Jeanne Lapointe

Pays :Canada
Langue :français
Note :
Professeur à l'Université Laval, Québec (en 1969)
ISNI :ISNI 0000 0000 6654 5688

Ses activités

Auteur de lettres2 documents

  • Lapointe, Jeanne.

    Cote : NAF 28088 (204)
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds Nathalie Sarraute. Correspondance. Lettres reçues par Nathalie Sarraute à l'occasion de la publication de ses oeuvres ou de la mise en scène de ses pièces de théâtre. Pour ou oui ou pour un non - Enfance. Lettres reçues à l'occasion de la publication d'Enfance.

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc128643/ca59800146732144]
  • Lapointe, Jeanne.

    Cote : NAF 28088 (181-213)
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds Nathalie Sarraute. Correspondance. Lettres reçues à l'occasion du décès de Raymond Sarraute (1985)

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc128643/ca19905698]

Auteur du texte1 document

  • Contenu dans : Canada

    L'éducation au Canada français. - [2]

    Description matérielle : 257 p.
    Édition : [Saint-Cloud, France] : Éd. du Burin , 1969

    [catalogue]

Préfacier1 document

  • Dialogue sur la traduction

    Description matérielle : 138 p.
    Description : Note : Collection Sur parole. - Contient le texte du poème d'Anne Hébert, Le Tombeau des Rois, et les 2 versions successives de la traduction en anglais de ce poème par Frank Scott
    Édition : Montréal : HMH , 1970
    Auteur du texte : Anne Hébert (1916-2000)
    Préfacier : Northrop Frye (1912-1991)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb352237025]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • L'éducation au Canada français / Jeanne Lapointe, 1969
  • Internet:http://www.amicus.nlc-bnc.ca, 1998-06-19 (Bibliothèque nationale, Canada)

Biographie Wikipedia

  • Jeanne Lapointe est une intellectuelle québécoise, née le 7 septembre 1915 à Chicoutimi et morte le 7 janvier 2006 à Québec.En 1940, elle a été la première femme professeure de la Faculté des Lettres de l'Université Laval. Ses essais et ses actions ont contribué à l'avènement de la modernité littéraire au Québec, notamment grâce à ses débats intellectuels publiés dans la revue Cité Libre (années 1950) et à son influence sur des écrivaines québécoises majeures telles que Marie-Claire Blais, Anne Hébert et Gabrielle Roy, pour qui elle a joué le rôle de mentor. Son action en tant que commissaire (Commission Parent et [Commission Bird]) pendant la Révolution tranquille a donné une tribune politique à ses idées progressistes sur l'éducation au Québec et la condition des femmes au Canada. C'est alors que sa parole s'est définie avec ironie contre les discours de domination et les inégalités sexuelles, rhétorique qu'elle a développée dans ses analyses littéraires psychanalytiques (années 1970), puis féministes (années 1980-1990). Sa correspondance déposée à Bibliothèque et Archives Canada témoigne de l'importance de ses échanges avec plusieurs intellectuels ou écrivains québécois et européens: Jean Le Moyne, Louky Bersianik, Pierre Gélinas, Judith Jasmin, Félix-Antoine Savard, Pierre Elliott Trudeau, Driss Chraïbi, Nathalie Sarraute, etc.

Pages équivalentes