August Kundt (1839-1894)

Image non encore disponible
Pays :Allemagne avant 1945
Langue :allemand
Sexe :masculin
Naissance :Schwerin, Allemagne, 18-11-1839
Mort :Lübeck, Allemagne, 21-05-1894
Note :
Physicien. - A découvert la dispersion anormale de la lumière (1871)
ISNI :ISNI 0000 0001 2102 144X

Ses activités

Auteur du texte2 documents1 document numérisé

  • Observations des professeurs et docteurs Bolley, Kundt & Pestalozzi sur les précautions à prendre pour transporter la dynamite sans danger

    Description matérielle : 15 p.
    Description : Note : Extrait de la "Revue polytechnique de Zurich", T. XIV, 1869
    Édition : Montpellier : Boehm , 1871
    Auteur du texte : Pompeius Alexander Bolley (1812-1870), Pestalozzi (chimiste, 18..-18..)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb373037982]
  • Gedächtnissrede auf Werner von Siemens, von August Kundt

    Description matérielle : In-4° , 21 p.
    Description : Note : Abhandlungen der k. Akademie der Wissenschaften zu Berlin, 1893. Gedächtnissreden, II
    Édition : Berlin : G. Reimer , 1893

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb306997847]

Autre1 document

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Observations des professeurs et docteurs Bolley, Kundt & Pestalozzi sur les précautions à prendre pour transporter la dynamite sans danger, 1995 [document électronique : reprod. de l'éd. de 1871]
  • NDB
    Inventeurs et scientifiques, 1994

Biographie Wikipedia

  • August Kundt (né à Schwerin le 18 novembre 1839 ; mort le 21 mai 1894 à Lübeck, dans le faubourg d’Israelsdorf) est un physicien allemand qui a étudié les phénomènes ondulatoires. Il a inventé le tube de Kundt qui permet de matérialiser les ondes sonores stationnaires dans l'air.Kundt étudia les mathématiques et la physique de 1859 à 1864 à l’Université de Leipzig, où il prépara sa thèse sous la direction d’Heinrich Gustav Magnus. Ses recherches dans le domaine de l'optique et de l’acoustique l'amenèrent à concevoir en 1866 le « tube de Kundt ». Il obtint son habilitation en 1867 et candidata en 1868 pour enseigner à l’École polytechnique fédérale de Zurich, avant d'être appelé à l’Université de Wurtzbourg en 1870. C’est à ce poste qu'il découvrit les aérosols. En 1872, le gouvernement impérial allemand chargea Kundt d'organiser le tout nouvel Institut de Physique de l’Université de Strasbourg. Dans cet institut, il fit la preuve en 1876 que la vapeur de mercure est monoatomique. En 1888 il obtenait le premier un miroir par pulvérisation cathodique, et plus tard dans l'année fut invité à rejoindre l'Université de Berlin, ce qu'il accepta. Il y exerça à la Physikalisch-Technische Bundesanstalt sous la direction d'Hermann von Helmholtz.Parmi les étudiants de Kundt, on doit signaler Wilhelm Conrad Röntgen, qui fut son assistant.

Pages équivalentes