Paroisse Saints-Innocents. Paris

Pays :France
Langue :français
Création :1150
Fin d'activité :1786
Adresse :L'actuelle place Joachim-du-Bellay recouvre l'emplacement de l'ancien cimetière. L'église était aux angles des rues de la Ferronerie et Saint-Denis, qui étaient les deux rues de la paroisse (seulement en partie pour la rue Saint-Denis).
Note :
Le cimetière des Saints-Innocents fut peut-être fondé au IXe ou Xe siècle. Il avait emprunté son nom à une chapelle plus ancienne qui se trouvait à cet endroit. En 1130 Louis VI fit agrandir cette chapelle, puis fit venir en 1137 le marché de Grève aux abords du cimetière, sur de vastes espaces restés libres. Les Saints-Innocents furent alors érigés en paroisse : deux documents attestent que c'est chose faite en 1150.
C'était donc une minuscule paroisse de marchés, comprenant deux rues qui encadraient le cimetière. Celui-ci fut supprimé en 1780, dénoncé comme îlot d'insalubrité après avoir servi à quarante générations de Parisiens. La paroisse disparut en 1786, elle fut rattachée à Saint-Eustache, et son église trop vétuste fut démolie en 1787

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Paris, ses rues, ses paroisses, du Moyen-Age à la Révolution / Adrien Friedmann, 1959
    Les Saints-Innocents / M. Fleury, G.M Leproux, dir, Exposition à la mairie du 1er arrondissement, 1990
    La danse macabre des Saints-Innocents de Paris...Etude sur le cimetière, le charnier / V. Dufour, 1874
    Dictionnaire historique des rues de Paris / Jacques Hillairet, 1985
  • CORELI

Pages équivalentes