Josef Albo (1380?-1444?)

Image from Gallica about Josef Albo (1380?-1444?)
Country :Espagne
Language :hébreu
Gender :masculin
Birth :Soria ou Monreal del Campo ou Ariza ou Daroca (Espagne), 1380
Death :Soria ou Monreal del Campo (Espagne), 1444
Note :Aurait écrit aussi en espagnol
Rabbin. - Philosophe et théologien. - Actif en Espagne en 1412
Field :Religion
Variants of the name :יוסף אלבו (1380?-1444?) (hébreu)
Ywsep ʾAlbw (1380?-1444?) (hébreu)
Josephus Albo (1380?-1444?)
See more
ISNI :ISNI 0000 0001 1874 0507

Occupations

Auteur du texte1 document1 digitized document

  • Traité de philosophie juive écrit au 15ème siècle, probablement avant 1425

Documents about this author

Documents about the author Josef Albo (1380?-1444?)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

Variants of the name

  • יוסף אלבו (1380?-1444?) (hébreu)
  • Ywsep ʾAlbw (1380?-1444?) (hébreu)
  • Josephus Albo (1380?-1444?)
  • Joseph Albo (1380?-1444?)
  • Josephi Albonis (1380?-1444?)
  • Yosef Albo (1380?-1444?)
  • Albó Albó (1380?-1444?)
  • Joseph Albo (1380?-1444?)
  • Josephi Albonis (1380?-1444?)

Wikipedia Biography

  • Joseph Albo fut un rabbin et théologien espagnol du XVe siècle, principalement connu pour avoir écrit le Sefer HaIkkarim, le Livre des Principes (de la foi juive). Il s'agit d'une œuvre de polémique, défendant le Judaïsme tant contre le Christianisme que contre le criticisme philosophique.On tient généralement Monréal, en Aragon, pour la ville où il naquit et vécut. Astruc, dans sa relation de la disputation de Tortosa, qui se tint en 1413-14, mentionne Joseph Albo comme l'un des participants, en précisant qu'il représentait la congrégation de Monréal (selon d'autres versions, Daroca). Cependant, le compte-rendu latin ne mentionne pas la localité.Ses repères biographiques sont également source d'incertitude : Graetz pense qu'Albo n'avait pas plus de 30 ans lors de cette disputation, et estime donc l'année de sa naissance à 1380 au plus tard. L'année de sa mort est située entre 1430 et 1444. Une source le décrit néanmoins en train de faire un sermon à Soria en 1433.Joseph Albo faisant abondamment usage d'illustrations médicales dans ses discours, on peut supposer qu'il pratiquait la médecine. Il était également versé dans les écrits des Aristotéliciens musulmans. Son maître était Hasdaï Crescas, l'auteur de Or Hashem.

Closely matched pages