Heinrich Müller (1900-196.?)

Pays :Allemagne
Langue :allemand
Sexe :masculin
Naissance :1900
Mort :196.
Note :
"Gruppenführer" SS, chef de la Gestapo. - Participe à la création de l'Office principal de la sécurité du Reich, RSHA et dirige la Direction pour l'émigration juive
Domaines :Histoire
ISNI :ISNI 0000 0001 0964 9496

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Heinrich Müller (1900-196.?)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Dictionnaire de la seconde guerre mondiale, 1980
    Le dossier Saragosse : Bormann et Gestapo Müller après 1945 / Pierre de Villemarest, 2002 : disparu en 1945, serait mort dans les années 60

Biographie Wikipedia

  • Heinrich Müller, surnommé Gestapo Müller, né à Munich le 28 avril 1900, disparu en mai 1945, fut le chef du département IV (Amt IV) de l'Office central de la sécurité du Reich, qui regroupait la Gestapo et la police des frontières. Il joua un rôle majeur dans la planification et la mise en œuvre de la Shoah.En tant que chef de la Gestapo, Müller est étroitement associé à tous les crimes qui ont été planifiés, préparés et organisés par l’Office central de la Sécurité du Reich. Au début du mois de septembre 1939, il donna notamment des instructions pour « le traitement spécial » (Sonderbehandlung), c'est-à-dire l’assassinat des opposants politiques. Le Service de la Gestapo aux affaires juives (Judenreferat), dirigé par Adolf Eichmann, était directement sous ses ordres. Müller fut responsable de la rédaction des rapports quotidiens (Ereignismeldungen) des Einsatzgruppen dans lesquels les assassinats commis par ceux-ci étaient rapportés. Il fut un des fonctionnaires les plus puissants du régime national-socialiste.Il fait partie des personnalités importantes du régime nazi qui ne furent jamais capturées ou dont la mort ne put être prouvée. Il a été vu pour la dernière fois dans le Führerbunker à Berlin le 1er mai 1945. Son sort après guerre resta incertain, mort le 1er ou le 2 mai 1945 ou ayant réussi à fuir hors d'Allemagne. En 2013, l'historien Johannes Tuchel, directeur du Mémorial allemand de la résistance, affirma avoir retrouvé des documents d'archive indiquant que son corps avait été retrouvé sommairement enterré à Berlin en août 1945 puis versé dans une fosse commune du cimetière juif de Grosse Hamburger Strasse de Berlin-Mitte dans le quartier soviétique, situé en 1961 à Berlin-Est.Le surnom de Gestapo Müller permettait de le distinguer d'un autre général SS également nommé Heinrich Müller.

Pages équivalentes