Charles Ceyrac (1919-1998)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Meyssac (Corrèze), 05-08-1919
Mort :Paris, 01-03-1998
Note :
Homme politique et agriculteur. - A été maire de Collonges-la-Rouge, conseiller général et président de Conseil général de la Corrèze. - Député de la Corrèze (1972-1979)
ISNI :ISNI 0000 0000 4763 5741

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Charles Ceyrac (1919-1998)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Charles Ceyrac : Le plus beau villageois de France / Pierre-Yves Roubert, 1998
  • Qui était qui, XXe siècle / Béatrice et Michel Wattel, 2005

Biographie Wikipedia

  • Charles Ceyrac, né le 5 août 1919 à Meyssac (Corrèze) et mort le 1er mars 1998 à Paris, fut un agriculteur et homme politique français. Il était le frère cadet de François Ceyrac, président du CNPF et du jésuite Pierre Ceyrac, et l'oncle de Pierre Ceyrac homme politique.Il fut député Union des démocrates pour la République de la deuxième circonscription de la Corrèze comme suppléant de Jean Charbonnel, entré au gouvernement, du 7 août 1972 au 1er avril 1973, puis de même du 6 mai 1973, en remplacement de Jean Charbonnel, au 2 avril 1978. Avec Collonges-la-Rouge comme magnifique village dans sa terre d'origine, maire entre 1965 et 1996 de ce même village, Charles Ceyrac est un des fondateurs de l'association "Les plus beaux villages de France" en 1982. Comme l'explique Maurice Chabert, l'actuel président de l'association et maire de Gordes, Charles Ceyrac était confronté, comme beaucoup d'élus ruraux à cette époque, à la déprise agricole et à l'abandon d'un patrimoine exceptionnel. Il a trouvé dans un album édité par Sélection du Reader's Digest intitulé "Les Plus Beaux Villages de France" et dont la photo de couverture était justement celle de son village de Collonges le moyen de servir une cause qui lui tenait à cœur : unir forces et passions pour protéger et promouvoir le patrimoine remarquable de ces communes d'exception et leur offrir ainsi une alternative à la désertification rurale.Il écrivit ainsi à l'ensemble des maires des villages présents dans l'album, une centaine environ. 66 d'entre eux l'ont suivi dans cette aventure officialisée le 6 mars 1982 à Salers, dans le Cantal avec, pour objectifs statutaires, de protéger, promouvoir et développer ces villages reconnus pour leur qualité patrimoniale. Aujourd'hui, l'association compte 151 villages répartis dans 21 régions et 67 départements.Charles Ceyrac fut président (RPR) du Conseil général de la Corrèze de 1985 à 1992. Son père Paul Ceyrac, notaire de Meyssac, rédigea le contrat de mariage du père de Jacques Chirac.Il a soutenu l'implantation controversée d'une usine de batteries à Turenne.

Pages équivalentes