BnF
BnF

Elie ben Salomon Zalman de Wilno (1720-1797)

Image from Gallica about Elie ben Salomon Zalman de Wilno (1720-1797)
Language :
Gender :
masculin
Birth :
Sâlec [région de Brest] (Biélorussie), 23-04-1720
Death :
Vilnius, 09-10-1797
Note :
Rabbin, talmudiste et kabbaliste
Field :
Variants of the name :
Gaon de Vilna (1720-1797) (français)
HaGaʾwn miWiylnah (1720-1797) (hébreu)
ʾEliyahw ben Šlomoh Zalman Qremer (1720-1797) (hébreu)
See more
ISNI :

Occupations

Auteur du commentaire6 documents

Loading information

Documents about this author

Documents about the author Elie ben Salomon Zalman de Wilno (1720-1797)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Documents by this author : Seper ʾAderet ʾEliyahw : peyrwš ʿal ḥamišah ḥwmšey Twrah / mi... ʾEliyahw miWwiylnaʾ... ; wʿatah yaṣaʾ laʾwr bhwsapwt rabwt mik"y wbkol hašlemwt whwsapwt haquyṣwr mkiyltaʾ... ʿim šney beʾwriym... niqraʾiym bšem Bʾer ʾAbraham mi... ʾAbraham ben ha-GRa"ʾ... Bʾer Yiṣḥaq mi... Yiṣḥaq ʾAyyziyq ʾbd"q Swbaʾleq..., 1962-1963
    [Tôled̲ôt̲ hag-Gerå]̄, 5715, 1954 [biographie, suivie d'un recueil d'ouvrages, de Rabbi Élie b. Salomon de Vilna, par Y. L. Maymon]
  • Ouvrages de reference : JNUL (2008-10-09)
    CORC (2003-06-02)
    Daat (2008-10-09)
    Encycl. judaïca, 2007 (CD) : Elijah ben Solomon Zalman
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. 1960-1969, hébreu : Elie ben Salomon de Wilno, dit hag-Gera
    BnF Service hébreu, 2012-10-18

Variants of the name

  • Gaon de Vilna (1720-1797) (français)
  • HaGaʾwn miWiylnah (1720-1797) (hébreu)
  • ʾEliyahw ben Šlomoh Zalman Qremer (1720-1797) (hébreu)
  • אליהו בן שלמה זלמן קרמר (1720-1797) (hébreu)
  • ʾEliyahw ben Šlomoh Zalman Qramer (1720-1797) (hébreu)
  • אליהו בן שלמה זלמן קרמר (1720-1797) (hébreu)
  • ʾEliyahw ben Šlomoh Zalman Qremer (1720-1797) (hébreu)
  • אליהו בן שלמה זלמן מוילנא (1720-1797) (hébreu)
  • ʾEliyahw ben Šlomoh Zalman miWiylnaʾ (1720-1797) (hébreu)
  • אליהו בן שלמה זלמן מווילנה (1720-1797) (hébreu)
  • ʾEliyahw ben Šlomoh Zalman miWwiylnah (1720-1797) (hébreu)
  • אליהו בן שלמה זלמן מוילנה (1720-1797) (hébreu)
  • ʾEliyahw ben Šlomoh Zalman miWiylnah (1720-1797) (hébreu)
  • הגאון מוילנה (1720-1797) (hébreu)
  • HaGaʾwn miWiylnah (1720-1797) (hébreu)
  • הגאון רבי אליהו מוילנה (1720-1797) (hébreu)
  • HaGaʾwn Rabiy Eliyahw miWiylnah (1720-1797) (hébreu)
  • הגאון רבי אליהו מוילנה (1720-1797) (hébreu)
  • HaGaʾwn Rabiy Eliyahw miWiylnah (1720-1797) (hébreu)
  • אליהו בן שלמה (1720-1797) (hébreu)
  • ʾEliyahw ben Šlomoh (1720-1797) (hébreu)
  • הגר"א (1720-1797) (hébreu)
  • HaGRa"ʾ (1720-1797) (hébreu)
  • הגר"א (1720-1797) (hébreu)
  • HaGRa"ʾ (1720-1797) (hébreu)
  • הגאון מוילנה (1720-1797) (hébreu)
  • GR"ʾ (1720-1797) (hébreu)
  • Elijas Zalmanas Kremeris (1720-1797) (lituanien)
  • אליהו בן שלמה זלמן קרעמער (1720-1797) (yiddish)
  • אליהו בן שלמה זלמן קראמער (1720-1797) (yiddish)
  • Elie ben Salomon de Wilno (1720-1797)
  • Vilna Gaon (1720-1797)
  • Wilner Goen (1720-1797)
  • Wilner Gaon (1720-1797)
  • Ha-GRA (1720-1797)
  • Hagra (1720-1797)
  • Eliyahu ben Shelomoh (1720-1797)
  • HaGaon Rabbi Eliyahu (1720-1797)
  • Elijah Gaon (1720-1797)
  • Elijah ben Solomon Zalman (1720-1797)
  • Eliyahu Kramer (1720-1797)
  • Elie ben Salomon de Vilna (1720-1797)
  • Elia Vilna (1720-1797)

Wikipedia Biography

  • Eliyahou ben Shlomo Zalman, plus connu comme le Gaon de Vilna — Le Génie de Vilna — simplement par son acronyme hébraïque HaGRA (HaGaon Rabbénou Eliyahu - Notre Maître Élie, le Génie, (הגר"א, est l'un des représentants les plus éminents de la période des Aharonim, au point d'être considéré par de nombreuses autorités ultérieures comme un Rishon . Doué dans l'ensemble des savoirs juifs traditionnels et dans les sciences profanes dès son plus jeune âge, il devient le chef de file des Mitnagdim au hassidisme. Il est communément appelé en hébreu HaHassid Hagadol Mivilna, le saint génie de Vilna. De grands groupes de personnes, ainsi que de nombreuses écoles talmudiques, suivent l'ensemble des coutumes et des rites institués par le Gra et qui est aussi considéré par beaucoup comme étant la coutume ashkénaze de Jérusalem. Le Gaon écrit sur les mathématiques, est versé dans les œuvres d'Euclide et encourage son élève, Barouh de Sihklov, à traduire les œuvres du grand mathématicien en hébreu. Comme indique la Michna dans le Traité Peah  : « L'étude de la Torah équivaut à l'ensemble des mitsvoth », le Gaon encourage son élève, le rabbin Haïm de Valojine, à fonder une école talmudique, dans laquelle la littérature rabbinique est enseignée. La yechiva est ouverte à Valojine en 1803, quelques années après la mort du Gaon, et révolutionne le monde de la Torah, ce qui entraîne un impact sur l'ensemble de la communauté juive orthodoxe.

Closely matched pages

Last update : 04/07/2014