Ahad Ha'am (1856-1927): pseudonyme individuel

Image non encore disponible
Langue :hébreu
Sexe :masculin
Naissance :Skwira, Ukraine, 18-08-1856
Mort :Tel-Aviv, 02-01-1927
Note :
Essayiste. - Leader du mouvement sioniste Hibbat Sion
Domaines :Religion
Histoire du reste du monde
Autres formes du nom :ʾAḥad haʿam (1856-1927) (hébreu)
אחד העם (1856-1927) (hébreu)
Achad Haam (1856-1927)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 0830 9297

Ses activités

Auteur du texte16 documents

  • ʾAḥad haʿam

    miktabiym bʿinyyney ʾEreṣ-Yiśraʾel, 1891-1926

    Description matérielle : 1 vol. (YḤ [i.e. 18]-682 p.)
    Description : Note : Le verso de la p. de titre porte : "Letters from Eretz-Israel (1891-1926)". - Bibliogr. p. 631-643. Index
    Édition : Yrwšalayim : Hwṣ. Yad Yiṣḥaq Ben-Ṣbiy ; [Tel-ʾAbiyb] : ʾWniybersiyṭat Tel-ʾAbiyb, haMakwn lḥeqer haṢiywnwt ʿ"Š Ḥayyim Wayyṣman , cop. 5760, cop. 2000. - Yrwšalayim : Hwṣ. Yad Yiṣḥaq Ben-Ṣbiy ; [Tel-ʾAbiyb] : ʾWniybersiyṭat Tel-ʾAbiyb, haMakwn lḥeqer haṢiywnwt ʿ"Š Ḥayyim Wayyṣman , cop. 5760, cop. 2000 : הוצ' יד יצחק בן-צבי ; [תל-אביב] : אוניברסיטת תל-אביב, המכון לחקר הציונות ע"ש חיים וייצמן , תש"ס, 2000
    Éditeur scientifique : Chaim Weizmann institute for the study of Zionism and Israel. Tel-Aviv, Israël, Shulamit Laskov (1916-2016), Yad Izhak Ben-Zvi. Jérusalem

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38852575n]
  • Am Scheidewege Erster Band

    gesammelte Aufsätze

    Description matérielle : 469 p.
    Édition : Berlin : Jüdischer Verlag , 1923
    Traducteur : Naftali Herz Tur-Sinai (1886-1973)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35109410t]
  • Am Scheidewege Zweiter Band

    gesammelte Aufsätze

    Description matérielle : 1 vol. (469 p.)
    Description : Note : Notes bibliogr.
    Édition : Berlin : Jüdischer Verlag , 1923

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb450939038]
  • Am Scheidewege

    gesammelte Aufsätze

    Édition : Berlin : Jüdischer Verlag , 1923

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34332024j]
  • Am Scheidewege : gesammelte Aufsätze / Achad Haam. - Neue Auflage

    Description : Note : Trad. de : 'Al parašat derakîm'
    Édition : Berlin : Jüdischer Verlag , 1923-. - 23 cm.

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb317033399]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Ahad Ha'am (1856-1927)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • La verità da 'Ereṣ Yiśra'el / di 'Ahad Ha-'Am ; [traduzione italiana a cura di] Emanuela Trevisan Semi, 1977
  • ʾAḥad haʿam piynat Herṣl : biyqwr ḥwzer bʾEreṣ-Yiśraʾel : bʿiqbwt maʿamarw šel ʾAḥad haʿam "ʾEmet mʾEreṣ-Yiśraʾel" / Ywsiy Beyyliyn, cop. 2002
    Ah'ad ha-Am : Acher Hirsch Guinzberg : l'amant de Sion / présenté par Ami Bouganim, 1998
  • Encycl. Judaica, 1971
    Jewish National and University Library : Ahad Haam (2002-10-18) (Site archivé par la BnF depuis le 13/10/2005)
  • BN Cat. gén. 1955-1959, hébreu : Aḥad haʿam (Ascher Ginzberg, dit)
    BN Cat. gén. 1960-1969
    BnF Service hébreu

Autres formes du nom

  • ʾAḥad haʿam (1856-1927) (hébreu)
  • אחד העם (1856-1927) (hébreu)
  • Achad Haam (1856-1927)
  • Ah'ad ha-Am (1856-1927)
  • Ahad Haam (1856-1927)
  • Ascher Hirsch Ginzberg (1856-1927)
  • Acher Hirsch Guinzberg (1856-1927)
  • ʾAšer Hiyrš Giynṣberg (1856-1927) (hébreu)
  • אשר הירש גינצברג (1856-1927) (hébreu)

Biographie Wikipedia

  • Ahad Ha'am ou Asher Hirsch Ginsberg (1856-1927) est un penseur nationaliste juif et leader des Amants de Sion. Il est l'un des pères de la littérature hébraïque moderne.Il naît en 1856 en Russie. Il signe son premier article « Lo zé hadérèh » (« Ce n'est pas la voie ») du nom de Ahad Ha'am (« Un du Peuple »), qui deviendra son pseudonyme. Dans son article, où il appelle à la renaissance morale de chacun, indispensable avant toute action, il brille par son style clair et précis. Il est de ceux qui pensent qu'on ne peut ramener la totalité du Peuple Juif sur la Terre d'Israël, et qu'ainsi, un État juif ne peut être la solution idéale aux problèmes de l'ensemble du peuple. Pour lui, la solution passe par une activité éducative étendue et compétente. Toujours d'après Ahad Haam, La Libération du Peuple passe par la création d'un centre spirituel sur la Terre d'Israël. De là provient son opposition au sionisme politique de Theodor Herzl, duquel il est resté en marge durant toute son existence. Il fonde alors les Bnéï-Moshé.Après la divulgation des pogroms de Kishinev, Ahad Haam et d'autres poètes de langue hébraïque publient un manifeste appelant les Juifs à l'auto-défense.Ahad Haam séjourne plusieurs fois en Palestine et, avec courage et transparence, il dénonce les lacunes inhérentes aux nouvelles implantations juives, particulièrement celles qui sont sous la coupe du Baron de Rothschild. Dans son journal Hashiloah (Siloé) qu'il dirige de 1896 à 1902, de nombreux écrivains influents de l'époque s'expriment. En 1922, Ahad Haam s'installe à Tel Aviv où il meurt en 1927.

Pages équivalentes