumbs), qui porte le titre abusif de "Tabula Granlandie Russie" (carte 49). Les cartes de Waldseemüller reçurent pour cette édition des compléments géographiques et décoratifs. - C'est l'illustration des cartes qui frappe au premier abord: abondante et naïve, elle contraste avec le sérieux des précédentes éditions du "Ptolémée". Gruninger fit ainsi usage, pour les cartes, des vignettes préparées pour une chronica Mundi que Waldseemuller avait laissée inachevée et qui n'avait donc pas servi, tandis qu'il faisait réaliser, pour leur verso, des encadrements et des initiales nouveaux, évoquant luxueusement la géographie, les mathématiques et l'astronomie. Les encadrements entourent des textes courts citant, d'un côté, des extraits du 8e livre de Ptolémée, et exposant, de l'autre, les particularités de la région dépeinte et de ses habitants. Fries justifie son innovation dans l'avis au lecteur, en invoquant l'incommodité qu'il y avait précédemment à rapprocher le texte des cartes. Les vignettes représentent des rois, une vingtaine au total, ayant tous comme attributs un trône, une couronne et un sceptre. Certains sont fameux, tels l'empereur Maximilien (carte 32), le roi Emmanuel de Portugal (carte 40), le Prêtre Jean (carte 15) et le Grand Khan (carte 44). D'autres images sont tirées de l'arsenal des curiosités et de la fantasmagorie de la Renaissance: animaux (basilic, rhinocéros, morse, etc.), êtres monstrueux, cannibales, etc.. - Il faut souligner que cette édition est entachée d'erreurs typographiques qui sont demeurées mêmes dans les titres portés dans des bandeaux au-dessus des cartes: "Tabula Gran." (sic pour "Gron[landie]") (carte 49), "In. orig." (sic pour "In[diae] or[ientalis]") (carte 43). - Préface de Thomas Aucuparius (= Vogler) datée du 10 janvier 1522, à Strasbourg. - Fol. 3 (sign. A3), "Registrum alphabeticum", errata et table des chapitres. - Après les cartes viennent 8 feuilles, sans pagination, mais se rattachant, par la signature S, au texte de Ptolémée. Cette addition contient des explications cosmographiques de Fries avec des schémas et des tableaux, ainsi qu une table de concordance des noms anciens et modernes des principales villes. Ce chapitre est intitulé: "Introductiorum Isagogae in libros Geographiae Ptolemaei.". - Pour une présentation critique de cet atlas, se reporter à : Mireille Pastoureau, "Les Atlas français (XVIe-XVIIe siècles) : Répertoire bibliographique et étude", Paris, 1984
    Cet exemplaire colorié présente une anomalie : la carte 20 est tirée avec le bois de Schott qui avait servi aux éditions de 1513 et de 1520
    La carte [20] est tirée avec le bois de Schott. Les cartes [40] et [51] manquent. Le titre de la carte [12] est corrigé en "T Pre." au lieu de "T. N. Pre.", et celui de la carte [44] est corrigé en "S. Tabula" I au lieu de "S. Tabula E."
    Édition : , 1522

    [catalogue, Visualiser dans Gallica]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Artis memorativae naturalis et artificialis, facilis et verax traditio / experentia Laurentii Phrisii, 1995 [document électronique : reprod. de l'éd. de 1523]
  • Ouvrages de reference : ABF
    P.H. Meurer, Fontes cartographici Orteliani,Weinheim, 1991, p.146-148
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. suppl.

Autres formes du nom

  • Laurentius Frisius (1485?-1532?)
  • Lorenz Phries (1485?-1532?)
  • Laurentius Phrisius (1485?-1532?)
  • Lorenz Phryes (1485?-1532?)
  • Laurent Phrys (1485?-1532?)
  • Laurentius Phrysius (1485?-1532?)

Pages équivalentes

Laurent Fries (1485?-1532?) dans la Bibliographie des éditions parisiennes du 16e siècle