Mihail Illarionovič Kutuzov (1745-1813)

Pays :Russie (Fédération)
Langue :russe
Naissance :16-09-1745
Mort :28-04-1813
Note :
Feld-maréchal
Autres formes du nom :Mikhail Illarionovitch Koutouzov (1745-1813)
Mikhaïl Hilarionovitch Golénistchev-Kutusov
Mikhaïl Hilarionovitch Golénistchev- Kutusov
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1055 2317

Ses activités

Auteur du texte2 documents

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Relation de la Bataille d'Austerlitz / Mikhaïl Hilarionovitch Golénistchev-Kutusov, 1998
  • Ouvrages de reference : BSE
  • Catalogues de la BnF : BN Service russe

Autres formes du nom

  • Mikhail Illarionovitch Koutouzov (1745-1813)
  • Mikhaïl Hilarionovitch Golénistchev-Kutusov
  • Mikhaïl Hilarionovitch Golénistchev- Kutusov
  • Mihail Illarionovič Goleniŝev-Kutuzov

Biographie Wikipedia

  • Mikhaïl Illarionovitch Golenichtchev-Koutouzov (en russe : Михаил Илларионович Голенищев-Кутузов), prince de Smolensk, né en 1745 à Saint-Pétersbourg et mort le 28 avril 1813 à Bunzlau en Silésie est le général en chef des armées de Russie, sous le règne du tsar Alexandre Ier. Relevé momentanément de ses fonctions à la suite de la bataille d'Austerlitz, il est écarté de l'armée et nommé gouverneur de Kiev. Après son retour au commandement, il s'illustre lors de la campagne de Russie, où sa politique de la terre brûlée force Napoléon à la retraite. Il parvient par la suite à relever le moral de l'armée russe et à l'encourager à mener une contre-offensive, en organisant le harcèlement de la Grande Armée lors de la retraite française.

Pages équivalentes